Avertir le modérateur

falun gong en chine

  • Persécution du Falun Gong: plus de victimes en 2011

    Falun Gong en chine, persécution du Falun Gong, parti communiste chinois, tortures, mauvais traitements, Chine,traitements psychologiques, génocide ,  En 2011, la persécution des pratiquants du Falun Gong menée par le parti communiste chinois a continué de faire des victimes. Des groupes de défense des droits de l'homme ont recensé des dizaines de morts dans tout le pays, suite à la torture et aux mauvais traitements.

    De nombreux pratiquants de Falun Gong sont morts au cours de détentions illégales, le plus souvent dans des centres de lavage de cerveau. Les auteurs de ces crimes utilisent des méthodes brutales pour forcer les pratiquants à renoncer à leur croyance.

    Un homme de la province du Shandong est mort en moins d’un mois après avoir été détenu dans le centre de lavage de cerveau de la mine d’or de Lingnan. D’après le site web Clearwisdom.net qui publie les détails de la persécution, Zhang Guihao, âgé de 48 ans, a été gravement torturé entre le 11 et le 30 novembre2011, date de son décès.

    En plus des tortures physiques, les mauvais traitements psychologiques sont aussi fréquents. Dans la province du Hubei, Guo Min, âgée de 38 ans, a passé 8 ans dans cet institut psychiatrique, parce qu’elle ne voulait pas renoncer à ses croyances. Elle est morte en juin 2011 après avoir été forcée à prendre des substances psychiatriques pendant des années.

    Selon le Professeur Wang Zhiyuan, de la Coalition d'Investigation sur la Persécution du Falun Gong, la persécution du régime est un génocide.

    Wang Zhiyuana déclaré: «Les preuves que nous avons rassemblées montrent que les crimes du parti communiste chinois contre le Falun Gong incluent le génocide et la torture. Ce sont des crimes contre l’humanité. Nous allons comme toujours enquêter à fond sur toutes les organisations et les individus impliqués dans cette persécution, où qu'ils se trouventet nous prendrons le temps de les conduire devant la justice».

    Le Falun Gong, aussi appelé Falun Dafa, enseigne les principes d’Authenticité, de Bienveillance et de  Tolérance. Cette méthode inclut cinq exercices dont deux de méditation. Cette pratique est devenue très populaire dans toute la Chine dans les années 90 grâce à ses effets bénéfiques sur la santé. Le 20 juillet 1999, le parti communiste chinois, conduit par Jiang Zemin, a déclenché une campagne brutale d’éradication du Falun Gong.

    Le Centre d’information du Falun Dafa a documenté plus de 3.400 morts confirmées suite à la persécution et plus de 55 morts en 2011. Selon le CIFD, des centaines de milliers de pratiquants seraient toujours illégalement détenus.

    Tiré de:

    La Grande Epoque, Epoch Times France, média français, presse , actualité Chine, Chine

  • La véritable histoire du Falun Gong en Chine

    Le Falun Gong est le plus grand phénomène populaire de l’histoire de Chine contemporaine. Cette pratique ancestrale a, en l’espace de 7 ans, conquis au moins 70-80 millions de chinois. Cette pratique physique et spirituelle est un retour aux fondements de la pratique des anciens : le travail du corps et de l’esprit et le respect de la Vérité, de la Compassion et de la Tolérance.

    Tiré de: http://www.youtube.com/watch?v=rGy798-osEQ&feature=player_embedded

  • Le Congrés américain contre la persécution du Falun Gong

    Tiré de: http://www.youtube.com/watch?v=hMnWuS1XEHI&feature=related

    NTD, New Tang Dynasty Television, en français: http://fr.ntdtv.com/

  • Vidéo: Persévérance malgré la persécution en Chine

    13

     

    Que feriez-vous si votre gouvernement vous envoyait en prison et vous torturait à cause de vos croyances spirituelles ? Une femme du nord-est de la Chine vient juste d’en être victime - et maintenant elle fait part de son histoire pour aider à faire stopper la persécution des autres personnes.

    Sun Xuemei, âgée de 46 ans, était professeure dans la province de Jilin en Chine. Mais elle a dû fuir son pays après que la police chinoise l’ait arrêtée et torturée; non pour avoir commis un crime, mais pour avoir refusé de renoncer à ses croyances spirituelles.

    Sun pratique le Falun Gong, une discipline spirituelle qui inclut la méditation et des enseignements de principes moraux.

    Comme des millions d’autres pratiquants en Chine, Sun dit qu’elle a tiré profit du Falun Gong.

    Sun Xuemei, victime de la persécution :
    « Après avoir pratiqué le Falun Gong, en moins de trois mois, toutes mes maladies ont disparu. J'étais très excitée à l'époque, et j'ai pensé que le Falun Gong était tout simplement incroyable. »

    Puisque la pratique est devenue populaire et très répandue, le Parti Communiste Chinois a lancé des mesures de répression nationale en 1999. Ils ont effectué des arrestations massives, condamnant les pratiquants à une peine de prison et des de travaux forcés,  à moins qu'ils n'acceptent de renoncer au Falun Gong.

    En 2002, la police a fait irruption dans la maison de  Xuemei. Ils l’ont arrêtée ainsi que quatre autres pratiquants du Falun Gong. Ils les ont emmenés à la station de police locale, où ils ont été interrogés et torturés.

    Sun Xuemei :
    « Ils ont utilisé ce dispositif de torture sur moi, ils ont menotté mes mains et  maintenu mes bras en l’air, ouverts comme ça avec deux tuyaux de chaque côté. Quand ils tiraient sur les tuyaux, mes pieds touchaient à peine le sol. Aussitôt, les menottes se sont creusées dans mes poignets. En quelques minutes, mes mains sont devenues noires. Cette douleur est indescriptible.»


    Selon le Centre d’Information du Falun Dafa, la torture physique est une méthode couramment utilisée par la police chinoise et les gardiens de prison pour forcer les pratiquants du Falun Gong à renoncer à la pratique.

    Sun mentionne que malgré la torture, elle n'a pas renoncé à ses convictions. Ainsi, les autorités ont tenté les travaux forcés. Ils l'ont forcée à faire des marchandises pour l’exportation, la faisant travailler plus de dix heures par jour dans les pires conditions carcérales.

    Sun Xuemei :
    « Puisque je ne me « réforme pas », ils me font travailler. Tout le travail implique des marchandises à base de produits toxiques, nous faisant faire de l'artisanat comme des figurines et des arbres de Noël. À ce moment là, beaucoup d'entre nous ont des vertiges, vomissant et faisant des allergies aux matériaux que nous utilisions. Parfois, nous ne pouvions pas voir de nos yeux, comme si nous étions empoisonnés. Nous avons fait ce travail pendant longtemps. »

    En définitif, Sun a été arrêtée à six reprises entre 1999 et 2007. Mais elle a toujours refusé de renoncer à ses croyances, restant ferme dans sa pratique du Falun Gong.

    En 2007, elle a décidé de fuir la Chine. Elle fait maintenant une requête en tant que réfugiée politique dans un autre pays d’Asie, mais pour sa sécurité, elle nous a demandé de ne pas le révéler.

    Elle travaille aussi avec des pratiquants locaux pour exposer les violations des droits l'homme du régime chinois contre le Falun Gong.

    Sun Xuemei :
    «J'espère que tous les gens bienveillants du monde entier réagiront du côté de la justice, pour mettre fin à cette persécution.»

     

    Tiré de: http://fr.ntdtv.com/ntdtv_fra/actualite/2010-07-20/926928193437.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu