Avertir le modérateur

but de la vie humaine

  • Le secret de l'univers: le Tao

    Lao Tseu le Tao.gifDào: La Voie, Le Grand absolu, ou le Secret de l’Univers

    Lao Zi était un grand philosophe, un penseur, un éducateur et le fondateur de l’école Taoïste dans la Chine ancienne.

    Lao Zi n’était pas son vrai nom, mais un nom honorifique donné au sage, signifiant " Vieux Maître ". La date de naissance spécifique de Lao Zi est inconnue. Les legendes varient, mais les érudits estiment qu’il est né entre 600 et 300 av. J.C. On attribue à Lao Zi l’écriture du "Dao De Jing," l’histoire sainte de l’école Taoïste.

    "Dao," fréquemment écrit "Tao," signifie littéralement "La Voie," "Le Grand absolu," ou "Le Secret de l’Univers ».

    Les sages conseils de Laozi firent des adeptes, mais il refusa de fixer ses idées par écrit. Il croyait que les mots écrits pourraient se solidifier en un dogme formel. Lao Zi voulait que sa philosophie reste une voie naturelle pour vivre avec bonté, sérénité et respect. Lao Zi n’a pas établi de code rigide de comportement. Il croyait que la conduite d’une personne devrait être gouvernée par l’instinct et la conscience.

    Pour le Taoïsme, l’univers, loin d’être un réseau complexe d’évènements entremêlés, est en fait, très très simple. Toutes les formes de matière et les êtres ne sont que des manifestations du Yin (élément cosmique féminin) et du Yang (élément cosmique masculin), entourées par le Qi (énergie).

    Lao Zi croyait que la vie humaine, comme toute chose dans l’univers, est constamment influencée par les forces extérieures. Il croyait que la " simplicité " est la clé d’accès à la vérité et à la liberté. Lao Zi encourageait ses disciples à observer et chercher à comprendre les lois de la nature, pour développer l’intuition et édifier son pouvoir personnel, et utiliser ce pouvoir pour vivre une vie de compassion sans exercer la force.

    La légende dit qu’à la fin, Lao Zi, attristé par le mauvais côté de l’espèce humaine partit dans le désert sur un buffle d’eau, laissant la civilisation derrière lui. Lorsqu’il arriva à la porte finale du grand mur protégeant le royaume, il s’arrêta prendre une tasse de thé avec le portier. Le portier fut si ébahi par la sagesse de Lao Zi, qu’il le supplia de noter quelques révélations pour la postérité. Lao Zi prit un pinceau et traça quelques vérités ultimes avant de reprendre son chemin. Le résultat est le poème philosophique de 5000 mots du "Dao De Jing," dans lequel le Dao (la Voie) est exposé. À part la Bible, cet ancien texte chinois est le classique le plus traduit au monde.

    Quand à l’ermite Lao Zi, il termina au Ciel. Aujourd’hui déifié comme un des San Qing (La suprême trinité du Taoïsme chinois, connue comme Les Trois Purs) sous le nom de Lao Jun, il conseille l’Empereur de Jade sur la politique du non agir et passe des éternités à raffiner la doctrine.

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/200810/42047.html

    clearharmony_fr_a.jpg
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu