Avertir le modérateur

taïwan - Page 3

  • L'agence Xinhua rejetée à Taïwan

    L'agence Xinhua rejetée à Taïwan, Chine, agence Xinhua, médias d'état chinois, espionnage chinois, Taiwan, Taiwan et le régime chinoisTaïwan ferme ses portes à l'agence de presse Xinhua, le porte-parole du Parti communiste chinois et la rejette de son territoire. Selon Radio Free Asia, cette agence de presse voulait s'établir sur l'île.

    Il y a trois mois, Xinhua demandait la permission d'emménager dans la tour Taipei 101. Le Conseil des Affaires continentales de l'île (MAC) a refusé, précisant parce que l'agence ne répondait pas aux critères pour poser sa candidature sur l'île. Actuellement, seuls certains journalistes de la partie continentale sont autorisés à écrire sur Taïwan.

    Ces dernières années, les relations entre Taïwan et le régime chinois se sont quelque peu détendues, néanmoins les tensions sur la souveraineté perdurent. Taïwan se considère comme un État autonome et indépendant, alors que le régime chinois considère qu'il s'agit d'une province qui se veut séparatiste depuis la guerre civile de 1949.

    L'ancien chef du Conseil des Affaires continentales (MAC) de Taïwan, Joseph Wu, a déclaré à Radio Free Asia, qu'ils avaient raison de se méfier de Xinhua, car elle relève directement de l'autorité centrale du Parti communiste chinois.

    Joseph Wu, ancien ministre du Conseil des Affaires continentales a expliqué
    «Xinhua est une agence de nouvelles de l'État chinois. Elle travaille conjointement avec le gouvernement communiste de Chine. Ainsi, son rôle dans le monde va au-delà de la simple diffusion de nouvelles. Xinhua ne rassemble pas seulement des dépêches et informations, mais elle est aussi chargée de recueillir des renseignements pour le régime chinois. Ceci est un fait connu par les États-Unis et d'autres pays. Je crois que la plupart des Taïwanais sont également au courant».

    Dans le cadre de son «approche modérée», le régime chinois tente énergiquement d'élargir les horizons de son agence médiatique d'État à travers le monde entier. Pour ce faire, on se souvient de leur acquisition, dernièrement, d'une immense enseigne LED sur Times Square à New York.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Lagence-Xinhua-rejetee-a-Taiwan.html

  • Histoire de la Chine "moderne"


    Un livre dénonce les prélèvements forcés... par NTDFrancais

    Rendons-nous maintenant à Taiwan où deux défenseurs des droits ont présenté leur ouvrage sur les prélèvements forcés d'organes en Chine continentale. David Kilgour et David Matas viennent de publier leur livre "Prélèvements meurtriers" en chinois. Selon eux, cette étude prouve que le régime chinois tue systématiquement les gens pour leurs organes. Plus de détails dans ce reportage.

    Les défenseurs des Droits de l'Homme Canadiens David Kilgour et David Matas sont à Taiwan afin de susciter des prises de conscience concernant les prélèvements d'organes forcés qui ont lieu en Chine continentale. Leur livre : “Prélèvements Meurtriers: Prélèvements d'organes de Falun Gong” a récemment été publié en chinois. Cette semaine, ils sont en tournée à Taiwan pour parler de leur livre.

    Tiré de New Tang Dynasty Television: http://fr.ntdtv.com/

    http://www.dailymotion.com/video/xjvhcd_un-livre-denonce-les-prelevements-forces-d-organes-en-chine_news

  • Quoi de neuf l'Asie?

    USA-CHINE : Washington accueillait ces derniers jours des milliers de pratiquants de Falun Gong, des ongs, des personnalités politiques rassemblés pour dénoncer les 10 ans de la persécution de cette pratique de Qi-Gong. Une intervenante de marque : Geng He l'épouse de l'avocat Gao Zisheng, dont on est sans nouvelles depuis plusieurs mois. Elle a déclaré que cette persécution était au delà de toute imagination et avait très fortement choqué son mari qui avait décidé de défendre devant la justice les pratiquants. Gao avait vu dans le Falun Gong, qui a montré tout au long de ces 10 ans une résistance pacifique, un espoir pour la nation chinoise et un allié pour dissoudre le parti communiste source de tant de souffrances et de désastre a t'elle expliqué.


    COREE DU NORD : La Corée du Nord a annoncé qu’elle mettait définitivement fin aux pourparlers sur le nucléaire, a titré à la Une le quotidien sud-coréen JoongAng Daily. Cette annonce survient alors même que la pression internationale s’intensifie. Selon le quotidien, les nouvelles sanctions internationales ne sont pas encore connues car la Chine a traîné, mais elles vont bientôt être révélées. Il est prévu que les banques nord-coréennes rendent elles aussi des comptes. Les États-Unis sont fermement décidé à poursuivre le processus de dénucléarisation de la Corée du Nord.


    SRI LANKA : Samedi 18 juillet, dans un communiqué, l'ONG française Action contre la Faim a demandé à nouveau une enquête internationale pour établir la vérité sur l’assassinat par balle le 4 août 2006 de 17 de ses employés, en majorité tamouls, dans ses bureaux à Muttur, dans le nord-est du Sri Lanka. Cette région était secouée par le conflit entre le gouvernement et les Tigres pour la libération de l'Eelam tamoul. Les deux côtés se rejettent la responsabilité de ce massacre. Cette demande qui n’est pas nouvelle donne suite au rapport publié par le responsable d'une enquête présidentielle qui indique que son travail d’investigation n’a pas pu aboutir en raison de la fin brutale de son enquête et de l’absence de protection des témoins.

    FRANCE CHINE : Le 18 juillet, le Tribunal administratif de Paris a rendu une ordonnance autorisant l’association française de Falun Gong à manifester le 20 juillet devant l’ambassade de Chine à Paris. Le Tribunal a ainsi annulé le refus d’autorisation de la Préfecture de Police de Paris et a condamné l’Etat français à payer 1000 Euros à l’association. Depuis 10 ans que la persécution des pratiquants de Falun Gong en Chine a commencé, l’association française de Falun Gong et d’autres associations de défense des droits de l’homme en Chine se sont toujours vu refuser l’autorisation de manifester devant l’ambassade de Chine, fu à lz pression du pouvoir chinois sur les autorités françaises.


    NEPAL : Le gouvernement népalais et le Parti communiste unifié du Népal maoïste ont décidé de commencer le 17 juillet la démobilisation et la réinsertion des militaires maoïstes. Ces derniers sont au nombre de 4.008, dont 2.973 jeunes encore mineurs. La Mission des Nations Unies au Népal a manifesté sa satisfaction devant cette décision. IL s’agit pour la Mission d’« une étape cruciale dans le processus de paix ». Par ailleurs, la Mission a précisé que les Nations Unies étaient prêtes à aider ce processus de réinsertion.


    TAIWAN : Les 8ème Jeux Mondiaux ont débuté jeudi 16 juillet à Kaohsiung, dans le sud de Taïwan. Moins connus que les Jeux Olympiques, ces jeux mettent en compétition des athlètes de tous les pays dans une trentaine de disciplines sportives qui ne figurent pas aux JO, comme, par exemple, les arts martiaux ou le parachutisme, l'escalade ou encore le football américain. Ils dureront jusqu’au 26 juillet 2009. 3236 athlètes représentant 105 pays y participent. Il s’agit aussi d’une grande fête de l'amitié et de l’unité. Le défilé d’ouverture le démontre en ayant groupé les athlètes par sport et non par pays. La délégation chinoise a toutefois choisi de ne pas participer à la cérémonie d’ouverture.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu