Avertir le modérateur

financement

  • Effondrement du secteur du prêt privé

    Chine, prêt privé, économie, financement, baisse, société

    Ces derniers mois en Chine, on a fréquemment observé la disparition de propriétaires de sociétés de financements privés, laissant les principaux investisseurs impayés. Selon la presse chinoise, ce phénomène largement répandu dans le sud et l’ouest du pays témoigne de l’effondrement du secteur de prêts privés.

    En octobre dernier, le poste de police de Xi’an, capitale de la province du Shaanxi dans le nord-ouest de la Chine, a reçu plus de 100 plaintes  d’investisseurs de la société Shihe Investment dans la province du Shaanxi, déclarant ne pas avoir reçu les intérêts qui leur étaient dus ni pouvoir récupérer leurs capitaux investis.

    Zhang Chao, propriétaire de cette société d’investissement, a disparu le mois dernier. Selon China Business, un des journaux financiers les plus lus en Chine, non seulement le bureau principal  de la société à Shaanxi a fermé ses portes, mais ses succursales de Shenzhen, Lanzhou, Qinghai, Jinan, Chengdu et Xianyang ont également fermé.

    Selon China Business, le montant des pertes des investisseurs individuels dans Shihe Investment s’étale de milliers à plus d’un million de dollars. La police est toujours en train de compter le nombre de victimes et la somme totale d’argent perdu. 

    Selon le rapport, certains investisseurs ont affirmé avoir obtenu des documents comptables via une source interne à la société, montrant que 1.300 investisseurs et plus de 260 millions de yuan (34 millions d’euros) sont impliqués.

    Le propriétaire Zhang Chao est actuellement recherché par la police. Zhang Chao a été vu pour la dernière fois en septembre. Il avait alors promis aux investisseurs que le capital et les intérêts étaient garantis. Il avait déclaré que la société avait pour objectif d’entrer en bourse en 2015.

    Le 5 novembre, des centaines de victimes ont manifesté devant le siège des autorités de la province du Shaanxi, demandant l’arrestation de Zhang Chao et le retour de leur argent.

    Mme Zhao, une des victimes parmi les manifestants, a confié lors d’un entretien téléphonique à Epoch Times que l’un des investisseurs s’était suicidé sous la pression, tandis qu’un autre est décédé d’une attaque cardiaque après avoir appris la disparition du propriétaire.

    «Nous avons fait faillite du jour au lendemain», a déclaré Mme Zhao. «Tant de personnes ne peuvent plus dormir la nuit et leurs vies sont devenues très difficiles. Certaines familles sont ruinées et des personnes âgées sont hospitalisées, incapables de surmonter le choc.»

    La société Shihe Investment du Shaanxi compte un milliard de yuan (plus de 130 millions d’euros) d’actifs, investis dans plus de 40 secteurs économiques tels que les supermarchés, l’immobilier, la livraison rapide, etc.

    Selon China Business, avant les événements du Shaanxi, plusieurs  propriétaires de sociétés d’investissements de la province du Sichuan ont aussi disparus, sans avoir remboursé les investisseurs depuis juillet.

    Les propriétaires de quatre sociétés d’investissement ont été portés disparus ces derniers mois, tandis qu’un propriétaire s’est suicidé, vraisemblablement à cause des dettes élevés de sa société. De nombreuses autres sociétés du secteur de l’investissement dans le Sichuan font aussi face à de graves problèmes financiers.

    Yang Xiaobing, directeur général d’une société de micro-finance dans la zone de haute technologie de Chengdu dans le Sichuan, a confié à China Busines: «Près de 100 sociétés de gestion financière ont rencontré des problèmes et ce  nombre ne cesse de croître.»

    Il a poursuivi: «Comme la plupart de ces sociétés financières ont été créées au cours des trois dernières années et que la durée d’un projet est d’environ un ou deux ans, le remboursement des montants dus atteindra son pic vers la fin de cette année. Davantage de projets rencontreront des problèmes financiers. De telles conditions persisteront probablement jusqu’en 2015 et 70 à 80% des sociétés rencontreront des difficultés au cours de la récession.» 

    De nombreuses sociétés financières dans le Sichuan ont cessé de proposer de nouveaux projets d’investissements, affirme le rapport.

    Dans la province du Sichuan, près de 4.000 nouvelles sociétés de finance ont été créées au cours de la seconde moitié de 2013.

    Selon le rapport, de nombreuses sociétés offraient des taux d’intérêts élevés pour attirer des investisseurs, tandis que la majorité des investissements alimentaient le secteur immobilier. L’an dernier, un fort ralentissement dans le secteur immobilier a entraîné de graves problèmes financiers.

    Selon Yang Xiaobing, environ 80% des prêts privés ont été investis dans l’immobilier. Suite au ralentissement du secteur immobilier, les sociétés de financement ont de graves difficultés à rembourser les taux d’intérêts élevés qu’elles avaient promis. 

    Tiré de: http://www.epochtimes.fr/front/14/11/26/n3510578/effondrement-du-secteur-du-pret-prive-.htm

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu