Avertir le modérateur

artiste chinois

  • Etendre la pureté sur scène: Profil d’artiste

    Chine, danse classique, artiste chinois, danseuse chinoise, danses ethniques De la danse mongole, qui nécessite de savoir tenir des bols en équilibre sur la tête, à la danse classique chinoise qui exige la grâce autant que la maîtrise des techniques de sauts, la danseuse chinoise classique Xiang Ying (Crystal) He a tout vu et tout fait.


    Mlle He, qui a grandi à Vancouver, la belle oasis de la côte ouest, a développé une passion pour la danse tôt dans la vie. Depuis son audition et son admission à l’académie des arts Fei Tian en 2007 et ses prestations en tant que stagiaire au sein de Shen Yun Performing Arts, Mademoiselle He a excellé non seulement dans la discipline du ballet classique chinois qui s’est transmis tout au long de la riche histoire de la Chine, mais aussi dans les nombreuses danses ethniques dont l’existence persiste parmi les divers groupes ethniques en Chine.


    Mlle He, demi-finaliste en 2010 du concours international de ballet classique chinois de la chaîne de télévision NTD, s’est distinguée en étant sur scène une danseuse extrêmement flexible, endurante, et méticuleuse. Elle a également gardé la simplicité, la pureté et la modestie, lesquelles sont rares et précieuses chez une artiste d’expérience.


    Danser a vraiment le pouvoir de tremper le caractère d’une personne, déclarait Mlle He dans une récente interview. Je pense qu’être un bon danseur revient à être un bon auditeur. Vous devez prêter attention aux indications que d’autres vous donnent, et si vous savez prendre à cœur ces conseils, vous vous améliorez rapidement et possédez la capacité de devenir une excellente artiste."

    Une carrière en plein essor

    Exauçant ses rêves, Mlle He est devenue une excellente artiste de bien des manières. En-dehors de pratiquer la danse classique chinoise, elle excelle au piano classique, une entreprise qui commença à l’âge de 4 ans. Le piano se maria avec sa carrière dans la danse, augmentant son sens de la musique et du rythme.


    Au cours des années riches d’expériences qu’elle a passées à l’Académie des Arts Fei Tian et à se produire de fait avec Shen Yun Performing Arts, Mlle He a tourné dans la région Asie-Pacifique avec la compagnie, incarnant des rôles allant de fées et de déesses à des civils et des étudiants.


    Le rôle le plus mémorable pour Mlle He fut d’être à la tête d’un trio dans L’éclosion de la Fleur d’Udumbara, un ballet qui met en scène une fleur bouddhiste rare et sacrée qui ne s’épanouit qu’une fois tous les 3.000 ans. Cependant pour Mlle He, dans ce rôle il s’agissait de beaucoup plus que les cabrioles et les levers de la jambe arrière qu’il lui fallait accomplir, mais de sentiments incarnés dans ses mouvements.


    "Le ballet classique chinois couvre 5.000 ans d’histoire chinoise, et de ce fait, l’utilisation d’une telle forme de danse pour transmettre la culture chinoise est particulièrement signifiante", déclarait Mlle He de sa voix habituelle claire et vive. "Chaque mouvement, chaque geste du ballet classique chinois est à même de communiquer des significations uniques et des sentiments qui viennent tout droit du cœur… Je dois me rappeler avant chaque danse l’esprit particulier du rôle que je suis sur le point d’endosser."


    En 2011, Mlle He a eu l’occasion de jouer un premier rôle majeur dans une danse basée sur une histoire : Notre Histoire. Notre Histoire est l’un des mini-drames présentés par Shen Yun qui met les projecteurs sur la société contemporaine en Chine. Inspiré d’un récit véridique, la danse montre une institutrice très aimée dont la classe est interrompue par la police d’État qui l’emmène pour sa croyance dans la discipline spirituelle connue sous le nom de Falun Dafa. Dans cette pièce, Mlle He jouait une jeune élève qui proteste mais échoue face à la violence policière et qui a le cœur brisé de se trouver témoin de l’injustice à laquelle son institutrice est confrontée.


    "Il a fallu que je mette beaucoup d’émotion dans ce rôle", explique-elle. "J’étais une élève absolument accablée après l’arrestation de mon institutrice, et c’était une émotion difficile à capter, mais cela finit par venir avec la pratique".

    Un rêve qui se réalise

    Malgré un entraînement vigoureux et des techniques exigeantes, le système du ballet classique chinois a fasciné Mlle He pour son bon goût, sa diversité et sa riche histoire. "Je crois que j’ai choisi une très bonne voie", précise-t-elle.


    Parmi ses pairs, Mlle He est connue pour son attention aux détails, sa souplesse ébouriffante et son endurance sans égale. Même quand elle souffre physiquement, Mlle He persiste dans son entraînement autant que possible – une détermination rare, et qui est précieuse pour n’importe quel groupe d’arts de la scène.


    "Je trouve que dans la danse, la patience est une qualité d’une valeur toute particulière", explique Mlle He. "Les étirements peuvent parfois être extrêmement douloureux, mais si on se montre patient et tolérant, on arrive à dépasser la douleur. Une fois que c’est passé, c’est tout bon."


    "Le ballet classique chinois me permet d’étendre à la scène mes pensées et sentiments intérieurs, dont certains seraient même durs à exprimer en mots autrement. Je me sens vraiment heureuse quand je peux danser. À chaque fois que le rideau se lève, je veux montrer à l’assistance en quoi consiste l’art traditionnel, ce que c’est que le ballet classique chinois."

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/201302/111837.html

  • Ai Weiwei: «Le Parti doit comprendre que le peuple est la fondation»

    Ai Weiwei, Chine, peuple chinois, artiste chinois, Elton John

    Dans sa maison surveillée par la police, en compagnie de ses 23 chats, Ai Weiwei résiste encore et toujours à l’envahisseur. Même réduit au silence et à la «non existence médiatique», l’homme n’en finit plus d’exaspérer les autorités communistes. Lors d’un concert à Pékin, le chanteur britannique Elton John a annoncé dédier son concert à son «ami, Ai Weiwei».

    Résultat, le lendemain, un journal d’État, le Global Times, s’égosillait contre le chanteur, poussant les spectateurs de ses concerts à le «mettre dehors». «Il a imposé l’ajout d’un contenu politique à son concert qui n’aurait dû être qu’un simple spectacle», accusait le journal. Car aux yeux des autorités communistes, Ai Weiwei est un «contenu politique» à lui tout seul.

    Engagé dans ce qu’il appelle lui-même une «partie d’échecs» avec le Parti communiste chinois, l’artiste calcule ses coups. Récemment, on présentait une de ses expositions dans un musée new-yorkais. Dans une interview donnée à France24,  l’artiste, à qui l’on a interdit de quitter le pays, explique sa situation. «Il y a d’autres façons de communiquer», déclare-t-il.

    Sur twitter, par exemple. Ai Weiwei communique et reste en contact avec ses nombreux amis. «Si quelqu’un mentionne mon nom en Chine, son message est effacé. Je suis une personne qui n’existe pas. Vous ne pouvez même pas me critiquer car vous ne pouvez pas mentionner mon nom. Nous devons passer par des technologies spéciales pour aller sur Internet et passer par des sites étrangers», déclare-t-il.

    Après avoir été emprisonné pendant près de trois mois, l’année dernière à la suite d’accusation de fraude fiscale, l’artiste s’interroge sur la réaction irréelle de son gouvernement. «Comme ils l’ont dit, ma situation est celle d’un homme libre. Ils ont annulé les charges à mon encontre et ils font comme si rien ne s’était passé. C’est une situation très étrange pour moi, vous savez. Voyez par vous-même: je suis passé par des moments bien difficiles. Mais alors qu’ils vous plongent dans une situation aussi dramatique, en même temps ils vous disent “rien ne s’est produit”».

    Dans le fond, rien n’a changé en Chine

    Le cas d’Ai Weiwei n’est pas isolé. D’autres personnalités chinoises ont, un jour, eu le malheur de connaître le même sort, voire pire. Certains sont jetés en prison, d’autres sont assignés à résidence, d’autres encore meurent dans des circonstances mystérieuses. L’avocat Gao Zhisheng dont on est sans nouvelles depuis mars 2012, reste toujours derrière les barreaux d’une prison du Xinjiang. Ce dernier avait défendu des chrétiens «dissidents», des mineurs de charbon et des pratiquants de Falun Gong. Il a été emprisonné pour «incitation à la subversion». L’avocat Chen Guanchen a également été assigné à résidence, puis s’est enfui vers les États-Unis. À la suite de quoi son frère a été jeté en prison pour «rébellion contre policiers» alors que ces derniers intervenaient illégalement chez lui.

    Lire la suite sur: http://www.epochtimes.fr/front/12/12/16/n3507633.htm

  • Ai Weiwei interrogé pour une attaque de caméra

    Ai Weiwei, artiste chinois, Chine, twitter, stade olympique de Pékin, régime chinois,exposition de graines de tournesol  Le 15 janvier 2012, l’artiste chinois Ai Weiwei a posté ce commentaire sur Twitter: «La nuit dernière, j’ai été convoqué au commissariat de Chaoyang. Ils me suspectaient d’avoir attaqué une caméra de sécurité».

    Ce commentaire a provoqué une vague de plaisanteries sur Internet. Un internaute a répondu: «La caméra a-t-elle été gravement blessée? A-t-elle passé des examens? Lui a-t’on fait une IRM?».

    L’économiste He Qinglian a posté sur son compte Twitter: «Cette histoire est vraiment amusante. Généralement, on s'attaque à des gens. La caméra est un objet, pas une personne. Seul le Parti communiste peut élever les outils du régime au statut de personne. Le tout-puissant Parti élève ses désirs à un degré ridicule».

    Gao Ying , la mère de Ai Weiwei, considère cet incident comme une blague. Elle a déclaré: «Il y a tant de blagues de ce genre, prenez-le comme une blague. La police l’a convoqué, ils avaient vu quelques personnes lancer des choses sur la caméra».

    En 2011, Ai Weiwei avait été détenu pendant 81 jours après avoir été faussement accusé d'évasion fiscale. Pour beaucoup, cette détention était un simple avertissement pour calmer les critiques de cet artiste envers le régime. Depuis sa libération, Ai Weiwei est constamment surveillé.

    Ai Weiwei n’est pas le seul à avoir souffert de ce genre d’intrusion dans sa vie. Après avoir réclamé un entretien avec le dirigeant Hu Jintao, Yang Weidong, un cinéaste indépendant de Pékin, s’est également retrouvé sous surveillance vidéo.

    Yang Weidong a dit: «Treize caméras de surveillance ont été installées près de l’entrée de notre domicile, de l’entrée jusqu’à la rue principale, sur environ 800 mètres. Maintenant, mon espace vital est réduit et je n’ai aucune intimité. Tout cela est arrivé après que j’ai demandé un entretien avec Hu Jintao, le 30 octobre 2011».

    Ai Weiwei est connu pour son exposition de graines de tournesol au Tate Modern Gallery de Londres ainsi que la conception du Nid d'oiseau, le stade olympique de Pékin.

    Mais le travail de l’artiste l’a souvent confronté au régime chinois. En décembre 2008, Ai Weiwei et son ami artiste Tan Zuoran avaient enquêté ensemble sur la mort des écoliers lors du tremblement de terre du Sichuan. Des milliers d’enfants avaient péri sous les décombres des bâtiments mal construits avec des matériaux de mauvaise qualité.

    Pour avoir accès à cette information en video: http://fr.ntdtv.com/ntdtv_fra/actualite/2012-01-24/297113235608.html

    CHine, television, New Tang Dynasty Television, médias chinois, médias chinois indépendants

  • Au revoir, mon vieil ami

    Jade
    Jade avec son souvenir suédois (Annie Li)

    « Le grand spectacle est éternel. Il y a toujours un lever de soleil quelque part ; la rosée n'est jamais complètement sèche, une pluie tombe sans fin; la vapeur se lève éternellement. Eternel soleil, éternels aubes et crépuscules, sur la mer, les continents et les îles, chacun son tour, au fur et à mesure où tourne la terre ronde. »- John Muir (Etats-Unis naturaliste, explorateur et écrivain, 1838-1914)

    Le temps est une rivière poursuivant toujours son chemin, s’écoulant sans jamais rien changer, se chargeant de mémoires à s’y perdre. En réfléchissant sur mon petit ruisseau, je trouve normal que nos deux dernières semaines en Europe aient rencontré certains de ses cours d'eau célèbres: la mer Baltique, l'Elbe et le Danube bleu. Cette année marque la fin de mon troisième tour complet d'Europe, un lieu intime comme un ami bien-aimé. Chaque visite apporte de nouvelles idées à notre connaissance, mais comme de vrais amis, certaines choses ne changent jamais.

    Berlin sera encore plein d'ours (d’une variété domestiquée), tandis que Stockholm aura un ours occasionnel, mais généralement, préfère l'élan. Prague sera une étroite descente pavée, bordée de musiciens de rues avec des magasins aux toits pentus. Les aires de repos allemands seront peuplés de toilettes offrant des bons de 50 cents, après avoir payé une taxe de 50 cents (bien que cette année la taxe soit de 70 cents). Toutes les aires de repos vendront du café (fraîchement préparé par les mains de l'homme ou un distributeur automatique), idem pour la crème glacée fabriquée par la même société sous de multiples noms. Aux États-Unis, nous savons que c'est Good Humor. En Europe, nous savons que c'est Algida, Miko, Eskimo, Streets et beaucoup, beaucoup d'autres noms.

    Lire la suite: http://fr.shenyunperformingarts.org/blog/article/read/9a51QyzzqeA#.TgT3vqGX9mo.facebook

  • Ai Weiwei libéré après 81 jours de détention

    Ai Weiwei avait été emprisonné le 03 avril 2011 et ensuite accusé de fraude fiscale. Il s'est souvent exprimé contre le régime chinois dans le passé.
    Ai Weiwei avait été emprisonné le 03 avril 2011 et ensuite accusé de fraude fiscale. Il s'est souvent exprimé contre le régime chinois dans le passé. (NTD)

    Après deux mois et demi de détention, l'artiste chinois Ai Weiwei a été libéré sous caution. Ai Weiwei est brièvement apparu à la porte de son studio de Pékin. Mais il n'a pas répondu aux questions des journalistes. Sans doute une condition de sa libération.

    Ai Weiwei, artiste, a déclaré: «Je ne peux pas donner d'interviews, merci. Je suis désolé».
    Selon les médias officiels, Ai Weiwei a été libéré, je cite, «en raison de sa coopération dans la confession de ses crimes ainsi que pour une maladie chronique dont il souffre».

    Ai Weiwei avait été emprisonné le 03 avril 2011 et ensuite accusé de fraude fiscale. Mais ses supporters avancent que les autorités chinoises l'ont arrêté dans le cadre d'une grande campagne de répression des dissidents. Cette arrestation était survenue au moment où les activistes appelaient à une Révolution du Jasmin inspirée des soulèvements du printemps dernier dans le monde arabe.

    Gao Ge, la sœur de Ai Weiwei s'est adressée aux journalistes par téléphone: «Nous ne savons vraiment pas pourquoi il a été libéré et ce n'est pas à nous de le dire. Lui seul peut répondre. Mais qu’elle que soit la raison de sa libération, nous sommes tous très heureux».

    Ai Weiwei s'est souvent exprimé contre le régime chinois dans le passé. Après le tremblement de terre qui avait touché le Sichuan en 2008, il a enquêté sur les mauvaises constructions qui avaient provoqué l'écroulement de bâtiments d'école et pointé la corruption des responsables. Il a souvent critiqué la corruption et les abus de pouvoir à travers ses créations artistiques, ainsi que sur son compte Twitter.

    Les États-Unis, l'Allemagne et la Grande-Bretagne avaient tous exprimé leurs inquiétudes au sujet de la disparition de Ai Weiwei.

    TIré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Ai-Weiwei-libere-apres-81-jours-de-detention.html

  • Reportage vidéo sur l'artiste Ai Weiwei avant son arrestation

    Tiré de:

    Ai Weiwei detained.

    http://www.youtube.com/watch?v=MVnH8ou3Kd4

  • Chine: l'artiste Ai Weiwei interpellé

    Ai weiwei.jpgL'artiste chinois Ai Weiwei, virulent critique du gouvernement, a été interpellé au moment où il s'apprêtait à embarquer à bord d'un avion pour Hong Kong et la police a perquisitionné son atelier à l'extérieur de Pékin, ont annoncé ses collaborateurs sur Twitter. Huit de ses assistants ont été emmenés par la police pour interrogatoire et sa femme était sous surveillance de la police à leur domicile, selon ces mêmes sources.

    L'arrestation d'Ai Weiwei 53 ans, intervient quelques jours après qu'il a annoncé son intention de s'installer à l'étranger pour ne plus être la cible de harcèlement au moment où les autorités ont encore renforcé leur répression sur les personnes critiquant le régime. Mardi il avait évoqué l'Allemagne.

    Tiré de: http://www.europe1.fr/International/Chine-l-artiste-Ai-Weiwei-interpelle-483333/

  • Poésie de la dynastie Tang: «Rivière neige»

    Plaine enneigée Villers 19 12 09.jpg

    Un millier de collines – mais pas d’oiseaux en vol,
    Dix mille chemins – sans une trace humaine.
    Un bateau solitaire, un vieil homme avec un chapeau de roseaux et un vêtement de pluie,
    Pêchant seul dans la froide rivière neige.


    «Rivière neige» en chinois

    江雪
    柳宗元
    千山鳥飛絕,萬徑人蹤滅。
    孤舟蓑笠翁,獨釣寒江雪。

    À propos de Liu Zongyuan

    Liu Zongyuan (773 - 819 ap. J.-C.), aussi connu sous le nom de Liu Zihou, était un grand poète et un monument littéraire de la dynastie Tang. Avec Han Yu, il fut un fondateur du Mouvement de la prose classique, qui essaya de faire revivre la poésie du quotidien en apprenant des maîtres classiques et de leurs essais inégalés. Il fut traditionnellement révéré comme un des huit Grands Maîtres de prose des dynasties Tang et Song. Son style est élégant mais il n’en est pas moins puissant. Sa poésie reflète son style éthéré unique. Son poème Rivière neige est un excellent exemple de «minimum de mots, maximum de message» et a été le sujet de nombreuses peintures de paysages. C’est aussi une excellente œuvre d’art parmi les poèmes de la dynastie Tang.

    Le poème est chargé d’images. En seulement vingt caractères, Liu Zongyuan a créé un paysage complet, éthéré, et un sentiment indescriptible de solitude qui fait frissonner. Comme si le monde entier était recouvert de neige et l’univers entier silencieux et immaculé. Le froid inspire la crainte. L’image d’un vieil homme en vêtement de pluie assis seul dans la neige et pêchant suggère le caractère altier de l’auteur et sa solitude distante. Elle suggère aussi que l’auteur est indifférent à l’environnement extérieur. A travers les âges, les lecteurs ont sympathisé avec Liu Zongyuan et admiré et respecté son caractère et sa volonté supérieurs.

    La carrière de service civil de Liu Zongyuan fut initialement un succès, mais en 805 ap. J.-C., il perdit la faveur de l’Empereur Shunzong à cause de son association avec un mouvement réformiste raté. Il fut exilé d’abord à Yongzhou dans la province de Hunan, puis à Liuzhou dans la province de Guangxi. Cependant, ses infortunes favorisèrent l’épanouissement de sa carrière littéraire. L’exil forgea sa volonté et sa moralité. Il devint finalement un pratiquant bouddhiste. On considère ce poème comme une description de son monde intérieur lors de son exil.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Interpreter-la-poesie-de-la-dynastie-Tang-Riviere-neige.html


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu