Avertir le modérateur

exposition universelle de shangaï

  • De lourdes représailles suivent la révélation du plan du Bureau 610 pour diffamer le Falun Gong lors de l’Exposition mondiale de Shanghai

    L'Exposition internationale de Shanghai s’est ouverte le 1 mai 2010, attirant des foules et un énorme afflux d’information. Le Bureau 610 a exploité l’Exposition comme une opportunité de diffamer un peu plus le Falun Gong. Ils ont fait circuler en interne un document " classé" de sept pages, intitulé : " Préconiser des directives." L’existence de ce rapport, qui s’avère être le projet d'un bombardement de propagande devant être utilisée contre Falun Gong lors de l’Expo mondiale, a été rendu public sur le site Minghui fin avril.

    Le document, "Préconiser des directives " aurait été distribué sous divers formats et différents titres à toutes les branches du Bureau 610 en Chine. Le site Internet Minghui a pu obtenir une copie de la version du rapport émis par le Bureau 610 de Qianxi, province du Hebei. Il est présenté sous la forme d’un mémo intitulé " Directives du bureau du comité de direction pour la prévention et la réponse aux questions relatives aux cultes lors de l’Exposition Mondiale de Shanghai. " (Quelques pages du document, en Chinois, peuvent être vus à : http://minghui.ca/mh/articles/2010/4/22/221953.html. Des informations supplémentaires sont disponibles à http://www.clearwisdom.net/html/articles/2010/5/2/116610.html)


    Réaction rapide et musclée

    Après que le site Internet Minghui ait révélé l’existence de " Préconiser des directives ", le système entier du Bureau 610 a été pris de panique. Les fonctionnaires ont tout fait pour le dissimuler et entrepris une série de mesures de représailles. Le gouvernement central, le gouvernement provincial et les municipalités locales ont tous envoyés leur " équipe de supervision " à Quanxi pour manipuler le Bureau 610, la division de la sécurité intérieure et les postes de police locaux afin qu’ils harcèlent violemment les pratiquants de Falun Gong et d'autres à Qianxi. Trois pratiquantes sont encore détenues à ce jour et font face à un procès.

    Centre de détention de Qianxi (situé dans le village Lixingzhuang, municipalité Baimiaozi, Qianxi) Gouvernement local de Qianxi, le Bureau 610 se trouve au 2eme étage

    Le 18 juin 2010, Wang Zhixin et Ma Yinfeng ont été illégalement arrêtés sous le chef d'accusation de " possession illégale de secrets d’états. " Avant cela, Chen Lihong a également été arrêté pour "utilisation d’une organisation sectaire pour entraver la mise en application de la loi." Le " mandat d’arrêt" ne mentionnait pas le nom de l’agent responsable du cas, qui serait en réalité Wang Liangong, chef de section adjoint de la procurature de Qianxi.

    Procurature du canton de Qianxi (située dans la rue Ziyu) Poste de police local de Qianxi (dans la rue Ziyu)

    Le 6 juillet 2010, les membres des familles des pratiquantes arrêtées ont engagé les avocats de la défense Zhang Chuanli et Lan Zhixue de Pékin. Cet après-midi là, les avocats se sont rendus à la division de la sécurité intérieure de Qianxi, mais il leur a été annoncé que les pratiquantes avaient été transférées à la section des poursuites de la procurature. Ils se sont rendus dans cette section, et après quelques négociations, ont réussi à voir Wang Zhixin, tard ce jour-là. Le lendemain, ils se sont rendus dans le centre de détention de Zunhua pour voir Ma Yinfeng. Au début, ils ont été refoulés. Les avocats ont dû passer quatre ou cinq appels téléphoniques à la section des poursuites et la famille de Ma Yinfeng a dû demander l’aide de connaissances. Finalement, ils ont pu voir Ma Yinfeng. Les avocats ont aussi réussi à rencontrer Chen Lihong dans le centre de détention de Qianxi


    Le Bureau 610 a utilisé tous les moyens pour harceler, menacer et enlever des personnes et fouiller leurs domiciles.

    L'article de Minghui révélant la " Préconisation de directives " a été publié le 22 avril. La preuve qu’il apporte que le Bureau 610 central se trouve derrière les manipulations en coulisse dans la persécution du Falun Gong, est plutôt convaincante. Par conséquent, les autorités du Bureau 610 central étaient furieuses d’apprendre que leur plan secret avait été exposé et ont demandé à leurs subordonnés à divers niveaux de trouver comment cela avait pu se produire.

    Le Bureau 610 de Qianxi a créé une équipe spéciale pour enquêter sur les cas de personnels de la division de la sécurité intérieure et de la division d’investigation criminelle du département de police de Qianxi, ainsi que sur la police locale. Une enquête secrète à grande échelle a été menée et de nombreuses personnes ont été menacées et harcelées.

    Poste de police de Qianxi


    Lors de l’enquête, Zhao Yong, alors Secrétaire du parti de Tangshan (actuellement Gouverneur adjoint de la province du Hebei) a émis des instructions à trois reprises demandant une enquête approfondie sur l’incident. Il a aussi appelé Wang Dongyin, Secrétaire du parti à Qianxi, qu'il a lourdement réprimandé. De fin avril à début 2010, les gouvernements provinciaux et la municipalité ont envoyé leur " équipe de supervision " à plusieurs reprises pour exercer des pressions sur Qianxi. Le Ministère central de la sécurité publique a aussi envoyé son équipe spéciale dans un poste de Qianxi.

    Le 3 mai, le membre du gouvernement municipal de Xingcheng, Mao Fengyong et son épouse ont été enlevés et leur domicile fouillé. Leur ordinateur et leurs téléphones mobiles ont été saisis. Ils ont été libérés aux alentours de 3 heures le lendemain matin après s'être fait extorquer 5000 yuans. La police locale a continué à harceler le couple quelques fois de plus.

    Aux alentours de 19 heures, le 3 mai, plus de dix policiers sont entrés par effraction au domicile de Chen Lihong et l’ont enlevé. Ils ont pris son ordinateur, son imprimante et son récepteur satellite. Parmi eux, se trouvaient Liu Jinying, Zhao Guoqi, Xu Zhigang, Wang Wei de la division de la sécurité intérieure du département de police de Qianxi ainsi que le personnel de la division d’investigation criminelle. C’est la sixième fois que Chen Lihong était arrêtée depuis 1999.

    Le 12 mai, Ma Yinfeng, son époux, Lu Zuojin et Wang Zhixin ont été arrêtés. Ma Yingeng a été arrêtée dés que le bus de passagers qu’elle conduisait est arrivé à Tangshan. Elle a été détenue dans la municipalité de Xinzhuang pendant deux jours avant d’être transférée dans le centre de détention de Qianxi. Plus tard, le même jour, elle a été transférée dans le centre de détention de Zunhua. Son domicile de Xiluzhuang et sa maison en location dans la zone urbaine du canton ont été fouillées et vidées par la police. La maison de Wang Zhixin dans la zone urbaine du canton et la maison de sa mère ont également été fouillées et vidées par la police. Après que la police ait découvert les clés de la maison appartenant à Ma Yinfeng et Lu Zuojin, plus de dix policiers se sont rendus dans la zone résidentielle où elles louaient chacune une maison, et ont tenté d’y pénétrer. Cependant, ils ont rencontré une résistance de la part des voisins

    Les fonctionnaires de Qianxi, en particulier ceux qui avaient accès aux documents et les membres de leurs familles ont été interrogés un par un, encore et encore. Dans une courte période de sept jours, sept personnes ont été arrêtées (Mao Fengyong et son épouse, Lu Zuojin et son épouse, Ma Yinfeng, Chen Lihong, Wang Zhixin et son époux) et six résidences fouillées. Les fonctionnaires ont même suivi, interrogé et menacé leurs enfants. Les maisons de plusieurs voisins ont été aussi fracturées, par erreur.


    Trois pratiquantes sont toujours détenues

    Wang Zhixin, 28 ans, est chef de bureau de la municipalité Xinzhuangzi à Qianxi. En 1996, lorsque des gens de son village ont commencé à pratiquer Falun Gong, sa mère s’est jointe à eux. Peu après, toutes ses maladies ont disparu. Plus tard, Wang Zhixin a elle aussi commencé à pratiquer Falun Gong et suivi les principes d’Authenticité-Compassion-Tolérance dans son comportement au quotidien. Après être sortie diplômée de l’université en 2005, elle est venue travailler dans le gouvernement local de la municipalité. Elle travaille très consciencieusement et a démontré des capacités de travail remarquables. Elle a été choisie chaque année comme travailleuse avancée. Tous ses collègues ont été choqués par son arrestation : Comment une telle personne pouvait-elle être illégalement arrêtée ?

    Ma Yinfeng, 46 ans, est de la municipalité Donghuayuan, Qianxi. Elle travaille comme conductrice de bus sur la ligne de passagers allant de Qianxi à Tangshan. Lorsque Ma Yinfeng a épousé Lu Zuojin, ce dernier était militaire. Un an après la naissance de leur enfant, elle est tombée malade et ne pouvait rien faire. Elle a dû laisser le soin de son enfant aux grands-parents. Le petit revenu de la famille était utilisé principalement dans des médicaments et c'était une véritable lutte financière. Lu Zuojin ne s'est pas plaint, il prenait soin d’elle et préparait des herbes médicinales pour elle tous les jours. Elle était extrêmement faible à l'époque. Sa maladie a continué pendant sept ans. Au cours de l’été 1996, elle a commencé à pratiquer Falun Gong. Depuis, elle se montre bonne envers tout le monde et sa santé s'est spectaculairement améliorée. Elle pouvait faire toutes sortes de travaux ménagers et leur maison était à nouveau pleine de joie et de rires.

    Chen Hongli 38 ans, est de la municipalité Xingcheng. Lorsqu’elle a rencontré son époux, celui-ci venait juste de perdre sa première femme, décédée suite à une maladie, laissant derrière elle un garçonnet de cinq ans. Après s’être mariés, elle a donné naissance à une fille. En 1997, Chen Hongli a commencé à pratiquer Falun Gong. Lorsqu’elle a appris que le père de l’ancienne épouse de son mari était malade, elle l’a pris chez eux pour veiller sur lui. Tous les voisins ont été touchés, disant qu’ils n’avaient jamais vu quelqu’un d’aussi bon. Elle n'en a pas moins enduré de nombreux traitements inhumains depuis 1999. C’est la sixième fois qu’elle a été enlevée et détenue.

    Les trois pratiquantes mentionnées ci-dessus ont été détenues pendant trois mois à ce jour. Actuellement, Wang Zhixin et Chen Lihong sont détenues dans le centre de détention de Qianxi, alors que Ma Yinfeng est détenue dans le centre de détention de Zunhua. Les membres de leurs familles n’ont pas pu les voir durant tout ce temps. La fille de Wang Zhixin, âgée d’un an, est prise en charge par sa grand-mère. Lorsque son père et son oncle l’ont emmenée voir sa maman dans le centre de détention, ils ont été éconduits par la police. La famille de Chen Lihong et les autres villageois ont seulement réussi à la voir une fois, après de grands efforts.

     

    Tiré de: http://www.fr.clearharmony.net/articles/201008/52602.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu