Avertir le modérateur

60 millions de consommateurs

  • Attention aux jouets chinois pour les enfants

    travailleurschinois.jpg

    Métaux lourds, toxiques et substances cancérigènes dans la hotte du Père Noël

    Un mois, c'est le temps qu'il reste au Père Noël pour remplir sa hotte. Pour l'aider à réunir les meilleurs jouets, le magazine 60 millions de consommateurs publie une étude qui, deux ans après "l'affaire Mattel", révèle que de nombreux objets destinés aux enfants "renferment des substances chimiques potentiellement dangereuses".

    En 2007, le géant américain Mattel avait dû retirer du marché près de 20 millions de jouets et accessoires fabriqués par des sous-traitants chinois. Les produits étaient susceptibles de contenir de la peinture toxique à base de plomb. Un métal responsable de maladies du type encéphalopathies, anémies et saturnisme. Dora l'exploratrice, de la marque Fisher Price, les mini-poupées Polly Pocket, des produits Doggie day Care et l'un des accessoires de la poupée Barbie figuraient sur la liste des produits retirés.

    Selon, l'étude de 60 millions de consommateurs, les accessoires de la ligne Barbie ne sont toujours pas au-dessus de tout soupçon. Parmi les toxiques recherchés, figurent les phtalates (susceptibles de créer des problèmes de fertilité). Le taux ne doit pas dépasser 0,1 % de la masse de matière plastifiée du jouet, selon la norme européenne. "Dans la valve de la bouée Barbie, on atteint le taux record de 26 % !" note le rapport. Huit autres jouets ou accessoires contiennent un ou plusieurs types de phtalates (deux pochettes Hello Kitty, le sac Elégance...). Dora l'exploratrice, déjà au centre de l'affaire en 2007, est toujours mal notée. Avec le Swimmer Beedibies, les deux poupées "contiennent des phtalates parmi les plus préoccupants, à des taux toutefois inférieurs aux seuils fixés par la réglementation".


    UN PUZZLE AUX MÉTAUX LOURDS

    Les jouets en bois ne semblent pas plus écologiques que ceux en plastique selon 60 millions de consommateurs. Sur quinze produits testés, treize contiennent soit du formaldéhyde (un matériau cancérigène), soit des métaux lourds. Par exemple, la tortue puzzle de Ludi's Bois contient une "dose élevée" de formaldéhyde (environ 170mg/kg) et le puzzle magnétique Janod comporte quatre métaux lourds (baryum, plomb, sélénium, antimoine) et du formaldéhyde.

    Les auteurs de l'étude ont également testé les substances chimiques que les enfants peuvent se mettre sur la peau (peinture, tatouage, maquillage...). Peinture et tatouage ne contiennent aucun des éléments recherchés, mais parmi les cinq coffrets de maquillage testés, seule la boîte La belle au bois dormant de Smoby "ne contient pas de métaux lourds". Les quatre autres contiennent du baryum.

    Pour aider le Père Noël à faire de bons choix en matière de cadeaux, la WECF, un réseau d'organisations féminines et environnementales, édite un guide avec quelques conseils de base à destination des parents : fiez-vous à des labels délivrés par des organismes indépendants comme GS et Spiel¬Gut, aérez les produits avant de les offrir, vérifiez que des parties du jouet ne se détachent pas, privilégiez la qualité à la quantité...

    Tiré de : http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/11/24/metaux-lourds-et-substances-cancerigenes-dans-la-hotte-du-pere-noel_1271564_3224.html

  • Jouets toxiques en provenance de Chine : enquête de 60 millions de consommateurs

    085ebbec4e5bc8d8f79481dbf896267a.jpg

    Attention si vous achetez des jouets pour vos enfants pour Noël ! Le magazine « 60 millions de consommateurs » avertit que certains jouets contiennent des produits toxiques. En ligne de mire, les produits d’origine chinoise (mais ce n’est pas un scoop : on a déjà vu ça avec des fauteuils de Conforama) mais aussi d’autres origines. En tout cas, les jouets ont été passés au crible et l’on noterait beaucoup trop de substances chimiques « potentiellement dangereuses » notamment dans les jouets en plastique, ceux en bois, les peluches mais aussi les poupées, maquillages et tatouages dont les petites filles raffolent. Des peintures ne seraient pas réglementaires. De quoi donner des sueurs froides aux parents et grands-parents qui veulent choyer leurs chérubins !

    Selon « 60 millions de consommateurs », près de la moitié des jouets étudiés présenteraient des dangers potentiels (30 jouets sur 66). Les produits chimiques retrouvés portent les doux noms de « phtalates » ou de « formalaldéhyde », des produits pointés du doigt par, non seulement la réglementation européenne, mais aussi par différentes études scientifiques. Car certains phtalates peuvent entraîner une perturbation dans le système de reproduction tandis que les formalaldéhydes sont considérés comme cancérogènes… Pire ou pas, « 60 millions de consommateurs » a aussi trouvé des métaux lourds très dangereux pour la santé comme de l’antimoine, de l’arsenic du plomb, du mercure, etc.

    Il faut donc se méfier particulièrement des coffrets de maquillage… Même si le magazine « 60 millions de consommateurs » ne veut pas être trop alarmiste, le mal est fait et les familles sont priées de bien lire les étiquettes avant d’acheter un jouet pour Noël. Seules les peluches et petits doudous seraient relativement épargnés bien que certains modèles soient à vérifier, notamment en ce qui concerne la bonne accroche des yeux et du nez, qui, en se détachant trop facilement, pourraient être absorbés par les plus petits…
    Bref, « 60 millions de consommateurs » demande une clarification sur le système de réglementation ainsi que des contrôles d’officines indépendantes qui seraient plus nombreux… En attendant… Lisez bien les étiquettes et soyez prudents !

    Tiré de Web Libre.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu