Avertir le modérateur

etats-unis

  • La Chine possède-t-elle les États-Unis? Pas vraiment...

    chine,états-unis,dette,obligation,américaine,devise,économie,créancier

    NEW YORK – La semaine dernière, la Chine a vendu 48 milliards de dollars de bons du Trésor. C’est le plus gros montant jamais vendu. Les Américains devraient-ils avoir peur? Pas vraiment.

    La Chine possède encore près de 1.300 milliards de dollars en obligations américaines. Elle est le plus grand détenteur étranger de la dette fédérale américaine, ce qui explique pourquoi beaucoup de gens disent que la Chine possède les États-Unis.

    En réalité, la Chine s’est elle-même enfermée en prenant cette position importante et c’est vraiment les États-Unis qui ont la plus grande marge de manœuvre pour exercer leur pouvoir.

    D’où vient l’argent?


    Comment les Chinois se sont-ils retrouvés avec cette dette fédérale américaine plus importante que leur réserve de devises? Ils l’ont accumulé sur une période de plus de 20 ans lorsqu’ils exportaient des biens réels aux États-Unis. Depuis, les États-Unis n’ont pas exporté beaucoup en retour, les Chinois ont obtenu un papier américain à la place.

    Au début, la Chine avait un réel avantage concurrentiel: la terre et le travail peu chers, et un effort centralisé pour produire des biens peu coûteux, aidé par un taux de change artificiellement bas.

    Que peuvent-ils faire avec?
Que la première puissance mondiale vous doive 1.300 milliards de dollars semble être une bonne chose en apparence, en fait les Chinois ne peuvent pas faire grand chose de cet argent.

    En raison de son modèle économique inflexible, elle ne peut pas inverser les échanges commerciaux. Si la banque centrale vend des bons du trésor et achète des yuans, deux choses vont se produire. Premièrement, le taux de change va augmenter de façon spectaculaire. Cela rendra les exportations chinoises encore moins compétitives, alors que les salaires et les prix des terrains ont augmenté au cours des années. Cela entraînera également un chômage généralisé.

    Deuxièmement, le bilan de la banque centrale va diminuer, en drainant la masse monétaire sur le continent. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour un système de crédit qui est plus grand que celui des États-Unis.

    Diversification


    Il peut vendre les bons du trésor et acheter de l’or et d’autres actifs en dollars, mais dans quelle mesure? Le marché américain du Trésor est le plus grand, le plus fluide et le plus profond des marchés de capitaux du monde. Aucun autre marché ne peut absorber 1.300 milliards, sauf s’ils étaient étalés sur une période de plusieurs années.

    Ainsi, la Chine est obligée de garder un actif qui, grâce à la Réserve fédérale, porte un taux d’intérêt réel bas voire négatif et ne peut être vendu en vrac.

    Si les Chinois veulent jouer dangereusement et vendre en vrac, la Réserve fédérale pourrait l’absorber comme un acheteur de dernier recours.

    J. Paul Getty a inventé l’expression «Si vous devez à la banque 100$ c’est votre problème. Si vous devez à la banque 100 millions de dollars, c’est le problème de la banque.»

    Les États-Unis doivent à la Chine 1.300 milliards de dollars. La Chine est la banque, et elle a un problème.

    Tiré de:http://www.epochtimes.fr/front/14/3/2/n3509448/la-chine-possede-t-elle-les-etats-unis-pas-vraiment.htm

  • La Chine, future championne de la lutte contre le réchauffement climatique?

    CLIMAT - Les dirigeants de la planète se retrouvent à New York avec Copenhague en point de mire...

    Le changement climatique est au programme ce mardi de la grande réunion qui va réunir, sous l’égide de l’ONU, une centaine de chefs d'Etat et de gouvernement. Objectif: redonner un coup de fouet aux négociations internationales qui restent très évasives à l’heure actuelle.
    Si, au grand dam des Européens, les Etats-Unis traînent toujours autant des pieds pour adopter un projet de loi sur le climat et l’énergie, la surprise pourrait venir de la Chine.

    Des «mesures ambitieuses»
    Selon Yvo de Boer, responsable de la convention de l’ONU sur le climat, le président chinois Hu Jintao doit annoncer ce mardi des «mesures ambitieuses» afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans son pays qui en est le premier émetteur de la planète.
    Les initiatives chinoises porteraient sur les énergies renouvelables et sur une meilleure utilisation énergétique dans les industries, la construction et les transports, selon le responsable de la convention de l’ONU sur le climat qui estime que ces actions «feront de la Chine le leader mondial contre le changement climatique.»

    France et Allemagne pour une taxe carbone
    De son côté, Nicolas Sarkozy, épaulée par Angela Merkel, devrait tenter de faire passer son idée de taxe carbone aux frontières, même si cette initiative est encore loin d’être soutenue par les autres pays européens.
    A moins de trois mois de la conférence de Copenhague sur le climat (du 7 au 18 décembre), la lutte contre le réchauffement climatique divise toujours autant les dirigeants de la planète qui ne s’accordent pas sur les moyens de le combattre.

    Le sommet du jour «est l'occasion pour les responsables de la planète de montrer qu'ils sont sérieux quant au changement climatique», a lancé lundi Yvo de Boer.

    Tiré de 20 minutes : http://www.20minutes.fr/article/349269/Monde-La-Chine-future-championne-de-la-lutte-contre-le-rechauffement-climatique.php

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu