Avertir le modérateur

chine et tibet

  • «L'Éducation patriotique» imposée aux moines tibétains

    éducation patriotique des moines tibétains, chine et Tibet, repression dans les monastères tibétains, tibet, immolation moine en chine, bouddhisme en chine

    Dans un monastère tibétain perché sur un plateau à 3 200 metres de haut, une nouvelle forme d'éducation est en cours. Pour le régime chinois il s'agit «d'une éducation patriotique» mais pour les moines qui la subissent, c'est plutôt une forme de persécution sévère.Dans une déclaration faite sur la Voix de l'Amérique, Dawa Tsering représentant du Parlement tibétain en exil à Taïwan a expliqué que «cette  éducation [dite] patriotique ne consiste qu'à diffamer le Dalaï Lama. Les moines sont obligés de signer une déclaration selon laquelle ils soutiennent le communisme et la direction du Parti communiste chinois».

    Le 16 Mars dernier, un jeune moine du monastère de Kirti de la Région Autonome du Tibet s'est immolé pour protester contre le régime représsif installé par les autorités chinoises au Tibet. Le 21 Mars suivant la police est envoyée dans le monastère pour commencer la dite éducation patriotique. Tous ceux qui s'y opposaient encouraient des passages à tabac des arrestations ou disparaissaient dans des prisons inconnues. Plus de 300 moines ont été arrêtés.
     
    La station Voix du Tibet révélait le 19 septembre que le régime avait  promis 20.000 yuans (2.338 €) à un moine expulsé si ce dernier acceptait de ne plus revenir au monastère. D'autre part, il pouvait obtenir un prêt de 50 000 yuans sans intérêt pendant les 3 premières années. Les moines qui accepteraient de quitter le monastère volontairement après le mois de Mars recevraient 10.000 yuan (1 169 €) et seraient éligible au prêt de 50.000 yuan (5.826 €) sans interet. Dans ce monastère fondé en 1472, sur les presque 2.500 moines aucun n'a accepté l'offre.

    The Epoch Times a demandé à Maître Yuanji qui vit à Chengdu dans la province du Sichuan: «Est-ce que les moines acceptent de revenir à une vie profane pour une telle contrepartie?». Il repond: «Ces 10.000 ou 20.000 yuan sont tellement dérisoires. Même tous les trésors du monde entier ne pourrait ébranler l'esprit d'un vrai moine. Qu'elle offre pitoyable pour un pays qui ne respecte pas le bouddhisme. Nous pouvons en prévoir les conséquences».


    Lire la suite sur: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/LEducation-patriotique-imposee-aux-moines-tibetains.html

  • Nouvelle répression en Chine contre des bonzes tibétains

    Manifestation en Chine - Bonzes de Kirti.jpgChine : assaut meurtrier contre les bonzes de Kirti

    La répression continue de s’abattre sur le monastère tibétain rebelle de Kirti, situé dans le comté d’Aba, dans la province du Sichuan. Cette ville-temple, peuplée de 2 500 moines, est assiégée depuis le 9 avril par des milliers de militaires et policiers chinois.

    Environ 200 villageois campent aux abords du monastère pour empêcher les forces de l’ordre de procéder à des arrestations. Jeudi, selon des sources locales, des forces spéciales et des policiers ont roué de coups ces villageois tibétains afin de se frayer un passage. Au moins deux d’entre eux, des personnes âgées, ont succombé à ce passage à tabac en règle. Plus de 300 lamas considérés comme des «meneurs» ont, peu après, été emmenés en «rééducation politique» dans des autobus sous la menace armée. Plusieurs moines de Kirti, récemment revenus de «rééducation», ont expliqué à des sources tibétaines qu’ils avaient été systématiquement torturés à l’électricité.

    Brûlures. La lamaserie de Kirti, connue pour son militantisme en faveur de l’indépendance du «Pays des neiges» et le retour du dalaï-lama, le chef spirituel du peuple tibétain, est un casse-tête pour les autorités chinoises. Lors des dernières grandes émeutes qui ont secoué l’ensemble du Tibet, en mars 2008, l’armée chinoise a tué par balles au moins huit Tibétains qui manifestaient pour l’indépendance à Aba. Plusieurs moines de Kirti faisaient partie des victimes.

    Lire la suite de cet article sur: http://www.liberation.fr/monde/01012333650-chine-assaut-meurtrier-contre-les-bonzes-de-kirti

    - - -

    Chine: deux morts dans un raid policier contre un monastère tibétain

    Deux Tibétains sont morts lors d'une intervention policière dans un monastère bouddhiste dans le sud-ouest de la Chine, a indiqué samedi un groupe d'opposants, alors que le secteur a été interdit aux étrangers.

    Les autorités ont bouclé le monastère de Kirti dans la province du Sichuan et ordonné la mise en place d'un programme de rééducation après les incidents déclenchés le mois dernier par l'immolation d'un jeune bonze, apparemment au cours d'une manifestation antigouvernementale.

    Selon l'association International Campaign for Tibet (ICT), dont le siège est à New York, les forces de sécurité ont effectué une descente dans le monastère jeudi soir, emmenant plus de 300 moines.

    La police a ensuite violemment frappé un groupe de laïcs qui montaient la garde à l'extérieur du monastère, provoquant la mort de deux Tibétains sexagénaires, selon UCT.

    "Les gens ont eu les bras et les jambes cassées, une vieille dame a eu la jambe cassée en trois endroits, et des bâillons étaient appliqués sur leur bouche pour étouffer leurs cris", a déclaré un moine de Kirti en exil, cité par ICT.

    Lire la suite sur: http://www.france24.com/fr/20110423-chine-deux-morts-raid-policier-contre-monastere-tibetain

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu