Avertir le modérateur

chirurgie

  • Des hôpitaux militaires chinois sont impliqués dans les prélèvements d’organes forcés

    hôpitaux militaires chinois, prélèvements d’organes forcés, Santé, Chine, tourisme, chirurgieUn rapport d’enquête contenant les détails de l’implication des hôpitaux militaires chinois dans les prélèvements forcés d’organes a été publié par l’Organisation mondiale pour enquêter sur la persécution du Falun Gong (WOIPFG), une organisation à but non-lucratif basée aux Etats-Unis.

    D’abord rédigé le 28 avril 2008, le rapport comprend des preuves assemblées au cours des trois dernières années. Il conclut qu’en Chine, les hôpitaux militaires prélevaient les organes de pratiquants de Falun Gong détenus dans les prisons, les camps de travaux forcés et d’autres établissements en nourrissant les affaires très lucratives de transplantation d’organes en Chine. Le rapport affirme que les organes sont vendus à des patients en Chine et à l’étranger.

    Parmi les preuves contenues dans le rapport, on trouve des données publiées antérieurement sur les sites internet des hôpitaux chinois, des conversations enregistrées avec le personnel hospitalier et des comptes rendus de témoins oculaires. Plus de trente hôpitaux militaires et hôpitaux de la police armée dans toute la Chine sont cités dans le rapport.

    Le Centre de chirurgie hépatobiliaire de l’hôpital général du commandement militaire de Nanjing, qui se trouve à Fuzhou, est un centre médical mentionné dans le rapport. Le site officiel de l’hôpital montrait que le centre a effectué plus de 150 greffes du foie, six transplantations simultanées du foie et du rein et six transplantations simultanées du rein et du pancréas entre 1999 et avril 2008. En septembre 2004, l’hôpital a effectué la première transplantation simultanée du pancréas-rein-foie en Asie.

    WOIPFG a cité un autre rapport d’enquête, effectué par le député et ancien secrétaire d’État canadien David Kilgour et l’avocat des droits de l’homme, David Matas, qui révélait l’abondance des sources d’organes. Mr H.X., un patient asiatique, a parlé aux enquêteurs de ses deux voyages à Shanghai pour des transplantations. Lors de son premier séjour de deux semaines en septembre 2003, quatre reins fraîchement prélevés sur le corps des donneurs ont été transportés à son hôpital pour des tests de compatibilité et tous les quatre se sont révélés négatifs aux tests. Au cours de son deuxième voyage en mars 2004, quatre autres reins ont été testés pour en trouver enfin un qui correspondait. Dr. Tan Jianming de l’hôpital général de Fuzhou était en charge de l’opération.

    Lire la suite sur: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Des-hopitaux-militaires-chinois-sont-impliques-dans-les-prelevements-dorganes-forces.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu