Avertir le modérateur

fonctionnaires

  • Guan Zhong, premier légiste chinois et philosophe d’État?

    légiste chinois, philosophe d’État,Guan Zhong, politicien, Chine, fonctionnairesGuan Zhong était un politicien distingué et le premier philosophe d’État légiste de la période Des Printemps et des Automnes de l’histoire chinoise. C’est le Duc Huan du Royaume de Qi qui le nomma Premier ministre en 685 av. J.-C., et sous son gouvernement Qi devint le royaume le plus puissant de cette époque.

    Guan Zhong et Bao Shuya étaient amis depuis leur enfance. Connaissant les compétences de Guan mais aussi la pauvreté financière de son entourage familial, Bao prit toujours soin de Guan, le traita avec bonté même lorsque ce dernier lui prenait parfois ses effets personnels. C’est aussi Bao Shuya qui plus tard recommanda Guan au Duc Huan du royaume de Qi pour le poste de Premier ministre. Dès sa nomination, Guan commença à moderniser le Royaume de Qi avec de multiples réformes qui permirent quelques années après au Duc Huan de devenir le premier d’une série d’hégémons de l’alliance vassale de la période Des Printemps et des Automnes.

    Guan centralisa le pouvoir du royaume en le divisant en de petits États unifiés, administrés directement par le duc grâce à un bureau central. Après avoir classé la population en quatre groupes – les fonctionnaires, les paysans, les artisans et les commerçants – Guan développa une meilleure méthode pour sélectionner les personnes compétentes aux postes de fonctionnaires, grâce aux programmes de formation.

    Il modifia le système de collecte des prélèvements des impôts, qui passa de multi-ménage à ménage par ménage. Avec ces réformes, Guan permit au royaume de Qi de réussir son passage d’une responsabilité administrative du pouvoir détenue par les puissants clans aristocratiques à un gouvernement centralisé professionnel.

    Pour Guan, le bien-être du peuple est le fondement de l’État. Il est aisé d’éduquer avec décence et convenance un peuple bien nourri et encadré par les dirigeants, pensait-il. Guan recommanda aussi aux dirigeants de s’occuper de la prospérité économique de toutes les classes sociales et de s’assurer que le peuple était prêt à le servir. Selon sa conception, les quatre piliers pour un État étaient la décence, la justice, l’intégrité et la conscience. Le souverain devait démontrer sa vertu en suivant de manière exemplaire ces lignes directrices comme un modèle.

    Pendant les quarante années au cours desquelles il a été Premier ministre, Guan Zhong mit en œuvre une série de mesures, de réformes dans les affaires nationales et étrangères permettant au Royaume de Qi de prévaloir dans les domaines politique, militaire, économique.

    La paternité du Guanzi est attribué à Guan. Ce livre est le plus vieil ouvrage légiste et économique de la Chine ancienne. Dans le domaine économique, il couvre les champs financiers, bancaires, monétaires, commerciaux, fiscaux, ainsi que d’autres aspects du champ économique. Son impact sur le développement économique de la Chine a été énorme.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Arts-et-cultures/Guan-Zhong-premier-legiste-chinois-et-philosophe-dEtat.html

  • De nombreux fonctionnaires prêts à s'échapper de Chine

    Chine, fonctionnaires, capitaux chinois, fuite à l'étranger, parti communiste chinoisUn plus grand nombre de cadres chinois d’élite qu’on ne le pensait, peut être considéré comme «fonctionnaires dégarnis». Ces fonctionnaires envoient leur conjoint, leurs enfants, d’autres membres de leur famille ainsi que leurs avoirs à l’étranger, souvent dans les pays occidentaux, selon un rapport du magazine Trend basé à Hong Kong.

    Le rapport constate qu’environ 90% des membres et des membres suppléants du Comité central, des membres de la Commission centrale du contrôle de la discipline ont de la famille qui vit ou travaille à l’étranger, ou qui vit dans les pays occidentaux. Les fonctionnaires de ces comités ont déclaré que des membres de leur famille travaillent à l’étranger.

    Selon le rapport paru le 27 avril, un document publié conjointement par les institutions sus-mentionnées exige que tous les fonctionnaires transmettent les renseignements concernant leurs familles avant le 1er Juillet. Si les membres du Parti ne parviennent pas à le faire, ils pourraient subir une sanction.

    En février, l’Académie chinoise des sciences sociales a constaté que la plupart des fonctionnaires du Parti communiste chinois (PCC) croit que les membres de leur famille «devraient être en mesure d'obtenir la résidence permanente dans un autre pays». Environ 75% des fonctionnaires de haut rang se conforme au statut de «fonctionnaire dégarni», un terme carrément interdit dans les médias officiels chinois jusqu'en 2008.

    On dit que Bo Xilai, l’ancien chef de la municipalité autonome de Chongqing, dépouillé du pouvoir il y a deux mois, est considéré comme le premier «fonctionnaire dégarni» de Chine et qu’il possède plusieurs propriétés à Hong Kong, Singapour, New York et Vancouver.

    Shi Zangshan, un expert de la politique chinoise basé à Washington, a déclaré que l’initiative de pousser les «fonctionnaires dégarnis» à divulguer leurs informations est un ordre issu directement du Premier ministre Wen Jiabao.

    «Il est évident que Wen Jiabao est derrière l’ordre du Comité central d’obtenir des ‘fonctionnaires dégarnis’ un rapport sur leur situation familiale», a expliqué Shi. «C’est certain que des événements encore plus intéressants sont à venir».

    Les nouvelles affluent depuis que de plus en plus de Chinois veulent être informés sur les relations des «fonctionnaires dégarnis». Et certains ont indiqué que c’est une autre facette de la nature corrompue du PCC.

    Dans une publication récente sur le site de micro-blogging Sina Weibo, semblable à Twitter, l’agence d'internautes Focus News a envoyé un message sarcastique à ses 73 000 participants: «Gary Lock [ambassadeur des Etats-Unis] est le seul fonctionnaire en Chine, dont la famille vit vraiment en Chine». Le message a été apprécié et transmis plus de 600 fois.

    Traitement de l’attitude de l’élite
    Gan Yisheng, le Vice-secrétaire de la Commission centrale du contrôle de la discipline, a déclaré mercredi dernier sur le site du Ministère de la surveillance que la fuite des hauts fonctionnaires de la Chine est un processus «à long terme, compliqué et difficile».

    Lire la suite sur: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/De-nombreux-fonctionnaires-prets-a-sechapper-de-Chine.html

  • Wang Yang, un réformiste de Guangdong, pourrait avoir sa place au soleil

    Wang Yang, Chine, réforme, fonctionnaires, Parti communisteWang Yang, l’une des personnes les plus éminentes de la faction réformiste du Parti communiste chinois (PCC), va poursuivre sa politique dans la province de Guandong, après avoir été gardé à son poste de secrétaire du Parti de cette région et suite aux rumeurs qu’il obtiendra probablement un siège au Comité permanent du Politburo, l’organe politique le plus puissant en Chine.

    En tant que Secrétaire du Parti de la province du Guandong depuis 2007, Wang a formé une sorte de coalition avec le Premier ministre Wen Jiabao et le Président chinois Hu Jintao afin d’introduire une réforme dans la province du Guandong.

    La réforme soutenue par Wang Yang représente une menace pour les cadres qui ont fait leur carrière dans la sécurité et les organes de propagande.

    Comme l’a indiqué  le journal  l’Economic Observer: «La raison de l’alliance de Wang Yang, Secrétaire du Parti de Guangdong, avec Wen Jiabao lors de l’essai de la réforme à Guandong ne provient pas seulement du  fait qu’ils viennent de la même province et ont fait partie de la Ligue de la jeunesse communiste, mais aussi parce que Wang Yang cherchait un modèle économique pour la ville de Guangdong qui répondait aux attentes des citoyens. Par conséquent, ils ont fait une proposition à la Banque mondiale, ainsi qu’à d'autres organisations internationales  pour la mise en œuvre d’un plan sur cinq ans».

    L'importance de Wang Yang s’est accrue suite à la récente éclipse de Bo Xilai, qui  défendait les idéologies politiques opposées et la  politique économique mettant l’accent sur l'Etat.

    Bo était un garde rouge dans sa jeunesse et son organisation d’étudiants a été formée directement  par Mao Zedong. L’attitude critique de son père, Bo Yibo, a donné à Bo Xilai une occasion de prouver son zèle révolutionnaire en frappant son père et en lui cassant trois côtes. Yang Guang, un survivant de la Révolution culturelle, cite les paroles de Bo Yibo: «Quand j'ai vu qu'il n'avait pas peur de couper les liens avec les membres de sa famille, j’ai compris qu'il était un bon élément pour la prochaine génération de la direction du Parti».

    Wang était un révolutionnaire qui restait ferme dans sa croyance dans un système économique transparent et principalement privé plutôt qu’étatique, un système que les experts considèrent comme essentiel pour un développement économique durable en Chine. La croissance du pouvoir  politique de Wang s’est illustrée par sa gestion réussie de l’agitation sociale dans le village de Wukan, qui a été résolue par un compromis, au lieu de la violence.

    Un climat économique international défavorable a peut-être en partie aidé Wang à introduire les réformes dans le Guangdong. «L’échec de la réforme est autorisée, mais l’inaction n’est pas autorisée» était l’un des slogans lancé ces dernières années. Les partisans affirment que la politique de libéralisation économique dans le Guangdong est un exemple potentiel que d'autres régions de la Chine pourront suivre.

    Wang a également déclaré récemment que le peuple chinois ne devrait pas remercier le Parti communiste pour ses succès ou son  bonheur, une déclaration qui est fondamentalement à l’opposé des six dernières décennies de propagande du Parti.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Wang-Yang-un-reformiste-de-Guangdong-pourrait-avoir-sa-place-au-soleil.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu