Avertir le modérateur

désinformation des chinois

  • La nouvelle offensive de la propagande chinoise sur le Tibet

    Face à la vague de manifestations essentiellement pacifiques qui a déferlé sur l’ensemble du plateau tibétain l’année passée, le gouvernement chinois, dont l’autorité est contestée au Tibet, a imposé des mesures de répression violentes. Les nouvelles images vidéo rendues publiques la semaine dernière par le gouvernement tibétain en exil montrent des Tibétains tabassés par la police armée et le corps mutilé d’un Tibétain décédé des suites des tortures infligées en détention. Mais ce week-end, Pékin a voulu envoyer une image bien différente au reste du monde, celle d’un peuple célébrant dans la joie sa « libération » par le parti communiste.

    Les autorités gouvernementales au Tibet ont décrété le 28 mars « journée de libération du servage » pour marquer la fin de l’époque féodale au Tibet. Pour les Tibétains, le 28 mars revêt une tout autre signification puisque cette date symbolise la défaite de la révolte tibétaine, la dissolution du gouvernement tibétain et 50 années de séparation et d’exil du 14e Dalaï-lama.

    Le fossé entre la rhétorique officielle et la réalité des faits ne semble pas avoir entamé la détermination du pouvoir de célébrer la première édition de ce nouvel anniversaire, imposé aux Tibétains. Les cérémonies de commémoration sont en fait une tentative de camoufler les nombreux problèmes et la sérieuse crise de légitimité du parti communiste au Tibet.

    L’invasion et l’occupation du Tibet et les ravages et drames qui en ont découlé étaient, selon le gouvernement chinois, des mesures indispensables pour abolir la théocratie, le féodalisme et l’esclavage. Le Dalaï-lama et la communauté tibétaine en général reconnaissent aisément que la société tibétaine – comme beaucoup d’autres sociétés à l’époque, en particulier en Asie – connaissait de nombreuses formes d’injustices auxquelles il fallait mettre fin. Cependant, il n’y a jamais eu un esclavage systématique dans la société tibétaine traditionnelle et il est incorrect de décrire l’ancien Tibet comme féodal. Ce n’était certainement pas une théocratie, étant donné que les bouddhistes ne croient pas en un Dieu. L’actuel 14e Dalaï-lama était et reste un réformateur qui a cherché à améliorer la société au Tibet et qui a eu le mérite de mettre en place un gouvernement démocratique en exil. Il ne fait aucun doute que le Tibet sans la domination chinoise se serait acheminé seul vers sa propre voix de modernisation comme ce fut le cas pour tous les pays d’Asie.

    Cette « journée de libération des serfs », dont la population chinoise tout à fait désinformée sur ce qui se passe au Tibet reste la principale cible, risque d’attiser l’animosité croissante entre populations chinoises et tibétaines. Certains Chinois qui connaissent le Tibet se disent inquiets par la rhétorique hostile utilisée par la propagande chinoise contre le Dalaï-lama comparé par Pékin à Hitler et qualifié de menteur.

    La voie médiane prônée par le Dalaï-lama visant l’autonomie pour tous les Tibétains au sein de la Chine – et non l’indépendance – est vue par Pékin, qui joue le rôle de la victime et la fibre nationaliste, comme un « complot méprisable cherchant à diviser la mère patrie » et à attaquer la souveraineté nationale.

    L’Histoire sera juge. Dans le court terme, cependant, afin de modifier la propagande chinoise sur le Tibet et atténuer le ressentiment entre les Chinois et les Tibétains (et l’instabilité qui risque d’en découler), la « communauté internationale » doit adopter une approche commune et forte pour convaincre Pékin de changer de cap. Il est temps pour la Chine de faire son autocritique sur la manière dont elle a géré le Tibet ces 50 dernières années, elle doit commencer à prendre en compte les aspirations et attentes du peuple tibétain et négocier avec le Dalaï-lama un accord qui lui permette de retourner au Tibet pour rejoindre les siens.

    Tiré de Le Soir.be

    http://www.lesoir.be/forum/cartes_blanches/carte-blanche-la-nouvelle-2009-03-30-698504.shtml

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu