Avertir le modérateur

fin du régime

  • Fin de carrière en vue pour le Chef de la sécurité en Chine, selon une source

    Zhou Yongkang, Chine, politique, fin du régime, pékinLe Chef de la Sécurité du Parti Communiste chinois, Zhou Yongkang, risque d’arriver en fin de carrière d’après les révélations faites à The Epoch Times, selon  une source bien placée à Pékin.

    L’informateur a également indiqué que les hauts responsables du Parti Communiste sont en train d’étudier la possibilité de mettre fin aux treize ans de persécution du Falun Gong, une pratique spirituelle populaire.

    «Le coupable de la persécution du Falun Gong est Jiang Zemin. Les exécutants principaux des meurtres sont Luo Gan et Zhou Yongkang», a expliqué cette source. Elle précise que la persécution «restera un sujet de honte dans l’histoire de la Chine».

    Jiang Zemin et les fonctionnaires qu'il a promus dans la hiérarchie pour poursuivre sa campagne d’éradication du Falun Gong, sont désignés comme les responsables «aux mains tâchées de sang». Le groupe inclus à la tête des affaires politiques et législatives du Comité, Zhou Yongkang, l’ancien chef de la police Liu Jing et Zhou Yongkang. Comme la plupart des membres de la faction ont démissionné parce que parvenus à l’âge de la retraite, Zhou reste le seul membre qui détienne une position de pouvoir.

    Les rumeurs qui ont circulé en ligne, en dépit de leur présentation cryptique, semblaient raconter une histoire similaire.

    Le 24 mai, le célèbre savant chinois Wu Zuolai déclarait sur son Sina micro blog: «La nuit dernière, un ami en contact avec le cercle intérieur du Parti communiste chinois a déclaré que les forces extrêmes de l’anti-humanité et l’anti-droits de l’homme seront supprimées. C’est déjà un fait accompli. ‘Le grand frère’ va changer l’histoire. J’espère que les doux rêves deviendront réalité. Le début de cette réforme intérieure entraînera des coûts moindres».

    L’information a coïncidé avec un tweet de Huang Bin de la province du Jiangxi. Les nouvelles disent que: «l’information que Zhou Yongkang a été retiré à la tête des affaires politiques et législatives du Comité (PLAC) est déjà arrivée aux responsables au niveau des bureaux».

    Le message original venant de Wu Zuolai a été supprimé, mais il a été transmis à la fois sur Sina et Twitter

    Note de l'éditeur:
    Lorsque Chongqing un ancien haut flic et Wang Lijun, ont fui au consulat des États-Unis de Chengdu le 6 février, pour sauver leur vie, ils ont mis en mouvement une tempête politique qui ne s’est pas calmée. La bataille dans les coulisses pointe les responsables de la persécution du Falun Gong. La faction aux «mains tâchées de sang», des anciens fonctionnaires du PCC, avec Jiang Zemin en tête promu pour mener à bien la persécution, cherche à éviter la reddition des comptes pour leurs crimes et de poursuivre la campagne. D’autres fonctionnaires refusent de perdre plus de temps pour participer à la persécution. Ces événements présentent un choix évident pour les fonctionnaires et les citoyens de la Chine, ainsi que des personnes à travers le monde: appuyer ou s’opposer à la persécution du Falun Gong. L’histoire retiendra le choix fait par chaque personne.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Purge-en-vue-pour-le-Chef-de-la-Securite-en-Chine-selon-une-source.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu