Avertir le modérateur

désobéissance civile

  • Un village soutient un pratiquant de Falun Gong persécuté


    Un village soutient un pratiquant de Falun Gong... par NTDFrancais

    300 habitants d'un petit village de la province du Hebei ont signé une pétition demandant la libération d'un pratiquant de Falun Gong persécuté. Ces citoyens chinois sont devenus à leur tour la cible de harcèlements et de menaces émanant du Comité des affaires politiques et légales qui réprime toute personne osant défendre le Falun Gong.

  • Le mouvement des dissidents chinois gagne en puissance, d’après un ancien espion

    Chine, dissidence, démissions, espion, mouvement pacifique, désobéissance civile, Neuf commentaires sur le parti communiste chinois

    Li Fengzhi, un ancien espion chinois, a dit le mercredi 30 novembre 2011, lors d’une conférence au Québec sur l’espionnage et la Sécurité Industrielle, que le mouvement en Chine continentale invitant les gens à se retirer du Parti Communiste Chinois (PCC) gagnait en puissance.

    «C’est un mouvement considérable pour quitter le PCC. J’ai moi-même quitté le PCC en 2009. De nombreuses personnes ont fait de même. Ce mouvement pourrait être un bon moyen pour permettre au PCC de quitter la Chine de manière pacifique» a dit M. Li aux professionnels du milieu industriel.

    «Je voudrais dire qu’il y a d’autres façons pour le peuple chinois de combattre le PCC pour permettre le retour en Chine de la démocratie et de la Paix».

    M. Li est un ancien agent de renseignement du Ministère de la Sécurité d’État, principale agence de renseignement en Chine. Il a émigré aux États-Unis arguant des raisons politiques. Il a dit que l’influence de ce mouvement était «très importante» et gagne en puissance.

    Le mouvement a commencé en 2004 avec la publication d’une série éditoriale en chinois par le journal The Epoch Times intitulée «Neuf commentaires sur le Parti communiste», détaillant les crimes et abus du Parti Communiste Chinois au cours de ces 60 dernières années.

    Lire la suite sur: http://www.lagrandeepoque.com

  • Faire subir le lavage de cerveau au pays tout entier et le transformer en « prison mentale »

    Cityoflifedeath4.jpg

    L’arme la plus efficace que le PCC utilise pour soutenir son règne tyrannique est son système de contrôle. De manière très organisée, le PCC impose une mentalité d’obéissance à chacun de ses citoyens. Peu importe qu’il se contredise lui-même, ou change constamment sa politique, tant qu’il peut organiser des méthodes systématiques pour priver le peuple de ses droits humains fondamentaux. Les tentacules du gouvernement sont omniprésentes. Que ce soit dans les régions rurales ou urbaines, les citoyens sont gouvernés par les soi-disant comités municipaux ou de rue. Jusqu’à aujourd’hui, que ce soit pour se marier ou divorcer, ou pour avoir un enfant, les citoyens ont tous besoin de l’approbation de ces comités. L’idéologie, la façon de penser, les organisations, l’infrastructure sociale, les mécanismes de propagande et les systèmes administratifs du Parti ne servent que son but dictatorial. Le Parti, à travers ses systèmes de gouvernement, s’efforce de contrôler chaque pensée et chaque action individuelles.

    La brutalité avec laquelle le PCC contrôle son peuple ne se limite pas aux tortures physiques infligées, il force aussi les gens à perdre leur capacité à penser indépendamment, il en fait des lâches peureux et défensifs n’osant pas parler ouvertement. Le but de son autorité est le lavage de cerveau de chacun de ses citoyens, de sorte qu’ils pensent et parlent comme le PCC, et fassent ce qu’il préconise.

    Il existe un dicton : « La politique du Parti est comme la lune, elle change tous les 15 jours. » Aussi souvent que le PCC modifie ses politiques, chacun dans le pays doit les suivre de près. Lorsque vous êtes utilisés comme moyen pour nuire aux autres, vous devez remercier le Parti d’avoir apprécié votre force ; lorsque vous êtes blessé, vous devez remercier le PCC de vous « enseigner une leçon » ; lorsque vous êtes l’objet de discriminations et que plus tard le PCC vous fait réparation, vous devez remercier le PCC d’être si généreux, ouvert d’esprit et capable de corriger ses erreurs. Le PCC perpétue sa tyrannie à travers des cycles continuels de répression suivie de réparation.

    Après 55 ans de tyrannie, le PCC a emprisonné l’esprit de la nation et l’a enfermé dans l’espace autorisé par le Parti. Penser en dehors de cette limite est considéré comme un crime. Après des luttes répétées, on loue la stupidité comme étant la sagesse ; être un lâche permet de survivre. Dans une société moderne avec l’Internet comme principal moyen d’échange d’informations, le PCC demande même à sa population d’exercer l’autodiscipline et de ne pas lire les informations provenant de l’extérieur, ni d’entrer sur des sites avec des mots-clés tels que « droits de l’homme » ou « démocratie ».

    Le mouvement du PCC pour laver le cerveau de son peuple est absurde, brutal et méprisable, mais omniprésent. Le Parti a faussé les valeurs morales et les principes de la société chinoise, il a entièrement réécrit les normes du comportement et la façon de vivre de la nation. Le PCC emploie continuellement des méthodes de torture mentale et physique pour renforcer sa dictature et asseoir son autorité absolue sur la Chine avec l’omnisciente « religion du PCC ».

    Lire la suite: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/9-Commentaires-sur-le-Parti-communiste/La-tyrannie-du-Parti-communiste-chinois.html

    Extrait des 9 commentaires sur le Parti Communiste chinois: http://ninecommentaries.com/

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu