Avertir le modérateur

capitaux chinois

  • De nombreux fonctionnaires prêts à s'échapper de Chine

    Chine, fonctionnaires, capitaux chinois, fuite à l'étranger, parti communiste chinoisUn plus grand nombre de cadres chinois d’élite qu’on ne le pensait, peut être considéré comme «fonctionnaires dégarnis». Ces fonctionnaires envoient leur conjoint, leurs enfants, d’autres membres de leur famille ainsi que leurs avoirs à l’étranger, souvent dans les pays occidentaux, selon un rapport du magazine Trend basé à Hong Kong.

    Le rapport constate qu’environ 90% des membres et des membres suppléants du Comité central, des membres de la Commission centrale du contrôle de la discipline ont de la famille qui vit ou travaille à l’étranger, ou qui vit dans les pays occidentaux. Les fonctionnaires de ces comités ont déclaré que des membres de leur famille travaillent à l’étranger.

    Selon le rapport paru le 27 avril, un document publié conjointement par les institutions sus-mentionnées exige que tous les fonctionnaires transmettent les renseignements concernant leurs familles avant le 1er Juillet. Si les membres du Parti ne parviennent pas à le faire, ils pourraient subir une sanction.

    En février, l’Académie chinoise des sciences sociales a constaté que la plupart des fonctionnaires du Parti communiste chinois (PCC) croit que les membres de leur famille «devraient être en mesure d'obtenir la résidence permanente dans un autre pays». Environ 75% des fonctionnaires de haut rang se conforme au statut de «fonctionnaire dégarni», un terme carrément interdit dans les médias officiels chinois jusqu'en 2008.

    On dit que Bo Xilai, l’ancien chef de la municipalité autonome de Chongqing, dépouillé du pouvoir il y a deux mois, est considéré comme le premier «fonctionnaire dégarni» de Chine et qu’il possède plusieurs propriétés à Hong Kong, Singapour, New York et Vancouver.

    Shi Zangshan, un expert de la politique chinoise basé à Washington, a déclaré que l’initiative de pousser les «fonctionnaires dégarnis» à divulguer leurs informations est un ordre issu directement du Premier ministre Wen Jiabao.

    «Il est évident que Wen Jiabao est derrière l’ordre du Comité central d’obtenir des ‘fonctionnaires dégarnis’ un rapport sur leur situation familiale», a expliqué Shi. «C’est certain que des événements encore plus intéressants sont à venir».

    Les nouvelles affluent depuis que de plus en plus de Chinois veulent être informés sur les relations des «fonctionnaires dégarnis». Et certains ont indiqué que c’est une autre facette de la nature corrompue du PCC.

    Dans une publication récente sur le site de micro-blogging Sina Weibo, semblable à Twitter, l’agence d'internautes Focus News a envoyé un message sarcastique à ses 73 000 participants: «Gary Lock [ambassadeur des Etats-Unis] est le seul fonctionnaire en Chine, dont la famille vit vraiment en Chine». Le message a été apprécié et transmis plus de 600 fois.

    Traitement de l’attitude de l’élite
    Gan Yisheng, le Vice-secrétaire de la Commission centrale du contrôle de la discipline, a déclaré mercredi dernier sur le site du Ministère de la surveillance que la fuite des hauts fonctionnaires de la Chine est un processus «à long terme, compliqué et difficile».

    Lire la suite sur: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/De-nombreux-fonctionnaires-prets-a-sechapper-de-Chine.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu