Avertir le modérateur

archéologie

  • Cinq raisons pour questionner la chronologie officielle de l’histoire

    Science, évolution, histoire, humanité, archéologie, réacteur nucléaire, peinture rupestre, empreinte de pas

    Empreinte fossilisée d’une botte ayant marché sur un trilobite, un arthropode marin aujourd’hui disparu. Les trilobites ont disparu il y a environ 260 millions d’années.(Epoch Times)


    À l’école, nous avons appris que les dinosaures se sont éteints il y a environ 65 millions d’années, que de petits mammifères ont survécu et ont évolué pour engendrer les autres mammifères et, il y a environ 250 000 ans, un mammifère simien a évolué jusqu’à engendrer l’homme moderne, n’est-ce pas?


    Des artéfacts découverts récemment nous amènent à nous poser la question à savoir si l’humanité n’aurait pas été présente depuis bien plus longtemps que ce que nous avons cru originellement. Et est-ce que ces anciens humains vivaient vraiment des vies primitives comme nous le supposons en général?


    Peut-être est-il temps de mettre à jour nos connaissances de l’histoire de l’Antiquité et nos livres de sciences. Voici des trouvailles préhistoriques qui laissent les scientifiques perplexes à propos de l’histoire de l’humanité :


    1. Le mécanisme d’Anticythère – fabriqué il y a plus de 2000 ans

    Découvert à l’origine en 1901, ce n’est qu’après avoir utilisé des outils de balayage ou de scanneurs modernes au XXIe siècle qu’on a pu discerner les engrenages complexes composant le mécanisme. Fabriqué par les Grecs – cet ordinateur antique peut calculer précisément les changements astronomiques.


    Science, évolution, histoire, humanité, archéologie, réacteur nucléaire, peinture rupestre, empreinte de pas2. Peintures rupestres – peintes il y a 15 000 à 50 000 ans

    À l’intérieur de différentes grottes, partout dans le monde, existent des peintures rupestres préhistoriques de sociétés, faites avec force détails, de nature surprenante – comme des gens portant des chemises, des pantalons, des bottes et des chapeaux.


    3. Le marteau de London – datant de 110 à 115 millions d’années et encastré à l’intérieur d’une pierre de plusieurs millions d’années


    Découvert à London, au Texas, en 1936 par deux randonneurs – le marteau (dont l’emploi est inconnu) n’est pas seulement vieux de 110 à 115 millions d’années, mais a aussi été trouvé encastré dans une pierre ayant plusieurs millions d’années.


    4. Empreinte de pas sur un fossile de trilobite – empreinte d’une chaussure faite il y a 200 à 600 millions d’années

    En juin 1968, la découverte d’un fossile de trilobite incrusté à l’intérieur de l’empreinte fossilisée d’une chaussure semble tout à fait incroyable, car les trilobites ont disparu il y a environ 280 millions d’années. L’âge de l’empreinte d’une chaussure fossilisée – de pointure 13 – est estimé être d’environ 200 à 600 millions d’années.


    5. Réacteur nucléaire dans la République du Gabon en Afrique – datant de 1,8 milliard d’années

    En 1972, une usine française a importé du minerai d’uranium d’Oklo, au Gabon, et a par la suite découvert qu’un des isotopes importants de cet uranium était appauvri, comme si une réaction nucléaire avait eu lieu. Des scientifiques de partout dans le monde sont venus étudier ce phénomène et ont ainsi découvert un réacteur nucléaire sous-terrain. Certains supposent que c’était un réacteur «naturel», alors que d’autres signalent que cela aurait été fort peu probable. Depuis ce temps, l’endroit a été complètement détruit par l’exploitation minière, laissant planer le mystère.


    Tiré de: http://www.epochtimes.fr/front/15/3/7/n3510938/cinq-raisons-pour-questionner-la-chronologie-officielle-de-lhistoire.htm

  • De tous premiers vestiges de la vie du Bouddha découverts dans le temple Maya Devi, à Lumbini, Népal

    Chine, histoire, bouddha, Inde, méditation, Lumbini, naissance, archéologie, Inde

    Des archéologues au Népal ont mis à jour une structure située sur le lieu de naissance du Bouddha et remontant au sixième siècle av.J.C.

    La période de la vie du Bouddha a été jusque-là établie au 3ème siècle av.J.C ou plus tard d’après les écritures et d’autres structures sur le site. L'emplacement du site excavé se trouvait à l’intérieur du Temple Maya Devi à Lumbini, depuis longtemps identifié comme étant le lieu de naissance de Siddharta Gautama, simplement connu comme étant le "Boudha".

    Les archéologues ont mis à jour des vestiges d’une structure d’un bois inconnu sous une série de temples de brique. Le professeur Robin Coningham, chercheur principal du Département d’Archéologie de l’Université de Durham a expliqué aux Presses universitaires de Durham : On sait très peu de chose concernant la vie du Bouddha si ce n’est à travers la tradition orale et des textes ultérieurs. Certains érudits ont maintenu que le Bouddha était né au 3ème siècle av.J.C.”

    La découverte contribue à une meilleure compréhension des premiers développements du Bouddhisme, des débuts de la vie du Bouddha, ainsi que de l’importance spirituelle de Lumbini.

    D’anciennes racines d’arbre ont été découvertes dans le temple, remontant aussi au 6ème siècle av.J.C. Ces racines correspondent au récit décrivant la naissance de Bouddha dont la Reine Maya Devi aurait accouché en se tenant à la branche d’un arbre dans le Jardin de Lumbini.

    La datation du sanctuaire de bois et de la structure de brique au-dessus, a été faite en utilisant des techniques de mesure des radiations – des fragments de charbon de bois et des grains de sable ont été examinés en utilisant le radiocarbone et des techniques de luminescence optiquement stimulées. La naissance du Bouddha a souvent été un sujet de débat entre lettrés et historiens s’agissant de l’époque et du lieu.

    Lumbini n’est pas le seul endroit possible pour la naissance du Bouddha. Certains disent aussi qu’il a pu naître à Odisha, en Inde. De nombreux Bouddhistes ont fait des pèlerinages à Lumbini, y compris l’Empereur Asoka, le roi Indien promoteur du Bouddhisme, en 249 av.J.C. Lors de sa visite, Asoka a érigé un pilier de grès – une colonne avec des inscriptions identifiant Lumbini comme le lieu de naissance du Bouddha. Ce pilier a été découvert dans les jungles du Népal en 1896, et est un des éléments de preuve les plus convaincants désignant Lumbini comme le lieu de naissance du Bouddha.

    Le temple Maya Devi à Lumbini demeure un sanctuaire vivant : les archéologues travaillent aux côtés de moines, de nonnes et de pélerins en méditation. La structure nouvellement découverte est en train de se développer comme un centre de pèlerinage bouddhiste.

    On doit l’étude archéologique aux gouvernements du Japon et du Népal avec le soutien de la Société nationale géographique et de l’Université Stirling. La recherche est publiée dans le journal international Antiquité du 25 novembre.

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/a115015-De-tous-premiers-vestiges-de-la-vie-du-Bouddha-decouverts-dans-le-temple-Maya-Devi-a-Lumbini-Nepal.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu