Avertir le modérateur

comité des nations unies contre la torture (cat)

  • Nouvelles d'Asie

    CHINE : Du 3 au 21 novembre se tient à Genève la 41ème session du Comité des Nations Unies contre la Torture (CAT) qui, pour la première fois depuis 2001, étudie la question de la Chine, et spécialement des tibétains et des pratiquants de Falun Gong. Le Comité, dont la Chine est membre d’ailleurs, a dénoncé un « manque sérieux d’informations, opacité, lacunes énormes » de la part des autorités chinoises qui ont rétorqué en accusant les ONGs « de propager de fausses informations pour porter tort à la Chine ». Mme Felice Gaer, un des experts du CAT, a reproché à la Chine l’usage intensif du secret d’état pour refuser de dévoiler les faits de torture. Le groupe des droits de l’homme pour le Falun Gong a suggéré que le Haut Commissariat aux Droits de l’homme des Nations Unies, face à ces sévères violations de la convention contre la torture, suspende sa qualité de membre à la Chine.

    BIRMANIE : Les conséquences du Cyclone Nargis se font encore sentir six mois après. Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance – l'UNICEF – est soucieux du sort des nombreux orphelins et veuves laissés après le passage du cyclone qui a fait 140 000 morts et touchés 2,4 millions de personnes. L'UNICEF soutient près de 390 000 enfants dans 2 500 écoles et compte construire encore sept écoles modèles, résistant aux tremblements de terre et aux cyclones. L'organisation a fourni des kits éducatifs aux enfants, et également aux enseignants, qui bénéficient en outre d'une formation psycho-sociale pour aider les victimes du cyclone. Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, d’autre part, s’inquiète du sort des veuves et des orphelins qui sont les plus vulnérables au risque d'exploitation, de travail forcé, de prostitution et de trafic.

    Démissions.jpgCHINE : 45 500 000 personnes ont démissionné du Parti communiste chinois, au rythme de 50 000 par jour. Le mouvement est né après la publication par le Journal Epoch Times International en 2004 d’un essai : Les 9 commentaires sur le parti communiste, qui montre toutes les exactions que celui-ci a commises. En Chine, depuis sa prise de pouvoir en 1949, il serait responsable de la mort de 60 à 80 millions de personnes. 

    CAMBODGE : De plus en plus d'abus de pouvoir se constatent dans les cas de litiges fonciers où des personnes ou des groupes riches et influents, utilisent la justice à leur avantage. Amnesty International dénonce la situation des défenseurs des droits humains qui depuis deux ans cherchent à faire respecter les droits fonciers et à lutter contre les expulsions forcées. Selon Brittis Edman, d’Amnesty, le système judiciaire actuel ne protège pas les droits humains et ne rend pas la justice.

     

    Tiré de la radio Sound Of Hope www.sondelespoir.org

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu