Avertir le modérateur

choregraphe danse classique chinoise

  • La chorégraphe de Divine Performing Arts à propos de la danse classique chinoise

    Michelle Ren, chorégraphe et danseuse principale de la Divine Performing Arts New York Company. (Wen Ai/The Epoch Times)

    TORONTO, Canada—du Mid-Autumn Spectacular au New Year Spectacular, Michelle Ren, chorégraphe et danseuse principale de Divine Performing Arts, n’a jamais manqué d’apporter la joie aux publics de Toronto .


    Après six représentations de la ‘Divine Performing Arts (DPA) 2009 World Tour’ à Toronto juste entre le nouvel an occidental et chinois , l’enthousiasme et la sincérité des publics canadiens a laissé à Mme Ren une profonde impression.


    “Au Canada le public est souvent silencieux durant les numéros, mais à la fin de chaque numéro ils nous surprennent par la chaleur de leurs applaudissements. Cela nous laisse toujours un très beau souvenir.”


    Mme. Ren se dit très honorée de se produire avec la DPA dans de nombreux et prestigieux théâtres du monde. Au total, la compagnie de danse a donné plus 90 représentations pour la tournée 2007-2008, et prévoit d’en donner plus de 300 pour la tournée 2008-2009 .


    “Pour des danseurs ordinaires, ils ne sont généralement pas capables de donner autant de représentations de toute leur vie. Avec Divine Performing Arts, j’ai eu la chance d’apprendre de la culture traditionnelle, de sa moralité et j’en ai artistiquement bénéficié."


    Mme. Ren a commencé sa formation par la gymnastique artistique à l’âge de six ans avant de se lancer dans la danse. Elle a gagné plusieurs prix nationaux en Chine, et a reçu le premier prix dans la division féminine adulte de la Compétition internationale de Danse classique chinoise de la télévision New Tang Dynasty en 2007.

    Les publics redécouvrent leurs plus jolis souvenirs

    Mme Ren dit qu’en regardant la Divine Performing Arts, les spectateurs "semblent redécouvrir leur plus jolis souvenirs ; des impressions d’enfance, d’une nature tranquille, compatissante et juste. Après avoir regardé DPA, il semble qu’ils se reconnectent à ces impressions depuis longtemps perdues qui résonnent profondément dans leur cœur . C’est probablement la raison pour laquelle autant de gens sont touchés aux larmes en regardant le spectacle."


    Dans la société d’aujourd’hui, la plupart des gens ont oublié la culture traditionnelle, dit-elle. " C’est pour moi une chance incroyable que de ramener les valeurs traditionnelles perdues aux publics en une telle période de l’histoire. "


    ”Nous avons tous la même attente promouvoir la culture chinoise dans toute sa pureté et sa beauté. Nous voulons toujours communiquer le plus sincère et le meilleur au public. Aussi en jouant, chantant ou dansant, nous n’avons habituellement aucune mauvaise pensée. Lorsque nos cœurs sont purs, le public se sentira à son tour à l’aise et réceptif."


    Elle a dit que les pensées, la moralité et la considération des interprètes pour autrui dans la vie quotidienne se reflèteront sur la scène.


    “Tous les interprètes croient au divin. Lorsque vous produisez quelque chose avec un cœur pur et sincère, vous serez forcément éclairé. Et naturellement ce qui en ressortira sera unique et caractéristique.”


    Mme. Ren espère que davantage de gens pourront voir ce spectacle.


    “Je pense que quiconque peut regarder le spectacle a une profonde relation prédestinée avec nous. Lorsque l’espèce humaine ouvre vraiment son cœur, les divinités lui offriront le meilleur.”

    Par Jia Li et Helena Zhu le 23 janvier 2009

    Tiré de ClearHarmony

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu