Avertir le modérateur

classiques chinois

  • Enseignements pour éveiller les enfants

    Education Enfants Chinois.jpgEnseignements pour éveiller les enfants (Xun Meng Wen) était un des classiques chinois pour apprendre aux enfants à observer l’étiquette et les règles et à cultiver la bienveillance en société. Il fut originellement écrit par un intellectuel du nom de Li Yuxiu (1662 V 1722) durant le règne de l’empereur Kang Xi (1654-1722) pendant la Dynastie Qing (1636-1912). Puis il fut édité par M. Jia Curen de la Dynastie Qing qui changea le titre en Règles pour les étudiants. Arrangé en vers à trois caractères simples il est composé de cinq parties qui détaillent les règles à observer en toutes sortes de circonstances. En tant que deuxième texte influent pour les enfants, (le plus influent étant Trois caractères classiques¹)) Enseignements pour éveiller les enfants enseigne la piété filiale, le respect, la prudence, l'honnêteté, la patience, la tolérance, etc.

    La Chine fut un jour appelée « La Nation de l’étiquette et de la moralité ». Mais cette belle étiquette et moralité traditionnelle chinoise a été foulée au pied et détruite, depuis que le spectre communiste s'est installée dans cette Chine jadis civilisée, et a promu les théories déviées et les notions pernicieuses de fausseté , de perversité et d'agression. Dans la Chine d’aujourd’hui, les adultes ont très peu de notion de moralité qui était dans le temps connue même des enfants. De ce fait j’ai essayé d’interpréter des parties que j’ai sélectionnées dans Enseignements pour éveiller les enfants pour le bénéfice de tous.


    Le Dao des frères aînés est la gentillesse,
    Le Tao des frères cadets est le respect
    L’harmonie entre frères,
    est l’amour pour les parents.
    en prenant légèrement argent et biens ,
    Comment y-aurait-il de la haine,
    si la tolérance s'entend dans les paroles
    La colère disparaîtra naturellement.

    Que l’on mange, boive, qu’on se repose ou marche,
    Les aînés sont les premiers, et
    les plus jeunes suivent.
    Quand un aîné appelle quelqu'un
    Les jeunes devraient l’aider à le trouver.

    S'il n’est pas là
    Les jeunes devront se présenter à sa place.
    N'appelez pas les aînés ou les gens respectés par leur nom.
    Ne faites pas étalage de vos capacités devant eux

    Quand les aînés sont debout
    Les jeunes ne doivent pas être assis
    Ils ne peuvent s’asseoir
    Que si un aîné assi le leur demande

    Lire la suite sur: http://fr.clearharmony.net/articles/200610/29641.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu