Avertir le modérateur

camp de travaux forcés pour femmes de la province de hebei

  • Tortures inhumaines en Chine

    Torture inhumaine de Mme Fang Zhihua dans le camp de travaux forcés pour femmes de la province de Hebei

    ‘’Frappez les!’’ était l’ordre donné par Zhao Yuan, chef de la quatrième division du camp de travaux forcés pour femmes de la province de Hebei. Plusieurs personnes, parmi lesquelles le chef du groupe, Wu Yanling et la détenue Yue Kuiling , ont surgi et ont entouré quelques pratiquantes de Falun Gong, dont Mme Fang Zhihua et Mme Yang Liyun, et les ont brutalement battues. Puis, ils ont maintenu Mmes Fang et Yang et ont écrit des phrases insultantes au stylo noir sur tout leur visage. Ils ont aussi coupé leurs cheveux de façon grossière, puis les ont forcées à se tenir debout pendant une période de temps prolongée.


    Mme Fang Zhihua vit dans la 10eme rue de l'agglomération de Xinji, province de Hebei. Elle est handicapée suite à une polio contractée dans sa jeunesse—une de ses jambes est plus maigre que l’autre. Elle a été brutalement persécutée par le régime tyrannique du Parti communiste chinois parce qu’elle pratique Falun Gong.


    ‘’Vous pouvez les utiliser pour vous entraîner’
    En novembre 2008, Mme Fang Zhihua et d’autres pratiquantes ont été forcées à rester debout pendant 24 heures pour avoir refusé d’effectuer des travaux épuisants, tel qu’empaqueter des baguettes jetables. Le second jour, d’autres pratiquantes ont refusé de travailler. Les autorités du camp ont mobilisé tous les gardiens et utilisé des matraques électriques pour forcer ces pratiquantes à travailler. Mme Fang et Mme Yang Liyun ont été forcées à rester debout dans le couloir pendant trois jours et nuits et n’ont pas été autorisées à dormir. Mme Fang a perdu conscience d’épuisement. Elle a été ramenée dans sa cellule, mais une fois revenue à elle, elle a été à nouveau forcée à rester debout dans le couloir. A l’heure des repas, les fonctionnaires du camp leur ont seulement donné une brioche à la vapeur, sans légumes ni gruau.

    Plus tard, d’autres pratiquantes, dont Mme Xi Yonghong, Mme Wang Xiumei, Mme Wang Hongmei, et d’autres ont protesté contre la persécution. Zhao Yuan, chef de division et Liu Yamin, chef adjoint de division, ont déplacé les trois femmes à un endroit où les autres ne pouvaient les voir ni les entendre et les ont forcées à rester dans la posture de l'avion, le dos courbé, la partie supérieure du corps et la tête baissée, les bras levés derrière le dos. Zhao Yuan et Liu Yamin ont ordonné à Li Hua, un complice, de les surveiller. Ils leur ont demandé de faire des choses terribles, disant : ‘’Vous devez apprendre à survivre dans le monde réel. Maintenant, vous pouvez les [les pratiquantes] utiliser pour vous entraîner.’’

    Li Hua a pris un seau dans les toilettes, utilisé pour les détritus, l’a rempli d’eau froide, et versé l’eau sur les pratiquantes. Ces dernières étaient trempées alors que c’était l’hiver. A l’heure du déjeuner, elles avaient des difficultés à marcher, leurs pantalons étant trempés.

    ‘’Enterrez-les vivantes’’
    Mme Fang Zhuhua, Mme Yang Xiumei, Mme Xi Yonghong et d’autres pratiquantes ont été forcées de rester debout dans la cour, dans le froid gelant. Trente autres pratiquantes ont aussi protesté contre la persécution et refusé d’accomplir des travaux épuisants. Elles ont été forcées à rester debout à l’extérieur dans le couloir, le matin, elles étaient injuriées et recevaient des coups de pieds si leur position debout n’était pas correcte. Mme Wei Huijian, Mme Wang Kunying, Mme Wang Tongren, Mme Wang Xia, Mme Peng Gaidi, Mme Geng Lijuan, et d’autres pratiquantes ont été battues, ont reçu des coups de pieds et ont été giflées au visage par les chefs de division, Zhao Yuan et Liu Yamin.

    Dans l’après-midi, ces pratiquantes ont été forcées d’accomplir des travaux épuisants, comme utiliser des pelles pour creuser des celliers à légumes ou combler des fossés de terre. Pendant plusieurs jours, elles ont reçu des brioches à la vapeur sans rien d’autre, et beaucoup souffraient de constipation. Mme Xi Yonghong a saigné de nombreuses fois alors qu’elle se rendait aux toilettes. Ces pratiquantse ont été forcées, plus tard à rester debout dans la cour et endurer le froid glacial. Zhao Yuan, le chef de division, a aussi déclaré : ‘’Enterrez-les vivantes.’’


    40 jours de torture inhumaine
    Le 15 décembre 2008, Mme Fang Zhihua et d’autres pratiquantes, parmi lesquelles Mme Yang Liyun, Mme Hong Mei, Mme Wang Xiumei, Mme Xi Yonghong et Mme Wang Hongmei, ont été menottées et forcées de rester debout parce qu’elles refusaient de porter l’uniforme de la prison. On leur a enlevé leurs manteaux, chandails et pantalons de laine et n’ont été autorisées à porter qu’une fine couche de vêtements. Mme Yang a été battue par le chef de division, Zhao Yuan, et son nez saignait.

    Après cela, ces pratiquantes ont été jetées en cellule de confinement, leurs mains menottées à leurs pieds. Elles ne pouvaient ni se tenir debout ni s’allonger. Leurs corps ont enflé, et une couche de peau de leurs mains a pelé. Elles n’avaient ni couvertures ni literie et ne pouvaient s’allonger. La nuit, elles devaient s’asseoir sur leurs propres chaussures et s’adosser l’une contre l’autre pour avoir un peu de repos. Elles devaient manger et se soulager dans la cellule, et l’air était extrêmement vicié.

    Le lendemain du Nouvel An 2009, ces huit pratiquantes, dont Mme Fang Zhihua et Mme Yang Liyun ont été emmenées dans une pièce de stockage dans la quatrième division. Elles devaient manger dans la pièce et dormir sur le sol glacé. Elles devaient aussi utiliser un seau en guise de toilettes dans la pièce. Le seau débordant était porté et vidé par Mme Wang Xiumei. Ses mains et ses pieds étaient menottées au radiateur. Le chauffage dans la pièce de stockage était coupé par les gardes, et la fenêtre laissée largement ouverte à dessein, pour geler les pratiquantes, qui ne portaient que des vêtements fins. Les gardes avaient aussi un complice, Wen Hualan, qui les surveillait toute la journée. Les pratiquantes n’étaient pas autorisées à parler et étaient forcées de rester debout. Le garde a aussi demandé à la complice Yue Kuiling de remplir une bouteille d’eau froide et de la verser sur les pratiquantes. Ce type de torture inhumaine a duré pendant prés de 40 jours. Durant cette période, sous cette torture mentale et physique, Mme Wang Hongmei a été une fois, mentalement désorientée.

    Pas autorisée à se laver ou à changer de vêtements
    A la veille du Nouvel An Chinois 2009, les pratiquantes ont été transférées dans une cellule différente et isolées du reste des détenues. Personne n’était autorisé à entrer en contact avec elles. La porte de leur cellule restait fermée 24 heures sur 24 et elles n’étaient pas autorisées à se laver ou à se brosser les dents, sans parler de prendre un bain (elles n’avaient pas pris de douche ou de bain depuis neuf mois). LMême l’utilisation des toilettes était limitée. Ce n'est que lorsque les autres allaient manger, qu'elles étaient autorisées à se rendre rapidement aux toilettes, trois fois par jour. Dans la nuit, elles n’étaient autorisées à se rendre qu’une seule fois aux toilettes. Mme Wang Yonghong a souillé ses pantalons plus d'une fois.

    Mme Fang Zhihua, Mme Yang Liyun, Mme Xi Yonghong et Mme Hongmei ont été menottées et forcées de rester debout pour avoir pratiqué les exercices de Falun Gong, parlé aux autres pratiquantes, et demandé à se rendre aux toilettes. Même aujourd’hui, elles endurent ce genre de souffrance. Elles n’ont pas même été autorisées à enlever ou laver leurs chandails et pantalons de laine, ni à se laver, utiliser le ventilateur électrique, ou ouvrir la porte pour avoir un peu d' aération. Les pantalons de certaines pratiquantes étaient usés par le frottement.

    Mme Fang Zhihua, une femme simple et bienveillante, a été illégalement détenueet s’est vu infliger des amendes à plusieurs reprises. Durant sa détention en 2000, elle a été une fois mentalement désorientée suite à la torture.

    Tirée de: http://www.fr.clearharmony.net/articles/200909/47609.html

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu