Avertir le modérateur

écologie désastreuse en chine

  • Les «émeutes vertes» se multiplient en Chine

    a83f3100-9c42-11de-902e-76969467021d.jpg


    A Madaokou dans le Shaanxi, des enfants victimes de saturnisme désignent les rejets des usines métallurgiques. Crédits photo : Zuo Gang/Featurechina/ROPI-REA

     

    Excédés par les ravages de la pollution industrielle qui accompagne la folle croissance chinoise, les victimes descendent dans la rue.

     

    La dernière des «émeutes vertes» a éclaté dans la province côtière du Fujian. Des milliers d'habitants de Fengwei protestaient contre la pollution occasionnée par une tannerie et une raffinerie de pétrole, qui auraient empoisonné l'eau et provoqué des cancers de l'estomac et de l'œsophage. Après une manifestation pacifique, devant le peu d'écoute des autorités, les protestataires ont pris des officiels en otages, avant que la pression de la police ne déclenche les affrontements. Il y aurait eu des tirs d'intimidation et des dizaines de blessés.

    «Grands-mères Courage»

    Les «émeutiers» du Fujian mettent en cause des stockages de déchets dans de vastes bassins à ciel ouvert, qui menacent en outre l'économie ostréicole locale. Depuis ces troubles, de courageuses grands-mères - pour «ne pas exposer de jeunes hommes ou femmes» - montent la garde devant ces dépôts, afin que les preuves ne soient pas enlevées par les autorités locales redoutant les foudres de Pékin. Le nombre de «villages cancéreux», comme on les appelle en Chine, serait en forte augmentation à travers tout le pays.

    Trois autres affaires mobilisent aussi les internautes chinois. Dans le Hunan (Centre), dans le Shaanxi (Nord) et le Yunnan (Sud), plus de 2 000 enfants vivant près d'usines métallurgiques auraient été empoisonnés au plomb. [...] Mais dans ces différentes régions, les usines mises en cause ont été fermées par précaution, des patrons arrêtés, et les autorités ont promis de faire toute la lumière sur ces taux anormalement élevés de plomb dans le sang des enfants.

    Problème économique et sanitaire, la pollution s'impose de plus en plus en Chine comme une question de sécurité publique en devenant une des premières causes «d'émeutes sociales», avec la corruption et les abus de justice. Après les dégâts des dernières décennies, le pouvoir s'y attaque désormais fermement. Nombre de nouvelles installations industrielles sont en pointe dans les normes ou innovations environnementales, mais le prix du passé se paie encore lourdement. Et l'inertie ou la corruption des autorités locales sapent souvent ces vertueux efforts.

    Tiré de : http://www.lefigaro.fr/international/2009/09/08/01003-20090908ARTFIG00293-les-emeutes-vertes-se-multiplient-en-chine-.php

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu