Avertir le modérateur

google a mis fin aux services de son moteur de recherche en chin

  • Le groupe d’information The Epoch Times applaudit Google

    Google 26 03 10.jpg

    Le groupe d’informations The Epoch Times, le média le plus fréquemment bloqué par le régime communiste chinois, félicite Google pour sa décision de mettre fin à la censure de ses résultats de recherche

    Le 22 mars, Google a mis fin aux services de son moteur de recherche en Chine continentale, redirigeant ses utilisateurs chinois vers son site à Hong Kong. En réponse à la demande du régime chinois de filtrer largement ses résultats de recherche, Google a insisté qu’il quitterait la Chine plutôt que de censurer plus longtemps Internet. Google, une des plus importantes entreprises Internet mondiales – a été fidèle à sa devise originale : «Ne faites pas de mal.»

    Dès le début de la création du Groupe d’information The Epoch Times voici dix ans, nous avons constamment rapporté des nouvelles que le régime chinois fait tous ses efforts pour filtrer et bloquer. Nous apprécions par conséquent à sa juste valeur la décision de Google de cesser de coopérer avec la censure.

    Le Groupe d’Information The Epoch Times pense que la libre circulation de l’information est aussi importante pour la société d’aujourd’hui que l’air et l’eau le sont pour la vie. Les droits de l’homme, l’égalité, la démocratie, et la liberté ne peuvent être réalisées qu’au moyen d’une libre circulation de l’information. La position rebelle de Google contre la censure Internet et son maintien du principe de libre information non censurée, sont sans aucun doute un acte de grande bienveillance, non seulement vis-à-vis de toute la population chinoise, mais de chacun dans le monde, un service d’une valeur inestimable.

    Le régime communiste chinois n’a jamais cessé de réprimer les défenseurs de la libre information. L’expérience de Google en Chine —d'être menacé par le régime et attaqué par le média d’état — est un épitomé de la situation de la population chinoise. Sous l’autorité oppressive du Parti communiste chinois (PCC), il reste un dur chemin à parcourir pour qui recherche la libre circulation de l’information. Quoi qu’il en soit, la tendance historique envers une plus grande liberté de l’information est irréversible, et ne peut pas être stoppée. Les internautes chinois, les médias indépendants comme The Epoch Times, et la société internationale diront «non» aux tentatives du PCC de s’y opposer.

    Il y a plus de 2000 ans, Confucius a dit : «Un homme de noble caractère demeure calme et s'en tient aux principes même dans une situation difficile; un scélérat, au contraire, s'agite et commettra toutes sortes de méfaits.» Même en souffrant une perte financière et une atteinte à ses intérêts pratiques, on doit s'en tenir aux principes. La liberté n’est pas gratuite. Dans le combat pour la liberté, il y a un prix à payer. Les gens honoreront comme des pionniers ceux qui sont près à payer le prix.

    Si Google avec sa prouesse technologique se consacre à la grande entreprise de la liberté d’Internet, nous croyons qu’il éclairera un nouveau chemin pour cette liberté. De la part de toute l’équipe du Groupe d’Information The Epoch Times et de nos lecteurs, nous souhaitons la bienvenue à Google dans le combat pour la liberté de l’information. Ensemble, nous nous efforcerons de diffuser la vérité et de dire non aux fallacieux mensonges.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Header/Le-groupe-dinformation-The-Epoch-Times-applaudit-Google.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu