Avertir le modérateur

arts classiques chinois

  • La culture traditionnelle chinoise en partage

    La Grande Epoque s’est entretenue récemment avec Chen Rutan, le directeur artistique du Spectacle du Nouvel An Chinois. Monsieur Chen, heureux du niveau de la qualité artistique du Spectacle de cette année, pense que le public passera un bon moment plein de surprises.

     
    « Il y a une grande quantité de mythes et de légendes dans la culture traditionnelle chinoise. Ces mythes et légendes reflètent la manière dont nos ancêtres rendaient hommage au sacré et essayaient d’exprimer les vertus du Bouddhisme, du Taoïsme et du Confucianisme. Le Spectacle va présenter l’essence de ces mythes et de ces légendes au public d’aujourd’hui. »

    « La réaction classique du public après avoir vu nos deux précédents Spectacles a été de vouloir assister au suivant aussitôt après. Ils trouvent nos Spectacles vraiment différents de ce qu’ils ont l’habitude de voir. Tant de choses appellent à la réflexion. »

    « Après avoir vu nos deux précédents Spectacles, un occidental a déclaré qu’il n’avait jamais vu de spectacle aussi merveilleux, même après de nombreux voyages en Chine. De fait, moi qui ai vécu et travaillé dans les Arts du spectacle en Chine, j’ai senti qu’on ne pouvait pas se consacrer à la promotion de la culture traditionnelle chinoise en Chine continentale. Or, promouvoir la culture traditionnelle chinoise est exactement le but de notre Spectacle et nous tenons beaucoup à partager cette culture avec le monde entier. »

    Refléter l’essence de la culture chinoise

    « Les artistes pour ce Spectacle sont très attentifs à la manière dont ils abordent leur art. Ils ont exploré l’essence même de la culture traditionnelle chinoise. Ils ont également réfléchi à comment la transmettre et comment la représenter. L’âme d’une nation est dans sa culture. Si l’âme d’une nation vient à manquer, si elle est oubliée ou si elle est déformée, cela peut attirer un désastre sur cette nation. En quoi consiste la tradition chinoise ? Depuis quelques dizaines d’années, le peuple semble avoir oublié cette culture, ou ne la comprend pas correctement, ou même ne sait plus comment la représenter. Pour nous chinois, cela est une vraie souffrance. »

    « En tant qu’artistes, nous avons la responsabilité de transmettre l’essence de la culture traditionnelle et de créer des œuvres éloquentes capables de toucher les cœurs. »

    « Le Spectacle 2007 est notre troisième Spectacle. Nous avons la très nette impression que le niveau de la qualité artistique des différents groupes est encore supérieur à celui des deux spectacles précédents. Le programme est plus dynamique et comprend des formes artistiques très variées. Je suis persuadé que ce spectacle sera de très grande qualité. Le Spectacle est devenu un rendez-vous annuel, pour le plus grand bonheur de nos sens, et nous faisons tout notre possible pour en améliorer la qualité chaque année. »

    « La culture traditionnelle chinoise est vaste comme l’océan et les significations intérieures sont larges et profondes. Si nous réussissons à ouvrir nos cœurs et nos esprits, les idées afflueront et nos pas se feront plus amples. »

     Valoriser l’équipe et l’individu

    « Le spectacle que nous avons monté ensemble est le fruit de notre création collective – les idées viennent de l’équipe toute entière. Comme la performance artistique est illimitée, chaque artiste a sa propre force, et chaque artiste partage avec les autres ses meilleures idées et ses points de vues. Toute l’équipe discute des idées proposées et choisit la meilleure. La porte du Spectacle est grande ouverte. Nous accueillons les idées, la contribution et la participation d’artistes professionnels dans tous les domaines. Nous souhaitons ardemment que le Spectacle s’améliore d’année en année. »

     Tiré de: http://fr.divineshows.com/paris

  • Un artiste à propos de Shen Yun: Le spectacle des Arts Divins


     

    (La Grande Epoque)
    (La Grande Epoque)
    Séoul, Corée du Sud – La compagnie internationale Divine Performing Arts (DPA) a conclu avec succès sa tournée en Corée du Sud en donnant sa dernière représentation à l’Universal Arts Center de Séoul le 8 février.

    Ryong Sin, un peintre spécialisé dans les portraits de Bouddha de Byeog Wol Mountain Hut, est resté figé devant une grande affiche de la DPA après avoir regardé le spectacle. Avec un grand enthousiasme, il a dit à la journaliste que « la DPA conduit les gens vers un royaume dont tout le monde rêve… la DPA les renseigne sur la valeur de la moralité ».

    Ses couleurs et sa musique élèvent les gens
    En tant que portraitiste professionnel bouddhiste spécialisé dans l’illustration de bouddhas, de divinités et d’êtres célestes, M. Sin a prêté une attention toute particulière aux couleurs extraordinaires utilisées dans le spectacle de la DPA. « Les couleurs éclatantes que la DPA utilise créent une image et une atmosphère vivantes, bénéfiques à la santé des gens. La DPA montre très bien les pensées traditionnelles chinoises grâce aux couleurs et c’est incroyable. J’ai beaucoup de chance d’avoir assisté au spectacle, c’est plein de sens ».

    Il a également dit : « Les couleurs des paradis mystérieux sont le blanc, l’or, l’émeraude et le rose. Ce sont les couleurs des cieux. Ce sont les couleurs qui donnent aux êtres humains le courage et la force ».

    « La musique est aussi différente. C’est la musique d’un monde supérieur. Les costumes de ces danseurs ainsi que leurs couleurs sont mystérieux et harmonieux. Les êtres humains entrent dans un royaume divin où les hommes et les êtres célestes interagissent entre eux. Je pense que c’est là le sens particulier du spectacle de la DPA ».

    Les gens ne peuvent qu'être impressionnés
    M. Sin a été fasciné par le spectacle tout entier.

    « La DPA est bien représentée par la toile de fond semblable à une peinture. Rien que cette peinture est incroyablement belle, ainsi que les costumes ».

    « La culture coréenne puise ses racines en Chine. Nos vêtements ont également été influencés par l’habillement traditionnel chinois durant la période Go Gu Ryeo. Sans la compréhension de la culture chinoise, la culture coréenne n’aurait pas pu prendre racine. Le spectacle de la DPA n’est pas seulement une performance artistique, il possède des connotations très profondes ».

    « Les poèmes de Li Bai, la culture chinoise et les connotations proviennent à la base du bouddhisme et du taoïsme. La DPA a dépeint ces idéaux avec finesse. De plus, il y a la naissance d’une plume divine. Comme c’est merveilleux ! La DPA transmet la culture chinoise en expliquant les fondements des êtres humains et de la nature. Quel grand message elle délivre ! »

    Il a été particulièrement impressionné par les toiles de fond dynamiques.

    « Cela apparaissait soudainement ! L’espace se déplaçant, les mouvements légers, les poèmes de Li Bai apparaissant sur la toile de fond… Oh ! Qui a créé tout ceci ? »

    « Les chorégraphes ont très bien transmis les légendes traditionnelles chinoises dans leurs danses. La danse thématique de la plume divine soulèvera le monde. Les chants de Guimin Guan sont bien au-dessus de ce monde, la pianiste est excellente, l’histoire de Mulan est grandiose, et spécialement le dernier programme ‘Connaître la véritable image offre l’ultime espoir’ est remarquable, l’arrangement est formidable. Les gens ne peuvent qu’être impressionnés ».

    « Le choix du thème est génial ! Ce à quoi aspirent principalement les êtres humains : le ciel. La DPA a choisi ce thème. Aujourd’hui, la santé ou tout monde spirituel prennent leurs racines dans la culture chinoise. C’est pourquoi la DPA peut y arriver. Ce spectacle peut accomplir les désirs des gens ».

    L’affiche transmet aussi un message
    Il a été également attiré par l’affiche de la DPA : « La réponse à la popularité de la DPA se trouve dans l’affiche. La couleur et le design ont tous deux du charisme. Le nom de la compagnie Divine Performing Arts contient également un message pour les gens d’aujourd’hui ».

    « Le logo de la DPA est très précis et très bien réussi : illuminé en son centre par la silhouette d’une danseuse en pleine envolée, très mystérieux et captivant. Cette affiche crée une superbe ambiance. C’est la renaissance de la culture traditionnelle chinoise. Cette affiche possède un si grand design avec une couleur dorée séduisante. Divine Performing Arts implique probablement une impression du divin ».

    « Les gens dans la société moderne ne savent plus quels buts ils ont dans la vie. Une personne naît, vit sans bien se connaître et puis court partout gagnant sa vie et gaspillant son temps. Quand une telle personne regarde ce spectacle, elle comprendra le message de la Divine Performing Arts et saura comment vivre ».
  • Un sénateur: «Je peux voir la joie et l’intelligence»

    Le sénateur du Tennessee, Reginald Todd, avec sa femme et une amie de la famille.
    Le sénateur du Tennessee, Reginald Todd, avec sa femme et une amie de la famille. (Dai Bing/La Grande Époque)

    Memphis, Tennessee – Un sénateur américain a montré une profonde et philosophique réaction face au spectacle de la Divine Performing Arts (DPA).

    Le premier spectacle à Memphis par la DPA le 8 février a attiré de nombreuses personnalités, maires, sénateurs, professionnels des médias. Le sénateur de l'’État du Tennessee, Reginald Todd, en fait partie. Architecte et styliste en même temps qu'élue, le côté créatif de sa profession couplée avec son engagement civique lui a inspiré une appréciation particulièrement fine du spectacle.

    «Je peux voir la lutte des gens, je peux voir le même type d’esclavage que nous avons connu. Je peux aussi voir le même type de situation difficile que nous avons surmontée». Une des danses, Dignité et Compassion, est mise en scène dans une prison en Chine, où un prisonnier de conscience pratiquant le Falun Dafa est cruellement torturé à la limite de la mort.

    «Je peux voir la joie et l’intelligence et aussi que ces gens sont toujours ensemble dans leur situation difficile. Ils ne se sont pas effacés comme les autres nations ou comme la plupart des races le font. C’est une naissance unifiée, si vous voulez, c’était dur de surmonter mais ils l’ont fait, et ils l’ont fait avec respect toujours l’un avec l’autre. J’aime cela».

    Pour le sénateur, le spectacle montre «une culture vue sous un angle différent, spécialement quand vous ne l’avez pas vu. J’aime le mouvement. J’aime le message. C’est assez différent. C’est un genre comme certains mouvements, certaines structures ou certains messages que nous envoyons dans notre musique».

    Un peu comme si la culture afro-américaine partageait un sens commun avec la culture chinoise, et que certains sentiments transmis par la danse et la musique étaient universels. «Bien que ce soit d’une culture différente, c’est très rafraîchissant. C’est très beau. J’aime beaucoup, vraiment!».

    DPA_poster-small_04-Mimi_web.jpgLe sénateur ajoute que le spectacle a accru son respect pour la culture chinoise, ce dont les organisateurs – qui souhaitent créer un trait d'union entre l'Occident et l'Orient – ne peuvent que se réjouir: «Je n’ai pas pu comprendre le langage, mais maintenant je peux sentir les conditions difficiles qu’ils ont vécues à travers leurs messages qu’ils envoient par cette musique. Je peux le percevoir. Je le peux».

    Il a aimé la partie visuelle de la représentation, les couleurs, les costumes et les toiles de fonds. Pour M. Todd, «cela représente quelque chose que nous ne connaissons pas sous cet aspect, et voir la façon dont cela est présenté, même à travers les couleurs, cela dit quelque chose à propos de ce peuple».

    «Cela explique quelque chose à propos de la culture, et si vous le manquez, je ne dirais pas que c'est de l'étroitesse d'esprit, mais beaucoup parmi nous ne savent pas lire entre les lignes. Cependant je pense que c'est assez ouvert pour voir exactement ce qu’il se passe de l’autre côté du monde».


    Pour en savoir plus: http://fr.divineshows.com/paris

  • La renaissance de 5000 ans d’histoire

    (La Grande Epoque)
    (La Grande Epoque)

    La compagnie Divine Performing Arts présente la culture traditionnelle chinoise comme elle devrait être – un mélange de grâce, de fluidité, d’énergie et de force intérieure. Un programme d’une vingtaine de danses et de chants fait revivre l’histoire de l’Asie sur scène.

    Le public vibre au son des tambours de la cour des Tang, se régale du charme des danses ethniques populaires et s’émeut des drames dansés sur la Chine contemporaine. Les décors, tableaux virtuels animés font appel à la plus haute technologie et accompagnent à merveille les numéros ainsi que les costumes somptueux d’une élégance divine.

    Divine Performing Arts (DPA) est une compagnie unique d’artistes de talent qui partagent la même vocation, celle de faire revivre le meilleur des arts traditionnels chinois de la scène. Cette compagnie est un modèle unique qui rassemble plus de cent danseurs, chorégraphes, musiciens et chanteurs parmi les meilleurs au monde de ceux formés aux arts classiques chinois. La compagnie bénéficie de l’apport du seul orchestre international combinant instruments chinois et occidentaux.

    Basée à New York, la compagnie est reconnue pour ses efforts permanents de mettre en scène la culture chinoise, libre de l’influence d’un régime communiste qui a appauvri et détruit les arts depuis des décennies. DPA tire son inspiration de l’histoire, de thèmes universels et du monde qui nous entoure. Toutes les chorégraphies et musique sont des œuvres originales.

    Tiré de La Grande Epoque

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu