Avertir le modérateur

100ième anniversaire taiwan

  • Le Centenaire de la République de Chine Taïwan

    Taiwan.jpgA partir du 10 octobre 2010, commencera à travers le monde la célébration du Centenaire de la République de Chine Taïwan. Première République établie en Asie, elle a été fondée le 1er janvier 1912 à la suite du renversement militaire de la dynastie Qing, le 10 octobre 1911. En un siècle, cette République a su dépasser les obstacles pour devenir le modèle d’une Chine démocratique et prospère. Michel Ching-Long Lu, représentant de la République de Chine Taïwan en France, nous livre quelques clés pour comprendre son pays.


    Quels grand progrès a d’après vous réalisé Taiwan durant ce siècle ?

    Si, aujourd’hui la République de Chine Taïwan peut fêter son 100e anniversaire, c’est grâce à plusieurs facteurs : la priorité mise sur  l’éducation, l’ouverture à la communauté internationale et à la démocratie, l’implication dans le développement et la croissance mondiale. Par exemple, aujourd’hui à New York est mis en place le projet Millénium visant à réaliser d’ici à 2015 huit objectifs de développement pour les pays sous-développés. Ces objectifs, Taïwan les a déjà réalisés il y a 20 ans et fait mieux encore en prévoyant un taux de croissance économique record en 2010 de 8,24 %. Sachant qu’aujourd’hui il existe une population d’un milliard d’hommes dans une situation de malnutrition très préoccupante, il est important d’avoir ce témoignage : Taïwan a réussi à se débarrasser de la pauvreté et à devenir un pays prospère.

    Où se place aujourd’hui Taïwan sur l’échiquier mondial ?

    Selon le Fonds Monétaire International, Taïwan est la 25e économie mondiale. En 2009, Taïwan était classé au 17e rang pour l’import-export, comptabilisant 1,7 % des échanges mondiaux. En ce qui concerne la communauté internationale, après treize années de travail, Taïwan a été invité à l’Assemblée annuelle de l’Organisation Mondiale de la Santé. Taïwan est aussi présent sur les grandes questions de la communauté internationale, c’est pourquoi elle souhaiterait à présent un statut d’observateur (et non de pays membre) aux Nations Unies, en participant notamment à ICAO (Organisation Internationale de l’Aviation Civile) et à l’UNFCCC (Confédération onusienne pour le changement climatique).

    Et pour ce qui est de la politique intérieure à Taïwan ?


    En termes de politique intérieure, le gouvernement de Taïwan suit actuellement six axes de développement qui sont la technologie, l’agriculture, les énergies vertes, le tourisme, la création culturelle et la médecine.

    Pourquoi cette célébration du centenaire de la République de Chine Taïwan est-elle importante ?

    Nous avons le plaisir de témoigner de l’ensemble des victoires que Taïwan a remporté depuis cent ans avec l’approfondissement de la démocratie bien sûr et l’exemple que le pays peut donner à la communauté internationale, à son grand voisin la Chine ainsi qu’aux pays en voie de développement. Les orientations en terme de développement sont aujourd’hui liées à une identité mondiale, basée sur la globalisation et la gestion des problèmes internationaux. Le pays envoie, par exemple, 34 missions travailler dans 29 pays, soit 225 experts dispersés dans le monde entier – y compris dans des pays avec lesquels nous n’avons pas de relations diplomatiques. En célébrant ces valeurs à travers ce 100e anniversaire, la République de Chine Taïwan veut montrer qu’elle s’engage sur des dossiers internationaux tels que, par exemple, l’environnement et la sécurité aérienne.

    Vous parlez de la Chine continentale, comment vos relations évoluent-elles ?

    Le pays joue un rôle important pour le développement de la Chine continentale, en montrant qu’avec de la volonté, la démocratie est applicable pour la société chinoise. En effet, à Taïwan il y a eut, il y a 20 ans, une demande de liberté manifestée par le peuple : liberté d’expression bien sûr, mais aussi de toutes les sortes de libertés. La démocratie est inévitable pour un pays qui a développé son économie, qui est en contact avec le monde extérieur et qui autorise son peuple à voyager dans les autres pays. C’est un exemple, car la démocratisation de Taïwan n’a pas fait couler la moindre goutte de sang. C’est cette contribution et ces valeurs si fondamentales que Taïwan souhaite célébrer en fêtant le 100e anniversaire de la République de Chine Taïwan.

    Qu’allez-vous faire pour célébrer cet événement  durant toute l’année ?

    Concrètement, des torches de la liberté seront allumées aux États-Unis.  Des représentants chinois d’outre mer, des Taïwanais dispersés dans les pays du monde entier se rassembleront à New York pour emporter, chacun dans leur pays, cette torche de la démocratie, qui retournera à Taipei pour une grande célébration.

    En France, il y aura également des célébrations et des réceptions organisées à Paris, à Lyon, à Rouen, à Lille et à Marseille pour rencontrer nos compatriotes français. Cela permettra à mon bureau de représentation en France de faire savoir à nos amis français que Taïwan est un partenaire privilégié pour la France. 56 projets de coopération scientifique sont en cours avec la France aujourd’hui, pays qui reste notre premier partenaire scientifique après les Etats-Unis.

    Si vous deviez choisir une image représentant le mieux le centenaire de Taïwan, laquelle serait-elle ?

    Ce serait sans hésiter la Tour de Taipei 101. Taïwan se trouve dans une zone sismique, il y a chaque année des typhons et des tremblements de terre. Mais, malgré ces conditions, la Tour de Taipei 101, qui est à l’image de Taïwan, tient le coup. On ne pouvait pas imaginer avant que l’on pourrait construire une tour qui s’élève à 508 mètres de hauteur. Taïwan a investi 6 milliards d’euros pendant les cinq ans et demi qu’a duré la construction. Cette tour a été entièrement construite par Taïwan.

    C’est la démonstration que nous pouvons réussir, malgré la difficulté. C’est très symbolique. Taïwan est un pays où le peuple et le gouvernement sont très pragmatiques. L’objectif n’était pas de construire la plus haute tour du monde, mais de montrer le courage du peuple taïwanais face au défi et aux différentes difficultés. C’est le symbole de la prospérité. Vous avez dû remarquer la vitalité de notre peuple. Nous sommes un peuple très souriant, très accueillant et très ouvert. Cela représente les valeurs traditionnelles et les qualités de la culture chinoise.


    Voir aussi:
    Taiwan: un modèle de réussite en Asie
    http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Taiwan-un-modele-de-reussite-en-Asie.html

    Le mont Ali, Taiwan: lever de soleil, forêts anciennes et histoire 2e partie

    http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Voyage/Le-mont-Ali-Taiwan-lever-de-soleil-forets-anciennes-et-histoire-2e-partie.html

     

    Tiré de : http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Le-Centenaire-de-la-Republique-de-Chine-Taiwan.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu