Avertir le modérateur

camp de rééducation par le travail

  • Action d’Amnesty International pour un pratiquant du Falun Gong

    Action d’Amnesty International, pratiquant Falun Gong, camp de rééducation par le travail, droits de l'homme, Li Shanshan, Zhou Xiangyang,Les forces de sécurité du régime chinois avaient d’abord emprisonné Zhou Xiangyang en 2003 parce qu’il pratiquait Falun Gong. Il avait passé six ans dans la prison de Tianjin, près de Pékin, puis avait été libéré pour raisons médicales. Mais en mai 2011, il a de nouveau été arrêté, sans aucune accusation formelle, pour avoir défendu sa foi en public. Il a de nouveau été envoyé à la prison de Tianjin.

    L’ONG Amnesty International s’est entretenue avec des proches de Zhou Xiangyang. Selon ces derniers, lors des deux seules visites qui leur ont été autorisées, Zhou Xiangyang a déclaré avoir été régulièrement torturé. Amnesty International a lancé une action urgente, demandant au public d’écrire aux responsables de la prison pour les inciter à arrêter de violer les droits de Zhou Xiangyang.

    Sa famille craint de le voir mourir, à tout moment, à cause des tortures et de la grève de la faim qu’il a entreprise ces derniers mois.

    Li Shanshan, l’épouse de Zhou Xiangyang, est également détenue pour avoir pratiqué Falun Gong. Elle a été condamnée à deux ans de prison dans un camp de rééducation par le travail,  pour avoir fait circuler une pétition de soutien pour son mari. Cette pétition a été signée par des milliers de résidents de la ville natale de Zhou Xiangyang dans la province du Hebei.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Action-dAmnesty-International-pour-un-pratiquant-du-Falun-Gong.html

  • Les mots peuvent changer des vies

    Tiré de: http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Protegeons-les-personnes/Personnes-en-danger/Media/Bu-Dongwei-Les-mots-peuvent-changer-des-vies-001369

    Bu Dongwei, ancien prisonnier d'opinion aujourd'hui libéré, témoigne de ses conditions de détention en Chine, et de l'importance de la solidarité internationale pour les prisonniers.

    Bu Dongwei – aussi connu sous le nom de David Bu – est un fidèle du mouvement spirituel Falun Gong. Arrêté le 19 mai 2006, il a été condamné à deux ans et demi de rééducation par le travail à Pékin, le 19 juin 2006, pour « entrave à l’application de la loi » et « troubles de l’ordre public » après que la police ait découvert de la littérature Falun Gong chez lui. Plusieurs sources concordantes suggèrent que Bu Dongwei a été emmené au centre de détention de Qinghe (District de Haidan) puis transféré au camp de rééducation par le travail de Tuanhe à Beijing le 21 juillet 2006, où il effectue des travaux d’emballage. Les autorités de Tuanhe ont demandé à sa famille de contribuer financièrement aux frais (400 yuan par mois soit environ 52 dollars). Avant d’être détenu, Bu Dongwei travaillait pour une association d’aide américaine, l’Asia Foundation. Bu Dongwei avait auparavant purgé une peine de 10 mois en rééducation par le travail, d’août 2000 à mai 2001, à Tuanhe pour appartenance à une association hérétique et entrave à l’application de la loi, après avoir envoyé des pétitions aux autorités leur demandant de revoir leur position vis-à-vis des fidèles de Falun Gong. Pendant cette période, il aurait été torturé et maltraité dans le but de renoncer à ses croyances. Il a été privé de sommeil, battu et forcé de rester assis des journées entières sur une petite chaise. Amnesty International le considèrait avant sa libération comme un prisonnier d’opinion et a appelé à sa libération immédiate et inconditionnelle.

    Tiré de:

    http://www.amnestyinternational.be/doc/s-informer/notre-magazine-le-fil/libertes-archives/les-anciens-numeros/445-Numero-de-juin-juillet-aout/5-Action,1560/article/chine-bu-dongwei-fidele-de-falun

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu