Avertir le modérateur

acce

  • Vers un renforcement des liens commerciaux avec l’Union européenne

    L’Union européenne est le quatrième partenaire commercial de Taïwan. Pour renforcer les échanges commerciaux avec l’UE, le Vice-ministre de l’Économie taïwanais M. Sheng-chung Lin, était à Paris le 20 février 2012 pour rencontrer les partenaires commerciaux et gouvernementaux français. Le Vice-ministre était accompagné d’une délégation de responsables des différents départements du ministère de l’Économie notamment du Commerce extérieur et des Investissements. Plusieurs sujets étaient sur la table de discussion: droit à la propriété intellectuelle, facilitation des échanges commerciaux, simplification des investissements, des droits et des taxes entre la France et Taïwan. En proposant à l’Europe de nouveaux marchés en Asie, Taïwan veut également démontrer sa présence stratégique dans la région et son indépendance politique vis-à-vis de la Chine.

    Développer les échanges commerciaux entre l’Union européenne et Taïwan
    Introduit par Michel Ching-long Lu, le Représentant de Taïwan en France, le Vice-ministre de l’Économie taïwanais a présenté les avantages de la signature d’un accord économique renforcé entre l’Union européenne et Taïwan. Ancien délégué permanent auprès de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) et ancien directeur général des Travaux publics de la ville de Taipei, M. Lin a débuté sa tournée européenne par la France. La récente élection présidentielle du 14 janvier 2012 a vu réélire Ma Ying-jeou du Parti nationaliste pour un second mandat, avec 51,6% des suffrages contre 45,6% pour son adversaire du Parti démocratique progressiste Tsai Ing-wen, tenante d'une politique ferme vis-à-vis de Pékin. Ma Ying-jeou quant à lui, artisan du rapprochement avec la Chine, avait signé en juin 2010 l'Accord-Cadre de Coopération Économique (ACCE), accord commercial stratégique entre Taïwan et la Chine permettant des échanges commerciaux régulés et le respect de la propriété intellectuelle – la Chine devenant son premier partenaire commercial.

    Pour le Vice-ministre Lin, le but de sa visite est de transmettre un message fort aux entrepreneurs et aux gouvernements européens, sur les bénéfices pour l’Union européenne de signer un accord global de coopération économique avec Taïwan. Selon lui, cette initiative pourrait permettre de développer les exportations de l’UE non seulement concernant les échanges de produits alimentaires et industriels mais également sur des échanges de services tertiaires et des partenariats stratégiques avec la région Asie-Pacifique.
     
    Lors de sa visite en France, M. Lin a rencontré des représentants des Chambres françaises de Commerce et d'Industrie, de l’Union des Chambres de Commerce et d’Industrie françaises à l’étranger, du CCFA (Comité des Constructeurs Français d’Automobile) ainsi que la sénatrice Catherine Tasca, nouvelle présidente du Groupe d’Information et d’Échanges au Sénat sur la République de Chine de Taïwan. Selon lui, ce déplacement jouera un rôle important, apportera des bénéfices économiques et commerciaux à l’Europe et à la France en particulier.

    Lire la suite sur: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Europe/Vers-un-renforcement-des-liens-commerciaux-avec-lUnion-europeenne.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu