Avertir le modérateur

caractère chinois

  • La musique et la médecine dans la Chine ancienne

     

  • Apprendre le chinois – 心(xīn): coeur

    Chine, apprendre le chinois, signification, culture chinoise, traditionnelle, Pérégrinations vers l'Ouest, roman, caractère chinois

    On dit que le Roi des Singes dans le roman Pérégrinations vers l'Ouest a appris ses pouvoirs divins dans un endroit décrit comme « un pouce de Mont Sagesse et la cavité du croissant de lune et des trois étoiles ». Mais où se trouve exactement ce lieu mystérieux ? Cette description est un peu plus qu'une charade. Pour répondre à cette question, nous devons regarder le cœur : 心(xīn).

    Le caractère chinois 心 ressemble à un croissant de lune avec trois étoiles brillant autour. Bien que notre cœur ne mesure qu'un pouce, il peut englober toute notre sagesse. 心 est également un radical important qui forme de nombreux autres caractères chinois, dont la plupart ont une signification liée au cœur et à l'âme. 

    Et maintenant, pouvez-vous deviner où le Roi Singe a réellement obtenu ses pouvoirs ?

    Tiré de:https://www.facebook.com/ShenYunFR

  • Le caractère chinois pour Loi : Fǎ 法

    caractère chinois,loi,fa,divin,légiférer,empereur jaune,droiture,justice,égalité,moralité
    Le caractère chinois 法 (fǎ) signifie loi ou méthode

    L'histoire de l'ancienne créature divine de la justice évoque les questions de la moralité et de l'établissement des lois


    Le caractère chinois 法 (fǎ) signifie loi ou méthode. Il est composé de deux parties : 氵 (shuǐ) et 去 (qù).
    氵est une variante de 水 (shuǐ), le radical pour l'eau, tandis que 去 signifie aller ou ôter ou bien se débarrasser de. D'après la légende, 廌 est une créature divine offerte en cadeau par les divinités à l'Empereur Jaune de l'ancienne Chine. 廌, aussi connu comme 獬豸 (xiè zhì), est une créature très morale et droite qui a une seule corne et est capable de distinguer clairement le bien du mal.


    Dans les temps anciens, à chaque fois qu'il y avait une dispute difficile à juger, 廌 était appelée pour utiliser sa corne afin d'identifier le malfaiteur. Ceci encourageait la personne à s'examiner et servait également à enseigner et aider les gens à s'éveiller à ce qui est un comportement approprié et juste.


    Dans 法 et 灋, 氵le radical eau symbolise ce qui est la base fondamentale des choses, tandis que 去 donne la signification de s'"éloigner" ou "se débarrasser" de ce qui n'est pas juste. La nature droite de 廌, se réfère dit-on à l'incarnation de la justice et de l'équité, et évoque aussi la moralité plus élevée des anciens comparée à celles des générations suivantes.


    Quand le cœur des gens était bon, la moralité élevée était la seule loi et le seul critère nécessaires pour guider le comportement et distinguer les bonnes des mauvaises personnes.


    Par la suite, 廌 a été retiré de 灋 pour former le caractère simplifié 法. On peut également voir que, alors que la dégénérescence morale provoque peu à peu des changements dans le cœur des gens, des systèmes de lois de plus en plus sophistiqués deviennent nécessaires pour imposer des restrictions et protéger les gens du mal.


    Retourner au Fa

    Dans l'Ecole de Bouddha, ce que l'on cultive c'est le Fa (法), ou la Vérité de l'univers, comme moyen de retourner à notre bonté intérieure. C'est aussi ce que l'Ecole du Dao appelle le Dao (道), ou la mystérieuse Voie de l'univers, également écrit Tao.


    法 冠 (fǎ guān), ou couronne de la loi, un chapeau porté par les juges dans l'ancienne Chine, était brodé avec l'image de 廌. Ceci symbolisait que ceux qui étaient responsables de l'application des lois, ou 執法 (zhí fǎ), devaient se comporter comme 廌.


    C'est-à-dire qu'ils devaient être aussi nivelés que l'eau, sans favoritisme ni cœur égoïste, et qu'ils devaient être compétents pour dire le vrai du faux, oser identifier le malfaiteur, et faire leur travail sans crainte afin de protéger les gens du mal.


    Une autre forme originale de 法 était 佱, avec la même prononciation fǎ. Composé du caractère 亼 (jí), signifiant assembler ou réunir, et de 正 (zhèng), renvoyant à ce qui est juste et correct, le caractère décrit clairement que 法 est le fait de rassembler tout ce qui est droit, et donc son rôle est de retourner à ce qui est droit.


    Le caractère 法 est employé dans beaucoup d'autres combinaisons de caractères qui transmettent l'idée de loi ou méthodes.

    Certains exemples incluent 方法 (fāng fǎ) et 辦法 (bàn fǎ), approche ou méthode ; 法律 (fǎ lǜ), loi; 禮法 (lǐ fǎ), étiquette ou lois de rituel ; 書法 (shū fǎ), calligraphie ou graphisme ; 算法 (suàn fǎ), algorithme; 護法 (hù fǎ), protéger la loi ou la Vérité ; et 立法 (lì fǎ), légiférer, la législation, ou la fabrication des lois.

    De plus, 法國 (fà guó) se réfère au pays de France, en se basant sur la traduction phonétique.

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/201305/112922.html

  • Mystérieux caractères chinois: Zhen "Vérité"

    caractère chinois,vérité,chine,langue,idéogrammes,pensée bouddhiste,homme véritable,signification, psychisme humain

    Le caractère chinois 真 (Zhen) se compose de deux idéogrammes: 十 (Shí) et 目 (Mù). 十 est le caractère pour le nombre dix et dans la pensée bouddhiste, il symbolise l’univers des dix directions, tandis que 目 représente l’oeil. Combinés, les deux caractères 十 et 目 correspondent donc à l’oeil céleste, appelé également «l’oeil qui voit tout».

    Ce caractère tire son origine de la croyance chinoise selon laquelle les êtres surnaturels, telles que les divinités, sont les seuls capables de reconnaître la vérité et la réalité. Il est dit que les déités sont libres et qu’aucune contrainte ne pèse sur elles, contrairement aux humains qui sont enfermés dans leur subjectivité et sont soumis aux limites des perceptions sensorielles de leur corps.

    Dans le système de croyance taoïste, 真 joue un rôle central. Dans le taoïsme, l’homme s’efforce de dépasser le monde matériel grâce à la pratique spirituelle. Dans cet effort vers l’authenticité, le pratiquant taoïste essaye de retourner à son origine dans l’univers.

    Le taoïsme vise à réaliser 真人 (Zhenrén) «l’être authentique, l’homme véritable» c’est-à-dire une personne authentiquement complète. La théorie de 真人 stipule que lorsqu’une personne parvient à la vérité, elle est en harmonie avec l’univers. Cet état est similaire à la notion bouddhiste d’éveil. La personne véridique n’a plus aucune notion, aucun concept, aucune perception ou limitation, parce qu’elle représente la liberté absolue et le vide, l’état qu’on nomme Tao.

    À l’opposé du caractère 真, les deux caractères 假 et 偽 représentent le mensonge ou la fausseté. Les deux caractères contiennent à gauche l’idéogramme 亻, le caractère pour «l’homme» ou «l’humanité». Le mensonge et la fausseté, selon la mythologie chinoise, naissent du psychisme humain.

    Tiré de:http://www.epochtimes.fr/front/13/5/3/n3508307.htm

  • A propos du caractère chinois "Ren" (忍, Patience)

    caractère chinois, signification, Chine, maîtrise de soi, s'abstenir, discipline, volonté, Ren, PatienceLe caractère chinois "Ren" est pictophonetique (formé en combinant un élément indiquant la signification et l'autre le bruit). Le caractère "Ren" (忍, endurance) se compose de l'élément "xin" (心, coeur) qui représente la signification, et l'élément "ren" (刃, lame de couteau) qui représente le son. "Ren" signifie endurer, s'abstenir, et tolérer. Il contient également la connotation de retenue et de maîtrise de soi. Le caractère "Ren" (tolérance) est formé en plaçant le"couteau" sur le "coeur," comme si appliquer "Ren" (tolérance) n'était pas facilement réalisé par les gens ordinaires, mais exigeait un niveau plus élevé de cultivation, de discipline, et de volonté.


    Pourquoi devons-nous nous abstenir ? Quels sont les résultats positifs de l'absention ? On peut lire dans Mots d'Avertissement (auteur anonyme) concernant l'absention : "si les riches peuvent s'abstenir, ils préserveront leur ascendance—si les pauvres peuvent s'abstenir, ils seront libérés de l'humiliation. Si père et fils peuvent s'abstenir, ils se traiteront mutuellement avec la piété filiale et la tendresse parentale. Si les frères peuvent s'abstenir, ils se traiteront avec droiture et sincérité. Si les amis peuvent s'abstenir, leur amitié durera. Si le mari et l'épouse peuvent s'abstenir, leurs rapports seront harmonieux. Au milieu d'une tribulation, celui qui s'abstient peut être ridiculisé et l'objet de moqueries. Mais, une fois qu'on surmonte la tribulation, ceux qui l'ont ridiculisé et se sont moqués de lui auront honte et seront mortifiés."

    Pendant des milliers de glorieuses années de culture divine, les sages vertueux ont endossé de grandes souffrances pour enseigner aux gens à être tolérants et à pardonner, à supporter l'humiliation créant ainsi une riche et très précieuse "culture de patience." Il y a de nombreuses "histoires de patience " inspirantes qui ont été enregistrées dans les livres et les chroniques de l'histoire. Cependant, la signification profonde de la patience dépasse cela. Les écritures du Falun Gong mentionnent que la caractéristique de l'univers est "Zhen--Shan-Ren-" ("Vérité-Compassion-Tolérance"), la Loi de Bouddha la plus élevée de l'univers. "Ren" (patience) a des significations bien plus profondes auxquelles les pratiquants peuvent seulement s’éveiller à différents niveaux de leur cultivation pratique.

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/200703/31868.html

  • Yi: Vertu, Justice, Loyauté

    caractère chinois, apprendre le chinois, Loyauté, Chine, Droiture, Justice, idéogramme, vertu

    Le symbole 義 a un sens profond riche, et il intègre des valeurs comme la justice, l’honnêteté, la loyauté, et la fiabilité. Prononcé Yi, il est composé de 羊 (le mouton) au-dessus et de 我 (je, moi-même) en dessous.

    Le mouton, 羊, est obéissant et gentil. Il est considéré comme un symbole de bonne fortune et de prospérité.

    Le caractère 我 fut originellement créé à partir de l’écriture ossécaille (une écriture chinoise du XVe siècle avant notre ère), dans laquelle il avait la signification d’un outil de combat fabriqué avec une dent tranchante, bien qu’il prit par la suite le sens de «je» ou «moi-même».

    羊 et 我 combinés pour donner 義 peut être littéralement interprété pour vouloir dire «je suis un mouton».

    Dans la Chine antique, un mouton ou un agneau était sacrifié pour honorer les dieux. La signification intrinsèque de ce caractère est que, selon ce rituel, quelqu’un peut faire un sacrifice au nom de la justice ou de la vertu.

    Le caractère chinois 義 rappelle aux gens comment ils devraient diriger leur vie: de manière altruiste.

    Yi (義) appartient à une catégorie particulière d’idéogrammes appelée huiyi (sens multiples fusionnés). Ils sont composés d’idéogrammes ayant différentes significations et leur contenu propre est une combinaison  de ces différentes significations.

    Tiré de: http://www.epochtimes.fr/front/13/2/12/n3507913.htm

  • Le caractère chinois de la loyauté:Yi

    caractère chinois Justice, caractère chinois Honnêteté, caractère chinois Loyauté, caractère chinois Droiture, caractère chinois Fiabilité , caractère chinois, signification des caractères chinois, apprendre le chinois

    Yi – Justice, Honnêteté, Loyauté, Droiture, Fiabilité

    Le caractère 義 a un sens très large, qui inclut des valeurs telles que la justice, l'honnêteté, la loyauté et la fiabilité. Il est composé de 羊 (mouton) en haut et de 我 (Je, moi-même) en bas. Le mouton est obéissant et doux, sa viande a bon goût et est nutritive. De par ces caractéristiques, le mouton était considéré comme un symbole de chance et de prospérité. "我"(Je, moi-même) fut originellement développé à partir d'un signe trouvé sur les os divinatoires où il décrit un outil de combat avec une lame acérée. Le caractère chinois 義 rappelle aux gens comment ils doivent mener leurs vies, c'est-à-dire de façon altruiste. 義 appartient à une catégorie spéciale parmi les caractères, appelée « les caractères huìyì » (mis ensemble ils ont de multiples significations). Ils sont composés d'idéogrammes ayant différentes significations et leur sens fusionne plusieurs significations.

    義 est le thème qui court dans le premier roman historique chinois, avec des titres de chapitre en vers, qui s'appelle, « Le roman des Trois Royaumes » ,écrit par Lao Guanzhong sous la dynastie des Ming. Différents récits de la période des Trois Royaumes (220-280 ) sont utilisées pour illustrer les divers aspects du caractère 義. Par exemple, la première histoire du roman “桃園三結義” ("Taoyuan les trois nœuds de la justice") illustre ces aspects de 義 relatif à la loyauté entre amis et du respect de la parole donnée entre les trois personnages principaux, Liu Bei, Guan Yu et Zhang Fei. Les racines profondes de la justice dans la culture chinoise étaient mis en valeur durant la dynastie des Ming et ont été transmises pendant longtemps.

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/200810/42241.html

  • Le caractère chinois pour Education

    Caractère chinois Education.jpg儒 (rú) est une partie du caractère pour “Confucianisme”, et est également utilisé pour “érudit confucéen”. La signification devient apparente en regardant sa composition. 亻, du côté gauche, symbolise l'homme ou une personne, tandis que 需 (xū) est le caractère pour “besoin” ou “désir”. Quand on relie ces deux caractères, alors 儒 signifie “le besoin d'un être humain.” Selon les anciennes croyances chinoises, les gens ont tout d'abord et avant tout besoin de se nourrir, et immédiatement après cela, vient l'éducation. C'était une croyance liée à leur compréhension de la nature. Par exemple, les nouveaux nés ont besoin des nutriments du lait de leur mère: (母乳 mŭrŭ), et l'éducation doit commencer alors que l'enfant est encore très jeune (孺子 rúzi). 儒 par conséquent reflète non seulement les besoins d'une personne, mais il est également prononcé de la même manière que 乳 (rŭ) – “le lait maternel.” Dans ce contexte, les Chinois considéraient l'éducation comme étant aussi vitale pour une jeune vie que le lait de la mère.

    儒 fait également référence aux enseignements de Confucius (551 BC – 479 BC), qu'on dit être le philosophe le plus célèbre et qui a le plus influencé la Chine antique. Le Confucianisme contient dans son essence les pensées de : 仁 (rén) l'humanité; 禮 (lĭ) le rituel; 中庸 (zhōngyōng) la voie du milieu; 教 (jiào) et 學 (xué), qui font référence à l'enseignement et à l'apprentissage, comprenant des sujets tels que la politique, l'éthique, la moralité et l'éducation. 仁, ou “humanité” est centre de l'enseignement du Confucianisme et qu'on retrouve dans toute la doctrine Confucéenne. Confucius disait: “仁 c'est simplement aimer les gens.” Spécifiquement, 仁 contient les cinq attributs, qui sont : “respect, tolérance, fiabilité, sensibilité, générosité.” 禮 (lĭ) rituel, selon Confucius, c'est le code de conduite que tout le monde doit suivre, depuis l'empereur jusqu'au fermier. Il consiste en un alignement spirituel intérieur, aussi bien qu'en une forme extérieure. 中庸 (zhōngyōng) voie du milieu, signifie reconnaître que dans la relation avec le monde et les choses qui le composent, on ne devrait pas aller aux extrêmes.

    Source: http://www.epochtimes.de/articles/2008/01/19/226557.html

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/200810/41825.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu