Avertir le modérateur

comprendre la chine

  • Culture et esprit durant la Dynastie Tang (2)

    Suite de cet article

    Li Sixun Dynastie Tang.jpgL'âge d'or de la Dynastie Tang a donné naissance à d'innombrables poètes de renom : le 'Dieu de la Poésie' Li Bai, le 'Saint de la Poésie' Du Fu, Meng Haoran et Wang Wei, ces deux derniers ayant été reconnus pour leurs poèmes décrivant des scènes de nature, Gao Shi et Cen Shen dont les poèmes traitaient principalement de la vie dans les régions frontalières, le ''Poète de Confucius'' Wang Changling, et ainsi de suite. Dans les dernières années, Bai Juyi représentait typiquement de nombreux poètes de la seconde partie de la Dynastie tang. Leurs poèmes sont profonds, imposants, et de longue portée. Ils transcendent le matériel et incarnent l'esprit de la Dynastie Tang. ''(Mon coeur est si) inspiré par de hautes aspirations, comme si nous allions nous élever dans le ciel bleu pour cueillir la lune''. Ce poème, écrit par Li Bai, est juste un exemple de leur habileté avec les mots.


    En plus de la poésie, les essais, les romans, et les contes merveilleux de style Tang visaient un très haut niveau artistique. Les disciples de la Dynastie Tang écrivaient sur la vie des gens et dévoilaient la côté sombre de la société, faisaient preuve de compréhensions profondes, de courage, du sens de la responsabilité, de grande clairvoyance, et d'une vision large. Nous pouvons voir entre les lignes leur ambition élevée de ''sauver une multitude de gens, et maintenir la paix et la prospérité de la société''.


    II. Calligraphie et peinture
    Taizong portait une grande attention à la calligraphie. Il a édifié le Palais Hongwen et a engagé des calligraphes de renom pour instruire les étudiants. Il a publié un édit selon lequel tous les fonctionnaires dont le rang dépassait le cinquième niveau devaient se rendre au Palais Hongwen étudier la calligraphie. Taizong appréciait la calligraphie de Wang Xizhi, l'un des plus grands calligraphes, également ''parfait en terme de vertu et d'art'', et défendait le style calligraphique de Wang. La calligraphie était donc placée sur une voie orthodoxe. Sous l'influence de Taizong, les derniers empereurs tels que Gaozong et Zhongzong appréciaient et défendaient également la belle calligraphie. En résultat, la calligraphie a atteint un sommet au cours de la Dynastie Tang. L Dynastie Tang a également donné naissance au plus grand nombre de calligraphes parmi toutes les dynasties. Par exemple, Ouyang Xun, Yu Shinan, Yan Zhenqing et Liu Gongquan pour n'en citer que quelques-uns. Leurs oeuvres font toujours office d'exemples à suivre auprès des amateurs de calligraphie.


    Le milieu de la peinture était très actif sous la Dynastie Tang, et la portée des sujets était plus large que jamais.


    ''Un portrait véritable de Taizong'' et ''Les vingt-quatre Fonctionnaires de Grand Mérite'', du peintre Yan Liben semblaient aussi vrais que nature et représentait avec vie des images et des expressions de Taizong et de ses fonctionnaires, dont les grands faits ont servi de fondation à la prospérité des Tang. Yan a donc été nommé ''Peintre divin''.

    Un autre peintre, Wu Daozi a réalisé plus de 400 peintures murales bouddhistes et taoïstes dans des temples de Chang'an et Luoyang. Chaque personnage bouddhiste ou taoïste était différent des autres. De plus ses peintures représentaient pleinement la puissante dignité des Bouddhas et des divinités, ainsi que la splendeur des pradis. Il était capable de terminer une peinture en un coup de pinceau, et ses tableaux soulevaient l'admiration de toute la ville de Chang'an.

    Les générations suivantes le respectaient comme le ''Saint de la Peinture'' et decrivaient son oeuvre comme suit : " Maniant la brosse tel un tourbillon de vent, comme si un Dieu l'assistait ". Les peintres et les sculpteurs le vénéraient comme ''Maître Fondateur''. Il a eu et a toujours beaucoup d'influence.

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/200908/46871.html

     

  • Reportage sur le socialisme chinois: l'histoire du parti communiste en Chine


  • Respect en Chine

    Respect en chinois.jpg
    ("Respect" en chinois)

    Les Chinois accordent beaucoup d’importance au « Tao », ou la Voie. Dans les temps anciens, un empereur brutal aurait été appelé « un dirigeant décadent et dépourvu du Tao ». On disait de tout comportement qui ne se conformait pas à la morale, appelé en chinois Dao De, signifiant respectivement le « Tao » et la « Vertu », qu'il ne « suivait pas la Voie ». Même les paysans qui se révoltaient écrivaient sur leurs banderoles « parvenir à la Voie au nom du ciel ».

    Lao Tseu a dit :

    « Un quelque chose était, non défini mais accompli
    Né avant Ciel-et-Terre
    Sans parole comme sans borne
    Indépendant inaltérable
    Se jouant partout sans fatigue
    En somme la Mère du monde
    Ne sachant pas son nom je le nomme Voie
    »

    Cela suggère que l’univers est formé à partir du « Tao ».

    Dans les cent dernières années, l’invasion soudaine du spectre communiste a créé une force s’opposant à la nature et à l’humanité, causant des atrocités et tragédies inimaginables, poussant la civilisation humaine au bord du gouffre. Ayant commis toutes sortes d’horreurs qui vont à l’encontre du Tao et qui s’opposent au ciel et à la terre, c'est devenu une force extrêmement malfaisante qui s’érige contre l’univers.


    « L’Homme suit les voies de la Terre
    La Terre suit les voies du Ciel
    Le Ciel suit les voies de la Voie
    Et la Voie suit ses propres voies.
    »

    Dans la Chine ancienne, les gens croyaient au fait de se conformer, de s’harmoniser et de coexister avec la nature. L’humanité fait corps avec le ciel et la terre et existe en interdépendance avec eux. Le Tao de l’univers est immuable. L’univers fonctionne selon le Tao de manière ordonnée. La terre suit les changements du ciel, ainsi elle a quatre saisons distinctes. En respectant le ciel et la terre, l’humanité pourra jouir d’une vie harmonieuse, pleine de gratitude et de bénédictions. C’est pour cette raison que l'on dit que : « Le temps opportun, l’endroit favorable et l’harmonie entre les gens » expriment des valeurs chinoises. Dans la pensée chinoise, l’astronomie, la géographie, le système du calendrier, la médecine, la littérature et même la structure sociale, tout suit cette compréhension.

    Mais le Parti communiste met en avant « la victoire définitive des hommes sur la nature » et « une philosophie de la lutte des classes » qui forme le noyau de cette guerre. Ils défient le caractère naturel du ciel, de la terre et de la nature. Mao Tse Toung a dit : « Combattre le ciel est une joie sans fin, combattre la terre est une joie sans fin, et lutter contre l’humanité est une joie sans fin. » Le Parti communiste s’est peut-être réjoui de ces luttes, mais les gens l'ont payé très cher et en ont beaucoup souffert.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/9-Commentaires-sur-le-Parti-communiste/Le-Parti-communiste-est-une-force-qui-soppose-a-lunivers.html

  • Faire revivre la culture d’inspiration divine et apprécier sa signification

    bodhisattva.gif

    Lire le début de l’article à :
    http://fr.clearharmony.net/articles/201011/53910.html

    Caractéristiques particulières de la culture traditionnelle

    Les cinq mille ans de culture de la Chine ont survécu tout au long de la civilisation humaine et c'est la preuve de son immense force d'intégration et de sa vitalité. Son immense 'inclusivité' se reflète dans ses principes culturels de diversité et d'ouverture, et ceci a servi à créer sa disposition spéciale et tradition d'"incorporer les choses de différentes natures" et d'"être tolérante de toutes sortes de gens." Elle suit le principe de "maintenir l'harmonie tout en reconnaissant les différences" et de "rechercher un terrain commun tout en réservant les différences." Son esprit de considérer le monde extérieur avec une profonde vertu, et son principe philosophique d'"harmonie" sont pleinement reflétés dans la doctrine Taoïste d'"inaction," l'idée confucianiste de "bienveillance et de droiture", et l'esprit de "compassion" de l'École de Bouddha. Tout comme l'a énoncé Laozi : "Le plus doux peut venir à bout du plus dur," devenant une haute montagne en ne refusant pas une seule poignée de terre, formant une mer immense en n'abandonnant aucun petit courant." Dans la très prospère Dynastie Tang, les politiques étaient bien ordonnées, l'économie était prospère, et la culture d'esprit ouvert. Lorsque les principes du Confucianisme, du Bouddhisme et du Taoïsme ont été largement promus, cela a permis à la société de maintenir d'assez hauts standards moraux, de parvenir a un éclat qui a attiré l'attention du monde et influencé d'autres pays.

    L'essence de la culture traditionnelle

    Le point de vue universel de "l'intégration de la nature et de l'homme"

    "La nature et l'homme sont intégrés comme un seul." Tel est l'élément central de l'idéologie chinoise traditionnelle, et il a joué un rôle déterminant dans la culture chinoise traditionnelle; il est porteur d'une signification profonde dans des domaines comme les valeurs morales et les conceptions esthétiques. Le Livre des changements a défini le ciel, la terre et l'homme comme les "Trois éléments majeurs." Le Livre des changements dit aussi : "Le changement signifie la procréation infinie" et "la plus grande vertu du ciel et de la terre est leur procréation des vies." Les êtres humains devraient "continuer" avec la "bonté" du ciel et de la terre, "former" la "nature" du ciel et de la terre . l'"espace" et la "vastitude" ont été "créés" par le ciel et la terre; "pour connaître toutes choses et utiliser le Tao pour bénéficier au monde" afin d'accomplir l'état vertueux de l'intégration de la nature et de l'homme comme un seul."

    La culture traditionnelle respecte et admire... Lire la suite: http://www.fr.clearharmony.net/articles/201012/53947.html

    [à suivre]

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu