Avertir le modérateur

crimes de tortures

  • Bo Xilai et la persécution du Falun Gong

    Bo Xilai, Chine actualités, Falun Gong,campagne du Parti communiste,crimes de tortures, génocide  Bo Xilai, le secrétaire général du Parti de Chongqing, est toujours en fonction mais son avenir est incertain depuis que son ancien adjoint a menacé de révéler son passé, y compris son implication dans la persécution de la pratique spirituelle Falun Gong.

    Bo Xilai est poursuivi en justice, dans plus de dix pays, comme l’un des principaux responsables de la campagne du Parti communiste contre Falun Gong. Rong Jin, une victime de cette persécution a porté plainte contre Bo Xilai en 2007.

    Rong Jin a accusé Bo Xilai de tortures et de crimes contre l’humanité après les atrocités qu’elle a subies il y a douze ans . En 2000, Rong Jin avait été arrêtée pour avoir dénoncé la persécution, un an après que Jiang Zemin, alors dirigeant du régime chinois, ait lancé la répression du Falun Gong.

    Rong Jin explique comment elle a été torturée à Dalian, dans la province du Liaoning.

    Rong Jin, plaignante contre Bo Xilai, a précisé: «Il y avait un anneau de fer accroché au sol. Mes deux mains étaient menottées à l’anneau et je ne pouvais pas bouger mon corps. J’ai vu d’autres pratiquants de Falun Gong attachés de cette façon pendant deux ou trois jours. Je suis restée là pendant 20 heures. J’étais épuisée et ils ne nous nourrissaient pas».
     
    À cette époque, Bo Xilai était maire de Dalian. Selon Rong Jin, il abusait de son pouvoir en ordonnant à ses employés de maintenir la persécution. Bo Xilai a ensuite été promu gouverneur de la province du Liaoning. Jusqu’à ce qu’il quitte la province en 2004, plus de 100 pratiquants de Falun Gong sont morts sous la torture et les mauvais traitements.

    Rong Jin a été témoin de nombreuses violences à Dalian, où elle a été détenue avec 150 autres pratiquants de Falun Gong.

    Rong Jin, plaignante contre Bo Xilai, a affirmé: «J’ai vu des pratiquants gavés de façon horrible. Ils avaient les bras attachés derrière le dos et les jambes enchaînées. Les policiers leur introduisaient de fins tuyaux de caoutchouc dans le nez. Un policier m’a dit que beaucoup mouraient quand le tube arrivait dans leur estomac et que si je faisais une grève de la faim, je finirais comme eux».

    Bo Xilai fait partie des nombreux responsables du PCC accusés, dans le monde entier, d’avoir persécuté le Falun Gong. Lui et d’autres ont été accusés, par un tribunal espagnol, de crimes de tortures et de génocide des pratiquants de Falun Gong.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Bo-Xilai-et-la-persecution-du-Falun-Gong.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu