Avertir le modérateur

corée du sud

  • Un jeune coréen chante le classique Nella Fantasia

    Il s'appelle Choi Sung-Bong, c'est un jeune ouvrier sud-coréen de 21 ans, à la puissante voix de baryton. Il participait à l'émission "Korea's Got Talent", l'équivalent de "La France a un incroyable talent". Le candidat se présente devant le jury en expliquant, timide, « qu'il ne chante pas très bien ». Son histoire personnelle suscite l'émotion du jury : « J'ai été placé dans un orphelinat à 3 ans...Je me suis enfin échappé à 5 ans, après des mauvais traitements », raconte-t-il. Il ajoute également qu'il a « survécu en vendant des chewing-gums et des boissons dans la rue ». Puis, il commence à interpréter "Nella Fantasia", chanson composée par Enio Morricone, tirée du film "The Mission".

    Les paroles de Nella Fantasia:

    Dans mon imagination je vois un monde juste,
    Tout le monde vit en paix et en toute honnêteté.
    Je rêve d'âmes qui sont toujours libres,
    Comme les nuages qui volent,
    Plein d'humanité dans les profondeurs de l'âme.

    Dans mon imagination, je vois un monde lumineux,
    Même la nuit est moins sombre là-bas.
    Je rêve d'âmes qui sont toujours libres,
    Comme les nuages qui volent.

    Dans mon imagination, il existe un vent chaud,
    Qui respire sur les villes, comme un ami.
    Je rêve d'âmes qui sont toujours libres,
    Comme les nuages qui volent,
    Plein d'humanité dans les profondeurs de l'âme.

    Paroles originales


     Nella fantasia

    io vedo un mondo giusto,
    Li tutti vivano in pace e in onesta .
    Io sogno d'anime

    che sono sempre libere,
    Come le nuvole

    Che volano,
    Pien' d'umanita 

    in fondo all'anima.

  • Enquête sur le tourisme de transplantation d'organes


    Enquête sur le tourisme de transplantation... par NTDFrancais

    La police sud-coréenne a ouvert une enquête sur une bande organisée qui envoie illégalement en Chine des patients en attente de greffe d'organes. Le régime chinois a interdit le tourisme de transplantation en 2007, mais cette pratique continue. Les patients préfèrent enfreindre la loi et payer des dizaines de milliers d'euros afin d'échapper aux longues listes d'attente d'organes disponibles.

    Tiré de: http://www.dailymotion.com/video/xmt5cu_enquete-sur-le-tourisme-de-transplantation-d-organes_news#rel-page-under-7

  • Enquête sur le tourisme de transplantations d'organes

    tourisme, transplantation d'organes, Chine, enquête, Corée du Sud, greffe d’organe, régime, prélèvements forcés, avocats, droits, hommeSelon les autorités sud-coréennes, une bande criminelle organisée envoie des patients sud-coréens en Chine pour des transplantations d’organes. Lundi 21 novembre 2011, la police a arrêté un homme et trois autres font l’objet d’une enquête.

    D’après la police sud-coréenne, depuis 2006, cette bande organisée a procuré des organes à 94 patients souffrant d'un cancer du foie. Les patients sont introduits avec de faux papiers d’identité en Chine continentale où ils subissent la greffe d’organe. La bande a récolté plus de 85.000 dollars pour chaque transplantation. Quatre des patients sont morts après l'opération.

    Byoungjin Lee, policier à Bushan, a expliqué: «Ces gens voulaient trouver des organes plus rapidement, alors ils sont allés voir à l’étranger».

    Cette bande organisée sud-coréenne travaille avec des contacts à l’intérieur de la Chine continentale. Le tourisme de transplantation est illégal en Chine depuis 2007. Malgré cette interdiction, les cas d’étrangers se rendant en Chine pour des transplantations d’organes sont fréquents. Des criminels falsifient des documents pour faire passer les patients comme des citoyens chinois et contourner l’interdiction.

    Les transplantations d’organes en Chine font polémique. Le régime chinois se flatte d’avoir l’un des plus grands programmes de transplantations d’organes du monde, tout en gardant un accès très limité, pour des raisons culturelles. Le régime utilise les organes de prisonniers condamnés à mort, mais n’a jamais révélé le nombre exact de prisonniers exécutés.

    Des avocats des droits de l'homme ont aussi accusé le régime chinois de profiter des ventes d’organes. David Kilgour et David Matas du Canada ont publié leurs conclusions sur les prélèvements forcés d’organes sur les pratiquants du Falun Gong, un groupe spirituel persécuté par le régime chinois depuis le 20 juillet 1999.

    Pour avoir accès à cette information en video: http://fr.ntdtv.com/ntdtv_fra/actualite/2011-11-29/330859451926.html

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Enquete-sur-le-tourisme-de-transplantations-dorganes.html

  • Une connaisseuse des arts chinois: Shen Yun est empreint d’une profonde signification divine

    Mme Jeong Yu Seon, une chercheuse dans le domaine des arts chinois à l'Institut de Recherche Culturelle Corée-Chine de l'Université Sang Myung (The Epoch Times)
    Mme Jeong Yu Seon, une chercheuse dans le domaine des arts chinois à l'Institut de Recherche Culturelle Corée-Chine de l'Université Sang Myung (The Epoch Times)

    SUWON, Corée : Mme Jeong Yu Seon, une chercheuse dans le domaine des arts chinois à l'Institut de Recherche culturelle Corée-Chine de l'Université de Sang Myung, a vu Shen Yun Performing Arts le 17 février à Suwon.

    Elle a été profondément émue et s'est exclamée : «Le spectacle est empreint d’une profonde signification divine. Le monde intérieur qui est invisible aux êtres humains a été dépeint par le langage corporel des danseurs. J'ai été fortement impressionnée.»

    «Ma recherche se focalise sur les arts chinois de la scène. Le spectacle d'aujourd'hui est de très haut niveau.»

    Elle a exprimé son étonnement devant la profondeur des performances. «A partir du riche contenu du spectacle, je peux voir la dévotion et le travail endurant de ces interprètes, c'est très touchant

    Mme Jeong a dit qu'elle avait été très impressionnée par le programme Wu Song combat le Tigre : «Un monde intérieur invisible aux autres a été décrit de manière intense par le langage corporel des danseurs.»

    Mme Jeong a apprécié la description de la culture classique chinoise dans Shen Yun, et a dit que le spectacle : « dépeignait le concept saisissant de la race chinoise. »

    Quand elle a appris que Shen Yun ne pouvait pas se produire à Séoul, comme il était prévu, en raison d'interférences de la part du régime communiste chinois, Mme Jeong a exprimé des regrets : « Il est bien dommage que les gens de Séoul n'aient pas la chance de voir un spectacle d'une si grande qualité. »

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu