Avertir le modérateur

corée de sud

  • La Corée du sud sommée de cesser les rapatriements vers la Chine

     A New York comme dans la plupart des grandes capitales européennes,  des dizaines de manifestants se sont rassemblés pour faire appel et mettre fin aux déportations de pratiquants de Falun Gong de Corée du sud vers la Chine.
    A New York comme dans la plupart des grandes capitales européennes, des dizaines de manifestants se sont rassemblés pour faire appel et mettre fin aux déportations de pratiquants de Falun Gong de Corée du sud vers la Chine. ((Amal Chen/ The Epoch Times)

    A Manhattan, plus de 70 personnes se sont rassemblées à l’extérieur du Consulat coréen pour appeler à un arrêt immédiat des déportations de pratiquants de Falun Gong de Corée du sud vers la Chine, parmi lesquels un jeune couple chinois qui fait face à un retour imminent. Plusieurs d’entre eux ont rencontré le consul adjoint, Kying Ryun Park, pour l’informer des derniers développements et lui remettre une lettre.»Le gouvernement coréen doit cesser cela immédiatement» a affirmé Seog One Ha, 28 ans, citoyen coréen étudiant à l’université Columbia. «Il s’agit de la vie d’une personne. C’est prioritaire.» M.Ha a remis une lettre au consul au nom des pratiquants de Falun Gong de la région de New York.
    Selon l’Association de Falun Dafa de Corée, 100 pratiquants de Falun Gong se sont vus refuser le statut de réfugié politique en Corée du Sud et font ainsi face à la déportation. Le refoulement des pratiquants de Falun Gong se fait en violation de la Convention des Nations Unies sur le statut de réfugié et de la Convention contre la torture. La Corée du sud a signé les deux traités. Selon la lettre adressée au consul, les pratiquants de Falun Gong risquent l’emprisonnement, la torture brutale et la mort, s’ils retournent en Chine.

    «Renvoyer les réfugiés de Falun Gong en Chine est inhumain, injuste et contraire aux lois internationales,» a affirmé Levi Browde, directeur exécutif du Centre d’Information de Falun Dafa. «Nous encourageons le gouvernement sud-coréen  à résister à toute pression émanant du parti communiste chinois (PCC) et offrir aux pratiquants de Falun Gong un havre sûr face à la persécution.»Le Centre d’Information de Falun Dafa a documenté des milliers de morts de pratiquants de Falun Gong en Chine depuis que le parti communiste chinois a débuté une large campagne de propagande, d’emprisonnements et de torture en 1999. Falun Gong, aussi connu sous le nom de Falun Dafa, est une pratique traditionnelle chinoise de méditation, d’exercices doux.

    Jeune couple en sursis
    Le 6 septembre, une équipe du ministère coréen de la justice s’est rendue au domicile de M.Jin, 26 ans et de son épouse, Mme Ma, à Séoul. Le couple a été arrêté comme étrangers en situation irrégulière. M.Jin a été emmené dans un «centre de détention pour la protection des étrangers» où il a été informé qu’il avait sept jours pour faire appel avant d’être déporté.

    Lire la suite: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/La-Coree-du-sud-sommee-de-cesser-les-rapatriements-vers-la-Chine.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu