Avertir le modérateur

éthique en chine

  • Les vols d'organes sont répandus en Chine

    Des pratiquants de Falun Gong de Hong Kong reconstituent une scène de prélèvement d'organes forcé en Chine.
    Des pratiquants de Falun Gong de Hong Kong reconstituent une scène de prélèvement d'organes forcé en Chine. (Antony Dickson/AFP/Getty Images)

    Un reportage récemment publié par un grand quotidien chinois raconte l'histoire d'un jeune homme qui a été victime d'un vol d'organe par son nouvel employeur, une entreprise de fournitures médicales. L'expérience cauchemardesque de l'individu fait la lumière sur le commerce illicite des organes en Chine. Cette industrie lucrative et répandue implique de nombreux courtiers d'organes, de grands hôpitaux et le gouvernement chinois. Il n'y a pas que les prisonniers qui sont en danger, mais quiconque est jeune et en santé peut devenir une victime.

    Xiaohai, 25 ans, a raconté au Yangtse Evening Post ce qui lui est arrivé le 18 septembre 2011. Il a expliqué que son nouvel employeur l'avait envoyé en voyage d'affaires. Plutôt que de faire des affaires, il a été emmené à l'hôpital et s'est fait prélever un de ses reins sans son consentement.

    Après avoir obtenu son diplôme d'une école de médecine, Xiaohai a habité à Xiamen, province du Fujian, où il travaillait temporairement pour une entreprise de fournitures médicales. En juin 2010, on lui a offert un poste bien rémunéré dans une autre entreprise du même type à Nankin. Après le deuxième jour à son nouvel emploi, Xiaohai a été envoyé pour passer un examen médical. Il n'y a pas trop songé, croyant qu'il était normal pour les nouveaux employés de subir un examen de santé.

    «C'est juste que l'examen était plus complet qu'un examen de routine normal», a-t-il dit.

    À la fin octobre 2010, Xiaohai a été envoyé en voyage d'affaires à Xuzhou, province du Jiangsu, par son patron Wang Jin.Après être arrivé à Xuzhou vers 21 h, Xiaohai a été conduit directement au centre de santé communautaire Huohua, aussi connu comme l'hôpital Huohua, où il a été escorté dans une pièce adjacente à une salle d'opération.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/International/Les-vols-dorganes-sont-repandus-en-Chine.html

  • Respect en Chine

    Respect en chinois.jpg
    ("Respect" en chinois)

    Les Chinois accordent beaucoup d’importance au « Tao », ou la Voie. Dans les temps anciens, un empereur brutal aurait été appelé « un dirigeant décadent et dépourvu du Tao ». On disait de tout comportement qui ne se conformait pas à la morale, appelé en chinois Dao De, signifiant respectivement le « Tao » et la « Vertu », qu'il ne « suivait pas la Voie ». Même les paysans qui se révoltaient écrivaient sur leurs banderoles « parvenir à la Voie au nom du ciel ».

    Lao Tseu a dit :

    « Un quelque chose était, non défini mais accompli
    Né avant Ciel-et-Terre
    Sans parole comme sans borne
    Indépendant inaltérable
    Se jouant partout sans fatigue
    En somme la Mère du monde
    Ne sachant pas son nom je le nomme Voie
    »

    Cela suggère que l’univers est formé à partir du « Tao ».

    Dans les cent dernières années, l’invasion soudaine du spectre communiste a créé une force s’opposant à la nature et à l’humanité, causant des atrocités et tragédies inimaginables, poussant la civilisation humaine au bord du gouffre. Ayant commis toutes sortes d’horreurs qui vont à l’encontre du Tao et qui s’opposent au ciel et à la terre, c'est devenu une force extrêmement malfaisante qui s’érige contre l’univers.


    « L’Homme suit les voies de la Terre
    La Terre suit les voies du Ciel
    Le Ciel suit les voies de la Voie
    Et la Voie suit ses propres voies.
    »

    Dans la Chine ancienne, les gens croyaient au fait de se conformer, de s’harmoniser et de coexister avec la nature. L’humanité fait corps avec le ciel et la terre et existe en interdépendance avec eux. Le Tao de l’univers est immuable. L’univers fonctionne selon le Tao de manière ordonnée. La terre suit les changements du ciel, ainsi elle a quatre saisons distinctes. En respectant le ciel et la terre, l’humanité pourra jouir d’une vie harmonieuse, pleine de gratitude et de bénédictions. C’est pour cette raison que l'on dit que : « Le temps opportun, l’endroit favorable et l’harmonie entre les gens » expriment des valeurs chinoises. Dans la pensée chinoise, l’astronomie, la géographie, le système du calendrier, la médecine, la littérature et même la structure sociale, tout suit cette compréhension.

    Mais le Parti communiste met en avant « la victoire définitive des hommes sur la nature » et « une philosophie de la lutte des classes » qui forme le noyau de cette guerre. Ils défient le caractère naturel du ciel, de la terre et de la nature. Mao Tse Toung a dit : « Combattre le ciel est une joie sans fin, combattre la terre est une joie sans fin, et lutter contre l’humanité est une joie sans fin. » Le Parti communiste s’est peut-être réjoui de ces luttes, mais les gens l'ont payé très cher et en ont beaucoup souffert.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/9-Commentaires-sur-le-Parti-communiste/Le-Parti-communiste-est-une-force-qui-soppose-a-lunivers.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu