Avertir le modérateur

emprisonné

  • Gao Zhisheng emprisonné depuis 2006 en Chine pour avoir défendu les droits en Chine

    Gao Zhisheng, avocat spécialisé dans la défense des droits humains, a subi depuis 2006 disparition forcée, torture, assignation à résidence illégale et emprisonnement, en raison de ses activités.

    Le ministère chinois de la justice, après avoir considéré en 2001 Gao Zhisheng comme « l’un des dix meilleurs avocats du pays », lui a retiré fin 2005 son autorisation d’exercer et a suspendu les activités de son cabinet d’avocat. Cette décision faisait suite à la publication de lettres ouvertes appelant les autorités à mettre un terme aux persécutions religieuses, notamment à l’encontre des pratiquants du Fa Lun Gong.


    En février 2006, Gao Zhisheng organise une campagne de grèves de la faim pour attirer l’attention sur les persécutions visant les défenseurs des droits humains en Chine. Peu après, les autorités l’arrêtent et le détiennent sans inculpation jusqu’à son procès qui se tient à huit clos et sans avocat pour le représenter. Il est condamné à trois ans de prison avec sursis et assigné à résidence.
    Il brise alors le silence sur les tortures qu’il a subies au cours de sa détention avant le procès. En septembre 2007, il fait publier une lettre ouverte adressée au Congrès des États-Unis dans le journal américain Epoch Times, attirant l’attention sur la détérioration de la situation des droits humains en Chine. La réaction des autorités ne tarde pas : il est arrêté et détenu au secret près de six semaines. Pendant cette période, il est violemment battu et torturé.


    En février 2009, alors qu’il est encore sous le coup d’une mesure de résidence surveillée, Gao Zhisheng est enlevé par la police et disparaît pendant quatorze mois. Il réapparait en mars 2010 mais est à nouveau enlevé deux semaines plus tard, après avoir donné une interview à l’agence Associated Press. Ses proches restent sans information sur son sort jusqu’en décembre 2011, quand des médias officiels annoncent que Gao est emprisonné pour purger sa peine d’emprisonnement car il aurait violé les termes du sursis.
     

    Gao Zhisheng est actuellement détenu à la prison du comté de Shaya, dans le nord-ouest de la Chine où il risque de subir des actes de torture.
    La torture et les autres formes de mauvais traitements restent généralisées dans tous les lieux de détention en Chine, bien que le pays ait ratifié la Convention des Nations unies contre la torture en 1988.
    Très peu d’avocats en exercice prennent le risque de défendre des victimes de violations des droits humains. Ils constituent une partie importante du mouvement pour la défense des droits (weiquan), qui s’appuie sur le droit chinois pour protéger les droits des personnes. Harcelés, agressés, surveillés, ils risquent égale

    Tiré de: http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Protegeons-les-personnes/Defenseurs-des-Droits-Humains/Actualites/Chine-Gao-Zhisheng-avocat-enferme-pour-avoir-plaide-pour-la-liberte-7352

  • L’avocat Gao Zhisheng serait toujours vivant

    «Arrêtez de harceler les avocats des droits de l’homme » pouvait on lire lors d’une manifestation à Hong Kong en Chine début 2009. Des manifestants, dont un groupe d’avocats internationaux, appellaient à la libération de l’avocat des droits de l'homme Gao Zhisheng. AFP PHOTO/MIKE CLARKE
    «Arrêtez de harceler les avocats des droits de l’homme » pouvait on lire lors d’une manifestation à Hong Kong en Chine début 2009. Des manifestants, dont un groupe d’avocats internationaux, appellaient à la libération de l’avocat des droits de l'homme Gao Zhisheng. AFP PHOTO/MIKE CLARKE

    SYDNEY— Il a été rapporté que l'avocat des droits de l'homme chinois, Gao Zhisheng, était toujoursen vie. Contrairement aux rapports récents selon lesquels Gao aurait été tué par les forces de sécurité chinoise, «une source bien placée» du  bureau de la sécurité chinoise a déclaré à un journaliste australien que l'avocat était en vie.

    «A l’heure actuelle, Gao est toujours vivant… il n’a pas disparu», a dit la source à John Garnaut, le correspondant à Pékin de Fairfax News. L'avocat Gao, connu pour être l'avocat des droits de l'homme le plus courageux de Chine, a défendu des pratiquants de Falun Gong, des pétitionnaires et des Chrétiens alors qu’aucun autre avocat n'avait osé le faire.

    Il a été arrêté, emprisonné, torturé et harcelé pendant les cinq dernières années et est maintenant porté disparu depuis 11 mois. La semaine dernière, des rapports étaient arrivés à Gao Zhiyi,  le frère de Gao, disant que Gao s'était «perdu et qu’il avait disparu». Plusieurs ont craint que ce ne soit un signe que Gao était mort, des suites des tortures subies dans les mains du Bureau de la Sécurité publique de Chine.

    Cependant la source du journal Herald a dit que son organisation savait où Gao est détenu mais qu’il ne pouvait pas transmettre ces informations. Il n'a donné aucune indication sur l'état de santé du courageux avocat ou de ses perspectives de libération futures.

    Gao Zhisheng est chrétien. Il a refusé de rester inactif devant la corruption, l'injustice, la persécution des pratiquants de Falun Gong et l'échec de l'autorité de la Loi en Chine. Il a écrit des lettres ouvertes au Congrès national de la Chine, au dirigeant chinois Hu Jintao et au Premier ministre Wen Jiabo, détaillant individuellement des cas d'injustice et mettant en évidence l'hypocrisie des législateurs en Chine. En 2007, il a écrit une lettre au Congrès américain demandant à ses membres de réfléchir à deux fois avant d’aller aux Jeux olympiques de Pékin en 2008, à cause du bilan atroce des droits de l'homme en Chine.

    «Le comportement que l'on juge généralement dégradant pour l’être humain est mis en application dans mon pays comme une simple tâche politique», a t-il écrit. «Aujourd'hui, comme nous nous approchons des Jeux Olympiques de Pékin, je vous demande de prêter attention au désastre en cours des droits de l'homme en Chine et je souhaite que vous transmettiez mon appel au monde entier.»

    Les autorités chinoises ont rassemblé tous leurs efforts pour ruiner la vie de Gao.  Son cabinet a été fermé. A plusieurs reprises, on a attenté à sa vie. Gao, sa femme et leurs deux enfants ont été placés en assignation à domicile, subissant des abus physiques et psychologiques plusieurs mois durant. En 2007, Gao a réussi à envoyer un compte rendu terrifiant des 50 jours de torture  qu’il a subie par les responsables de la sécurité chinoise. Les descriptions qu’il a faites ont été déchirantes et cela a déclenché une véritable onde de choc à travers plusieurs groupes de droits internationaux.

    Edward McMillan-Scott, vice-président du Parlement européen, qui avait communiqué avec Gao Zhisheng personnellement, David Kilgour, ancien secrétaire d'État Asie-Pacifique pour le Canada et David Matas, avocat des droits de l'homme international, comptent parmi les rares hommes d'État qui ont vigoureusement fait campagne pour la défense de Gao.

    En vain. En février 2009, Gao Zhisheng a été enlevé dans sa ville natale de la province du nord de Shaanxi par sept voyous. Sa femme, Geng He et leurs deux enfants avaient réussi à s'échapper de la Chine avant sa disparition. Ils ont reçu l'asile politique aux Etats-Unis en mars 2009. Cependant la famille vit toujours dans un stress continuel. Gege, la fille de 13 ans de Gao, a été récemment hospitalisée aux Etats-Unis suite aux pressions mentales qu’elle a subies.

    Article sur le même sujet:

    http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Gao-Zhisheng/Lavocat-Gao-Zhisheng-subit-des-tortures-inimaginables.html

    Tiré de La Grande Epoque: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Header/Lavocat-Gao-Zhisheng-serait-toujours-vivant.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu