Avertir le modérateur

amnesty international et la chine

  • Amnesty international: La Chine est toujours le leader en matière d’exécutions

    chine_leader_executions.jpgLundi 28 mars, Amnesty International a publié son rapport annuel sur la peine de mort. Il désigne la Chine comme le leader mondial de la peine capitale.

    Le rapport indique que la Chine est supposée avoir exécuté plusieurs milliers de ses citoyens en 2010. Mais le nombre n’est pas exact puisque la Chine ne communique pas ce chiffre en  le mettant sur la liste de secret d’Etat.

    (Photo: Lundi 28 mars, Amnesty International a publié son rapport annuel sur la peine de mort. Il désigne la Chine comme le leader mondial de la peine capitale. (NTD))

    Le régime chinois a voté une nouvelle loi cette année, réduisant le nombre de crimes passibles de mort. Il est passé de 68 à 55.

    Mais l'auteur du rapport d'Amnesty met en garde : une telle démarche ne signifie pas nécessairement moins d'exécutions

    «Un grand nombre de ces crimes ont été, en quelque sorte, des crimes économiques ou des crimes de col blanc, que nous n'avions pas vu, donc nous n'avons pas enregistré d’exécutions pour ces crimes récemment en Chine. De ce fait nous ne pouvons vraiment pas savoir si cela va avoir un impact sur les chiffres relatifs à l'exécution de la peine de mort en Chine. Ce que nous avons continuellement demandé au cours de ces deux dernières années est que la Chine publie ces chiffres», a expliqué Roseanne Rife, auteur du rapport d'Amnesty International.

    Ces dernières années, l'usage de la peine de mort par le régime chinois a fait les gros titres, surtout lors de l'exécution des ressortissants étrangers pour trafic de drogue. Les activistes ont souvent critiqués les tribunaux chinois pour manque de procédure régulière.

    Le 23 mars, le ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé qu'il allait exécuter trois Philippins,  condamnés pour avoir importé de l'héroïne en Chine, en dépit des appels du gouvernement philippin pour la clémence.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Amnesty-international-La-Chine-est-toujours-le-leader-en-matiere-dexecutions.html

    Logo La Grande Epoque.jpg
  • Chine. Un avocat défenseur des droits humains en détention arbitraire - Partie 1

    Le gouvernement doit confirmer que Gao Zhisheng n’est pas soumis à des actes de torture ou autres mauvais traitements

    COMMUNIQUÉ DE PRESSE

    (New York et Londres, 2 février 2009) – Le gouvernement chinois doit immédiatement donner des informations sur le sort de Gao Zhisheng,beaten-jul30-2006-3.jpg avocat défenseur des droits humains, disparu depuis deux semaines, ont déclaré conjointement ce lundi 2 février Human Rights Watch, Amnesty International et Human Rights Chine. Les trois organisations soulignent que Gao Zhisheng court un risque immédiat d’actes de torture graves et mauvais traitements par les services de sécurité chinois et appellent à sa remise en liberté immédiate. « Nous craignons beaucoup pour la sécurité de Gao Zhisheng en ce moment, les services de sécurité chinois ayant souvent par le passé attenté à ses droits fondamentaux et ceux de sa famille, a déclaré Sophie Richardson, directrice Asie de Human Rights Watch. Gao Zhisheng a décrit de façon détaillée comment il avait été torturé lors de gardes à vue précédentes et il se pourrait qu’il subisse une nouvelle fois le même type de traitement. »

    L’avocat et sa famille étaient sous surveillance policière depuis la condamnation avec sursis de Gao Zhisheng pour « incitation à la subversion » en 2006. On est sans nouvelles depuis le 19 janvier. Selon des sources fiables, il aurait été arrêté par les forces de sécurité et serait maintenu en détention dans un lieu tenu secret.

    « Le 9 février, le bilan du gouvernement chinois en matière de droits humains sera examiné par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies, a déclaré Sharon Hom, directrice exécutive de Human Rights Chine. Juste après le rapport cinglant du Comité contre la torture en novembre 2008, arrêter arbitrairement et torturer un avocat reconnu pour sa défense des droits fondamentaux n’est certainement pas signe de progrès en matière de droits humains. »

    En septembre 2007, Gao Zhisheng avait été détenu pendant plusieurs semaines, peu après avoir envoyé une lettre ouverte au Congrès américain dénonçant la situation des droits humains en Chine et décrivant comment lui et sa famille avaient été traités par les forces de sécurité.

    Gao Zhisheng a fourni des détails sur sa détention illégale en 2007 et décrit des actes de torture graves subis aux mains des agents de la sécurité – passages à tabac, actes répétés de torture à l’électricité sur les parties génitales, cigarettes allumées tenues tout près de ses yeux pendant de longs moments, ayant occasionné une cécité partielle de plusieurs semaines. Après sa libération, les personnes qui le connaissaient l’avaient décrit comme un « homme brisé », physiquement et moralement.

    A suivre

    Tiré de Amnesty International: http://www.amnestyinternational.be/doc/article14222.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu