Avertir le modérateur

espionnage chinois

  • L'agence Xinhua rejetée à Taïwan

    L'agence Xinhua rejetée à Taïwan, Chine, agence Xinhua, médias d'état chinois, espionnage chinois, Taiwan, Taiwan et le régime chinoisTaïwan ferme ses portes à l'agence de presse Xinhua, le porte-parole du Parti communiste chinois et la rejette de son territoire. Selon Radio Free Asia, cette agence de presse voulait s'établir sur l'île.

    Il y a trois mois, Xinhua demandait la permission d'emménager dans la tour Taipei 101. Le Conseil des Affaires continentales de l'île (MAC) a refusé, précisant parce que l'agence ne répondait pas aux critères pour poser sa candidature sur l'île. Actuellement, seuls certains journalistes de la partie continentale sont autorisés à écrire sur Taïwan.

    Ces dernières années, les relations entre Taïwan et le régime chinois se sont quelque peu détendues, néanmoins les tensions sur la souveraineté perdurent. Taïwan se considère comme un État autonome et indépendant, alors que le régime chinois considère qu'il s'agit d'une province qui se veut séparatiste depuis la guerre civile de 1949.

    L'ancien chef du Conseil des Affaires continentales (MAC) de Taïwan, Joseph Wu, a déclaré à Radio Free Asia, qu'ils avaient raison de se méfier de Xinhua, car elle relève directement de l'autorité centrale du Parti communiste chinois.

    Joseph Wu, ancien ministre du Conseil des Affaires continentales a expliqué
    «Xinhua est une agence de nouvelles de l'État chinois. Elle travaille conjointement avec le gouvernement communiste de Chine. Ainsi, son rôle dans le monde va au-delà de la simple diffusion de nouvelles. Xinhua ne rassemble pas seulement des dépêches et informations, mais elle est aussi chargée de recueillir des renseignements pour le régime chinois. Ceci est un fait connu par les États-Unis et d'autres pays. Je crois que la plupart des Taïwanais sont également au courant».

    Dans le cadre de son «approche modérée», le régime chinois tente énergiquement d'élargir les horizons de son agence médiatique d'État à travers le monde entier. Pour ce faire, on se souvient de leur acquisition, dernièrement, d'une immense enseigne LED sur Times Square à New York.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Lagence-Xinhua-rejetee-a-Taiwan.html

  • Des agents chinois enverraient de faux emails

    Le parti communiste chinois envoie de faux courriels aux fonctionnaires gouvernementaux occidentaux. (NTD)
    Le parti communiste chinois envoie de faux courriels aux fonctionnaires gouvernementaux occidentaux. (NTD)

    Selon le Centre d’information sur le Falun Dafa, groupe des droits de l’homme, basé à New-York, le parti communiste chinois envoie de faux courriels aux fonctionnaires gouvernementaux occidentaux, dans le cadre de sa persécution de la pratique spirituelle Falun Gong.

    Erping Zhang est le porte-parole du Centre. Le bureau d’un sénateur des Etats-Unis l’a contacté le mois dernier affirmant avoir reçu un étrange courriel via leur page internet «Contactez-nous». Le courriel semblait provenir de lui – un pratiquant de Falun Gong – mais Zhang a affirmé qu’il n’était pas du tout au courant.

    «Le langage utilisé est très dur et menaçant, ce n'est pas celui d’un pratiquant de Falun Gong. Les membres du bureau du Congrès, qui ont travaillé avec nous ces dernières années, savent que nous sommes très droits, des personnes très franches et très bonnes. Après avoir reçu ce courriel, ils ont tout de suite compris qu’il devait être faux et nous ont immédiatement contactés pour vérifier avec nous».

    Ce courriel était-il faux ? Le sénateur américain a demandé à garder l’anonymat, mais a effectivement autorisé les experts à retracer la source du message. Il s’avère qu’il n’a pas été envoyé du New Jersey, où vit Zhang. L’adresse I.P a montré qu’il provenait, en réalité, de la province de Hubei, en Chine.

    Zhang pense que le courriel a été envoyé par des agents du régime chinois, comme moyen d’étendre sa propagande contre le Falun Gong – et d’empêcher les élus de les soutenir.

    «Les autorités chinoise s’inquiètent apparemment beaucoup, du fait que la communauté internationale, en particulier les membres élus du Congrès américains, s’expriment beaucoup pour soutenir les droits de l’Homme des pratiquants de Falun Gong en Chine. C’est la raison pour laquelle le régime chinois cherche à discréditer le Falun Gong en tentant d’affaiblir les soutiens de la communauté internationale envers les pratiquants en Chine», a expliqué...

    Lire la suite: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Des-agents-chinois-enverraient-de-faux-emails.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu