Avertir le modérateur

foi croyance espoir

  • Découvrir l’espoir dans une mer de souffrance

    Voici le témoignage d'un jeune chinois emprisonné en Chine, et découvrant la façon de vivre de pratiquants de Falun Gong dans les prisons en Chine

    En octobre 1999, j’ai été condamné à la prison et je suis devenu soudainement un forçat. Au début, le procureur avait dit qu'on allait me juger innocent. Mon avocat avait aussi dit que j’étais innocent et que si j’étais coupable, il ne me réclamerait aucun argent. Cependant, j’ai été jugé coupable et avant de réaliser ce qui était en train de m'arriver, j’étais en prison. Je ne pouvais trouver personne avec qui partager ma peine ou écouter mes plaintes. Je me sentais le cœur brisé.

    En décembre 1999, plusieurs groupes de pratiquants de Falun Gong ont été envoyés dans la même prison [que moi] pour la simple raison qu'ils avaient gardé leur croyance. A ce moment-là, je ne comprenais pas les efforts des pratiquants dans la pratique de leur cultivation. Ensemble, avec d’autres détenus, j’ai ri d’eux, pensant que je n’avais rien de mieux à faire que de leur occasionner des ennuis. J’ai même dit que les pratiquants de Falun Gong avaient des problèmes mentaux. J’ai même pensé qu’ils avaient des motivations politiques. Après avoir été déplacé dans différentes cellules, ces questions se sont graduellement résolues. Pendant mon temps en prison, j’ai été déplacé sept fois. Chaque déplacement m’a donné l’opportunité de rencontrer davantage de pratiquants

    La prison est un véritable enfer. Tout, de la vie quotidienne à la manière de penser des individus, est très différent des gens de l’extérieur. Les détenus se battent pour la nourriture, propagent des ragots et se moquent des autres. En prison, les gens font ce qu’ils peuvent pour faire en sorte de se sentir bien aux dépens des autres. La seule exception sont les pratiquants de Falun Gong. Ils ne se battent pas quand ils sont attaqués, ni physiquement ni verbalement. Ils prennent soin des autres. Ils placent la valeur de la vertu dans des bonnes actions. Ils clarifient aussi la vérité au sujet du Falun Gong, et conseillent patiemment aux détenus criminels de devenir de bonnes personnes.

    Durant les sept mois que j’ai passés en prison, tous les pratiquants que j’ai rencontrés étaient ainsi. Indépendamment de leur niveau d’éducation, ils ont tous fait preuve d'un haut niveau de moralité. Ils ont une grande capacité à tolérer les différences des gens, et ils sont capables d’endurer d’immenses épreuves. Leur attitude sincère et leur compassion sont des plus mémorables. Après avoir passé du temps avec les pratiquants du Falun Gong, j’ai été étonné de rencontrer ce genre de personnes dans un endroit aussi sombre. Sous les conseils de leur Maître, ils pratiquent une cultivation merveilleuse. Je les ai secrètement admirés. Les pratiquants de Falun Gong sont les personnes les plus fortunées du monde

    Cette expérience m’a enseigné... Lire la suite: http://www.vraiesagesse.net/news/0710/04/E75892_10_20060726_fr.htm

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu