Avertir le modérateur

enfance

  • Quel est le but fondamental de l’éducation ?

    Chine, éducation, Tao, vertu, moralité, éduquer, enfance

    Des personnes de différentes nations et de différentes couches sociales ont des compréhensions différentes d’après leurs propres perspectives et niveaux. Les Trois Classiques sur le Caractère, texte de présentation classique transmis depuis la Chine ancienne, proposait :


    ‘’Les hommes à leur naissance,
    sont naturellement bons.
    Leurs natures sont pour beaucoup les mêmes ;
    leurs habitudes sont largement différentes.
    Si, négligemment, on ne leur enseigne pas,
    leurs natures se détérioreront.
    Enseignez leur le Tao ;
    il est précieux pour quelqu’un de suivre le Tao avec un absolu dévouement.’’

    Cela résume la substance et l’approche de l’éducation, telles que la concevaient les anciens; c’est une manifestation de la philosophie de l’éducation qu’on trouve dans la culture traditionnelle Chinoise.
    Les anciens Chinois pensaient que la "bonté" est une caractéristique humaine innée. Notre bonne nature est interférée ou même recouverte, par diverses pensées égoïstes acquises dans l’environnement postnatal. En conséquence, notre bonne nature n’est pas apparente. La véritable essence de l’éducation, est donc de guider la personne pour qu’elle préserve et retourne à sa bonne nature originale. Cette approche enseigne à se dédier soi-même à nourrir et renforcer son caractère moral, de sorte que face aux nombreux dilemmes de la vie, on puisse prendre la bonne décision en suivant sa bonne nature. Cette ancienne philosophie de l’éducation est en désaccord avec ce que la société actuelle basée sur la science, promeut souvent.
    L’origine d’une telle philosophie était leur profonde compréhension de la moralité et du cœur de la moralité—‘’la bonté.’’ Les anciens Chinois pensaient que la distinction entre les humains et les animaux, et la nature humaine opposée à la nature bestiale, ne réside pas seulement dans leur différence d’apparence. La différence fondamentale réside dans le fait que les etres humains ont une compréhension des concepts de bonté et se restreignent en se basant sur les valeurs morales.
    Le mot chinois pour ‘’moralité’’ est composé de deux caractères: ‘’Tao’’ et ‘’Vertu’’. Dans l’esprit des anciens, le Tao et la vertu n’étaient pas des théories illusoires ; c’était des réalités concrètes. ‘’Tao’’ est la loi et le principe céleste. C’est une manifestation de lois compliquées et intriquées, autant qu’objectives et holistiques, pour les êtres humains, notre planète terre et l’univers entier.
    La ‘’Vertu’’ est la compréhension et le concept d’un être humain sur le mouvement de l’univers, la nature et la société dans son intégralité. C’est aussi en même temps une manifestation du niveau moral d’un être. Ces deux perspectives de la ‘’Vertu’’ vont main dans la main. Cependant, plus quelqu’un a de ‘’Vertu’’, plus est profonde sa compréhension du ‘’Tao’’.
    Depuis le début de la civilisation humaine, les gens en sont venus à comprendre toutes sortes de règles, lois et règlements naturels ou sociétaux. Tous résident dans le ‘’Tao’’ et la ‘’Vertu’’. ‘’Tao et Vertu’’ ont leur propre loi d’évolution. De l’apogée et de la chute des dynasties dans l’histoire, à la prospérité et au déclin d’une famille ou d’une entreprise, et même plus petit, c’est-à-dire, aux pertes et gains d’un individu, ses problèmes et ses inquiétudes—ces changements sont tous reliés à la profondeur de la moralité d’un être.

    Lire la suite sur: http://fr.clearharmony.net/articles/200612/30350.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu