Avertir le modérateur

civilisation

  • Cai Lun, inventeur de la fabrication du papier

    inventeur, Chine, fabrication, Papier, Asie, Cai Lun, dynastie Tang, développement, civilisation Avant la création du papier, les pierres, les feuilles, les écorces, la peau des animaux, les os et le textile étaient utilisés comme support à l’écriture. Ces matières, du fait de leurs nombreuses limites, se sont révélées ne pas être de première qualité. Par contre, la maîtrise de la fabrication du papier allait permettre à la Chine de développer sa civilisation. Cette invention a été attribuée à Cai Lun, très connu  dans  la Chine des temps anciens.

    Il est né sous la dynastie des Han orientaux (25-220 ap. J.-C.). À l’âge de 14 ans, il fut envoyé à la Cour de l’empereur pour servir en tant qu’eunuque. Il fut promu à plusieurs reprises du fait de sa diligence, de son ingéniosité et de son efficacité. Au cours de ses quarante années à la Cour impériale, il servit cinq empereurs, dont l’empereur Ming et devint le favori de plusieurs autres empereurs et reines. Il se vit conférer le titre de duc.

    Pendant ses années de service, il fut en charge des dispositifs de fabrication et des armes de la famille royale. À partir de là, il s’intéressa à la technologie en lien avec la fabrication. C’est pourquoi il est devenu rapidement un expert en procédure de fabrication. La qualité des épées et des équipements produits sous sa direction était exceptionnelle.

    Avant la période de la dynastie des Han orientaux, les livres étaient fabriqués avec des matériaux comme le bois, le bambou ou la feuille de soie. La soie était plus onéreuse et le bambou très lourd. Les érudits ne se sentaient pas très à l’aise avec ces genres de matériaux. Bien que le papier de chanvre ait commencé à faire son apparition, la procédure de fabrication du papier en était à ses débuts. La technologie n’était pas suffisamment développée  et le papier de chanvre demeurait un produit rare.

    Cai Lun a conduit certains travailleurs à utiliser l’écorce des arbres, du chanvre, des lambeaux de tissus et des filets de pêche comme matières premières pour fabriquer du papier. Les matières premières étaient réduites en fragments et mises à tremper dans de l’eau pendant de longs moments. Par la suite, la mixture était réduite au pilon, chauffée et répartie en fines lamelles. Après avoir été séchée au soleil, cette pâte devenait du papier prêt à être utilisé pour l’écriture.

    En 105 ap. J.-C., Cai Lun présenta le papier qu’il avait fabriqué à l’empereur de l’époque qui fut enchanté de cette invention qui promulgua un édit impérial pour produire du papier. La procédure de fabrication du papier fut alors adoptée dans toute la Chine et la civilisation chinoise se développa rapidement grâce aux écrits.

    Au VIIIe siècle, la Chine exporta le papier vers les autres pays d’Asie, mais le secret de la technique de fabrication fut soigneusement préservé pendant des siècles. En 751 ap. J.-C., au cours d’un conflit entre la dynastie chinoise des Tang et l’empire arabe, plusieurs employés de la fabrique de papier furent capturés par les Arabes. C’est ainsi que l’industrie du papier se développa rapidement à Bagdad. Elle se répandit progressivement dans tout l’empire arabe. Dans la langue arabe, le mot pour désigner le papier, kagaz, provient à l’origine de la langue chinoise.

    Par la suite, la technologie de la fabrication du papier se répandit du monde arabe vers l’Europe et l’Amérique du nord. Selon les récits historiques, l’Europe élabora sa première fabrication de papier, mille ans après l’invention du papier par Cai Lun. De nos jours, alors que l’industrie du papier est bien développée, elle emploie encore les procédés de base inventés par Cai Lun.

    La technologie de fabrication du papier fut une innovation majeure qui contribua grandement à faciliter les échanges de culture. Elle eut des répercussions considérables sur le progrès de la civilisation humaine.

    Tiré de: http://www.epochtimes.fr/front/13/7/8/n3508585.htm

  • Mettre fin à un crime contre l’Humanité en Chine

    crime contre l’Humanité, Chine, civilisation, David Kilgour, Falun, Gong, Dafa, prelèvements d'organes

    La civilisation multimillénaire de la Chine mérite le respect du monde entier. Cette présentation va s’occuper de la manière dont elle est gouvernée et de la violence commise par son actuel Parti-État depuis 1949, sur ceux considérés comme ses opposants, ce qui, récemment a résulté en un pillage à grande échelle d’organes à partir de pratiquants de Falun Gong, dans un but de transplantation commerciale. Aucun «donneur» de Falun Gong ne survit aux opérations de transplantation, où que ce soit en Chine, parce que les deux reins et tous les autres organes vitaux sont invariablement prélevés et les corps sont ensuite incinérés.

    David Matas et moi avons depuis 2001 repéré 52 sortes de preuves, directes et circonstancielles, que ce commerce a cours. Pour la seule période 2000-2005, nous avons conclu que pour 41.500 transplantations, la seule explication plausible sur l’origine des prélèvements était les pratiquants de Falun Gong. Nous sommes arrivés à ce chiffre en déduisant du chiffre gouvernemental de 60.000 greffes sur cette période de six ans – lequel semble correct – a meilleure estimation disponible concernant les détenus exécutés (18.550) au cours de ces mêmes années.

    Organes d’État

    Dans son livre de 2012, Organes d’État, l’approximation la plus basse du chercheur/auteur Ethan Gutmann est qu’environ 65.000 pratiquants de Falun Gong ont été tués pour leurs organes durant les années 2000-2008, sélectionnés sur quelque 1.2 millions de pratiquants qu’il estime avoir été internés dans le système de travaux forcés de la Chine (Laogai). Une signature de police est suffisante pour envoyer n’importe qui dans les camps pour jusqu'à trois ans. Ainsi que Mark Mackinnon du Globe and Mail canadien l’exprimait récemment: «Pas d’accusation, pas d’avocat, pas d’appel». En 2007, un rapport gouvernemental des U.S. estimait qu’au moins la moitié des internés dans 340 camps était des pratiquants de Falun Gong. Une gouvernance léniniste et une économie «permissive» a créé les conditions pour qu’un trafic d’organes existe et persiste à ce jour.

    Falun Gong (ou Falun Dafa) est une discipline spirituelle qui recherche l’amélioration de la santé et de l’éthique. Elle contient des éléments de systèmes traditionnels, tels que le qigong chinois, le bouddhisme et le taoïsme, combinés à un ensemble d’exercices doux. Du fait que cette discipline a grandi en popularité incroyablement rapidement dès ses débuts en 1992, l’ancienne tête du Parti Jiang Zemin y vit une menace, la décréta culte et commença une persécution contre ses pratiquants à partir du milieu de l’année1999.

    Après 1980, le Parti post-Mao se mit à retirer les fonds du système de santé à travers toute la Chine, exigeant de ce dernier qu’il compense le manque à gagner sur les frais de service facturés, à des patients pour l’essentiel non-assurés. La vente des organes de condamnés exécutés devint une source de revenus pour les chirurgiens, l’armée et d’autres participants. Après 1999, les prisonniers de conscience Falun Gong devinrent une vaste banque vivante d’organes pour les patients chinois fortunés et les «touristes d’organes»  de l’étranger, ces derniers préférant souvent que leurs «donneurs» soient du Falun Gong, ceux-ci étant normalement des personnes en bonne santé.

    Matas et moi avons visité une douzaine de pays pour interviewer des pratiquants de Falun Gong envoyés dans les camps de travaux forcés de Chine, qui réussirent plus tard à quitter les camps et le pays. Ces pratiquants nous ont parlé du travail, dans des conditions épouvantables, dans les camps jusqu'à seize heures par jour, sans salaire, et avec très peu de nourriture, de conditions difficiles pour dormir dans des lieux bondés et de torture. Ils fabriquaient une gamme de produits pour l’exportation, en tant que sous-traitants pour des compagnies multinationales. C’est à la fois une irresponsabilité majeure de la part des grandes sociétés et une violation des règles de l’OMC (1); cela lance un appel criant à une réponse effective des partenaires commerciaux de la Chine. Tous les gouvernements devraient bannir les exportations provenant du travail forcé en promulguant une législation qui place sur les importateurs dans chaque pays l’obligation de prouver que leurs biens ne sont pas fabriqués par des esclaves.

    Un engagement constructif

    Une communauté internationale responsable devrait cependant s’engager de façon aussi constructive que possible auprès du nouveau gouvernement de Pékin, tout en le poussant à mettre fin au pillage d’organes.

    Une démocratie aux caractéristiques très chinoises est probablement plus proche que bien des sino-cyniques le pensent. Les valeurs des sociétés démocratiques sont universelles et comprennent l’égalité de tous les citoyens, la force suprême de la Loi et des juges indépendants, une démocratie multipartite, une responsabilité sociale des grandes entreprises et le besoin d’emplois industriels partout. Il faut que le peuple chinois sache que tous les démocrates du monde sont à leurs côtés, non avec leur gouvernement, exactement comme cela fut le cas avec les Européens centraux de l’est pendant la Guerre Froide et avec les Africains du Sud durant la période menant à la sortie de prison de Nelson Mandela et à son élection comme président d’une nation démocratique.

    Lire la suite de cet article sur: http://www.epochtimes.fr/front/13/4/24/n3508264.htm

  • Le Mausolée de Mao patrimoine mondial ?

    En Chine, il est récemment devenu courant de demander des inscriptions sur la liste des sites du patrimoine mondial. Le Mausolée de Mao sur la place Tiananmen a été inclus dans la liste de constructions de "la ligne centrale de Pékin". Le gouvernement chinois souhaite le voir s'inscrire au patrimoine mondial. Les internautes chinois ont vivement réagi à cette nouvelle. Certains ont fait remarquer que le PCC essaie de populariser un meurtrier pire qu'Hitler, tournant ainsi en dérision la société internationale et humiliant l'ensemble de la civilisation humaine.

    Tiré de: http://www.youtube.com/user/NTDFrench

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu