Avertir le modérateur

persécution en chine - Page 2

  • Une ancienne médaillée Olympique s’exprime sur le Falun Gong

     

    janbecker.jpgJe pratique le Falun Dafa depuis plus de dix ans. J'ai commencé par être attirée par les exercices qui, bien que très doux, ont une énergie étonnante.

    Je n'ai commencé à lire Zhuan Falun, écrit par M. Li Hongzhi, que trois mois plus tard. Les enseignements ont répondu à de nombreuses questions que j'avais sur la vie et l'univers. Aujourd'hui, avec les années, je suis stupéfaite des changements tant physiques que mentaux que je constate chez moi.

    Faire la méditation, les exercices, et suivre les trois principes de Falun Dafa, à savoir  Authenticité, Compassion, Tolérance, m'ont donné l'opportunité de m'améliorer personnellement et j'ai été capable de les appliquer à la fois dans ma vie quotidienne et dans mon travail de directrice des ressources humaines.

    Avant de commencer la pratique, j'étais traitée par un grand hôpital de Melbourne pour un grave problème respiratoire, une forme de tuberculose pulmonaire. La maladie n'était pas contagieuse, mais considérée comme fatale et je me voyais décliner progressivement. Après six mois de pratique de Falun Dafa, j'ai décidé de mettre toute ma foi dans la pratique et je n'ai pas eu besoin de revoir de médecin depuis – pour quoi que ce soit!

    Mon patron, avec qui j'ai travaillé pendant 17 ans, a été d'un soutien extraordinaire. Il m'a dit que bien qu'ayant été formé en sciences physiques, il pouvait voir que quelque chose d'extrêmement positif m'était arrivé par le biais de la métaphysique.

    Personne, y compris ma famille et mes amis, ne s'attendait à ce que je sois encore vivante aujourd'hui. Personnellement, je me sens dix ans plus jeune que lorsque j'ai commencé le Falun Dafa. Mon niveau d'énergie et mon enthousiasme pour la vie ont complètement changé.

    Les gens autour de moi soutiennent Dafa parce qu'ils peuvent voir que je suis en meilleure santé et plus attentionnée aussi.

    Place Tiananmen

    Six mois après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, la Chine a interdit la pratique et la terrible persécution des pratiquants en Chine a commencé. Pour montrer mon soutien, en particulier en tant qu'occidentale, j'ai décidé avec huit autres Australiens, d'aller en Chine en 2002 pour soutenir les pratiquants chinois face à ce qui leur arrivait.

    Je pensais qu'en tant qu'ancienne médaillée olympique, je pouvais avoir un certain impact par le biais des médias, en informant le reste du monde sur ce qui leur était caché. Pouvoir crier sur la Place Tiananmen plusieurs fois du fond du cœur que le Falun Dafa est bon a été pour moi un véritable honneur. Je savais que cela faisait partie de mon chemin et n'ai pas éprouvé la moindre peur.

    Les Jeux Olympiques de Pékin

    La Chine a promis de changer si elle obtenait les Jeux Olympiques en 2008 et j'ai vu une grande opportunité pour le Comité international olympique de rendre cela possible. Au lieu de cela, ils sont allés contre les principes de la Charte et du code éthique olympique. A mes yeux, et je suis sûre que je ne suis pas la seule à penser ainsi, les Jeux Olympiques ont été diminués et j'ai honte de tout ce qui est arrivé.

    A cause des Jeux Olympiques il y a tant de cruauté et de bouleversements qui ont frappé la population chinoise. Même aujourd'hui, il y a encore des pratiquants du Falun Gong et d'autres personnes oeuvrant pour les droits de l'homme en Chine qui sont emprisonnés à cause des Jeux Olympiques. Les médias internationaux n'ont pas fait grand chose sur le sujet.

    Nous, en tant qu'êtres humains, devons considérer ce qui est le plus important dans la vie. Pour moi, le caractère sacré de la vie et le respect de la dignité humaine passent avant tout, y compris le commerce, le profit et le sport, même au niveau olympique.

    Personnellement, je suis dégoûtée par ce qui se passe et j'espère sincèrement que le monde pourra s'unir pour mettre fin à la persécution de cette belle et bénéfique pratique.

    Jan Becker médaillée olympique

    Jan Becker a concouru pour l'Australie aux Jeux Olympiques de Tokyo en 1964, en tant que membre de l'équipe de relais libre qui a remporté la médaille d'argent. Elle est mère de trois enfants, six fois grand-mère et travaille pour une grosse entreprise d'ingénierie à Melbourne. Elle pratique Falun Gong depuis 1998 et a été brièvement arrêtée en Chine en 2002 lorsqu'elle s'est rendue Place Tiananmen pour manifester contre la persécution. Mme Becker était ambassadrice de l'Australie au lancement de la Torche des Droits de l'Homme à Athènes en 2008 et reste engagée pour mettre fin aux abus des droits de l'homme en Chine.

    Tiré de La Grande Epoque : http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Opinion/Une-ancienne-medaillee-Olympique-sexprime-sur-le-Falun-Gong.html

  • Le Falun Gong est toujours persécuté en chine

    Combien de personnes ont été touchées par la persécution contre le Falun Gong lancée par Jiang Zemin ?

    Depuis que l’ancien président de Chine, Jiang Zemin a commencé la persécution des pratiquants de Falun Gong en 1999 :100 millions de gens pratiquent le Falun Gong en 1998 et perdent ce droit en 1999 lorsque Jiang interdit la pratique;Des millions de pratiquants de Falun Gong ont été illégalement arrêtés, détenus et/ou maltraité par la police chinoise; Entre 200 000 et un million d’entre eux ont été envoyé en camp de travaux forcés sans aucun jugement.Les associations de protection des droits de l’homme ont des renseignements sur plus de 38 000 cas spécifiques de torture ou de mauvais traitements graves. Plus de 1 000 personnes en bonne santé ont été incarcérées dans des hôpitaux psychiatriques et torturé là-bas, ce que condamne l’association mondiale de psychiatrie (World Psychiatric Association). Plus de 500 ont été condamnés à des peines de prisons allant jusqu’à 18 ans.Au moins 3700 morts sous la torture et les mauvais traitements policiers ont été confirmés, mais des sources provenant du gouvernement chinois parlent d’un chiffre de 7 000 minimums.

    Qu’est-ce que le Falun Gong ?

    Falun Gong est une discipline traditionnelle chinoise qui comprend des exercices méditatifs. Ces principes sont « Vérité », « Compassion » et « Tolérance ». Ceux qui pratiquent régulièrement constatent l’amélioration de leur santé, l’établissement d’une paix intérieure ainsi qu’un plus grand sens moral. La pratique du Falun Gong a commencé en Chine en 1992 et s’est répandue de bouche à oreille à travers toute la Chine et au-delà. Libre et gratuite, elle est aujourd’hui pratiquée par 100 millions de personnes dans plus de 60 pays.

    Est-ce que le Falun Gong est une religion ?

    Falun Gong n’est pas une religion dans le sens où l’entendent les cultures occidentales. C’est la « cultivation et la pratique », l’accent est mis à la fois sur l’élévation de l’esprit et l’amélioration de la santé physique. Le concept de « cultivation » n’est pas familier à la plupart des occidentaux. En Chine, au contraire, on comprend profondément le sens de ce mot. Le terme en chinois est : xiu lian. Xiu signifie « réparer », « mettre en place ». Lian signifie « sentir » ou « raffiner ». Les caractères chinois pour le mot “lian” sont similaires et se prononcent de la même façon que ceux utilisés pour dire « pratiquer [les exercices] ». Ceci est seulement une traduction littérale des caractères qui composent le terme.

    Pour avoir une meilleure compréhension du concept de la cultivation, regardons l’histoire de la Chine. Il y a environs 2 500 ans, le sage Lao Zi (Lao Tseu) apparut en Chine. Lao Zi écrivit le livre Tao Te Ching (Dao De Jing) et c’est de cette manière qu’une grande partie de la société entendit parler du « Tao » également appelé « la Voie ». À peu près au même moment, le Bouddha Shakyamuni (connut aussi sous le nom de Gauthama Siddartha) est apparu en Inde. Shakyamuni diffuse le bouddhisme en Inde pendant 49 ans avant qu’il ne se répande en Chine.
    Ces deux écoles forment la base de la plupart des pratiques spirituelles en Chine.

    Les religions - tel que les définît la culture asiatique - sont également considérées comme des formes de cultivation. Il y a le Bouddhisme avec ses temples, ses moines etc., et il y a également différentes sectes bouddhiques. De la même façon pour la religion Taoïste.
    Mais, la voie de cultivation de l’école de Bouddha ne s’arrête pas là et l’école Taoïste non plus. Il y a en effet beaucoup de pratiques de ces écoles qui ne sont pas considérées comme faisant partie de la religion bouddhiste ou taoïste. Souvent, ces pratiques sont transmises à quelques disciples par un enseignant, et ce, sans aucune formalité religieuse, édifices religieux etc. Elles sont également considérées comme des voies de cultivation. Les Asiatiques ne les considèrent pas comme des religions.

    Donc, en Chine, on considère qu’il n’est pas nécessaire d’être religieux pour atteindre un niveau d’accomplissement spirituel, en revanche, suivre une méthode pour cultiver est nécessaire. Ici en occident, nous ne connaissons pas vraiment le concept de cultivation et tout ce qui appartient ou domaine spirituel et à la question de transcender le monde humain est traditionnellement classé dans le domaine religieux.

    Pourquoi le gouvernement chinois persécute-t-il le Falun Gong ?

    Une enquête du gouvernement chinois indique qu’en 1998 - 6 ans après sa présentation au public - le nombre de pratiquant du Falun Gong atteint 100 millions de personnes. Craignant que le succès du Falun Gong éclipse son pouvoir, le chef des autorités chinoises ordonna l’ « éradication » de cette pratique chinoise traditionnelle. Selon un article du Washington Post en 1999 : « Des sources au sein parti communiste affirment que le comité du Politburo en place à ce moment-là n’approuve pas à l’unanimité les mesures prise contre le Falun Gong. Jiang Zemin a décidé seul que le Falun Gong devait être éliminé. » D’autres groupes dont les croyances ne sont pas sous le contrôle des autorités chinoises sont persécutés en Chine, tel les protestants, les catholiques qui reconnaissent le pape et les bouddhistes tibétains.

    Pour avoir plus d’informations sur les raisons de la persécution du Falun Gong par Jiang Zemin et le régime chinois, visitez la page de notre rapport spécial sur ce sujet.


    Comment le Falun Gong a-t-il répondu à cette oppression ?

    Les pratiquants de Falun Gong de Chine Continentale ont, pendant les six dernières années, continuellement fait appel auprès des autorités chinoises avec des moyens légaux et non violents. Ils ont également résisté à la persécution par des protestations publiques non violentes, actes qui les ont souvent amenés à être emprisonnés, torturés et tués par la police chinoise. Pas un seul rapport ne fait état d’un pratiquant de Falun Gong répondant avec violence, détruisant la propriété d’autrui ou autre comportement de ce type malgré l’injuste traitement qu’ils connaissent. Les pratiquants et les gens qui soutiennent le Falun Gong en dehors de Chine font de longues marches, des « sit-in », font signer des pétitions, organisent des manifestations, font des conférences de presse et informent en détail des abus en matière des droits humain. Ils font leur possible pour permettre aux gens une prise de conscience en utilisant toujours des moyens pacifiques.

    Tiré de : http://www.infofalungong.net/Bulletin/files/questions%20frequentes.htm

  • Exemple concret de persécution en Chine

    M. Li Wanyun et son épouse endurent une grave persécution avant la mort de ce dernier suite à la persécution

    Nom: Li Wanyun (李万云, son épouse Mme. Sun Wanmei孙万梅)
    Sexe :Male
    Age: 44
    Adresse: Inconnue
    Profession : Agent pénitencier
    Date de la dernière arrestation: Février 2002
    Most recent place of detention: Camp de travail de Chaoyanggou (朝阳沟劳教所)
    City: Changchun
    Province: Jilin
    Persécution endurée: Travail forcé, Torture, Extorsion

    (Jilin) Après que le regime chinois ait commencé sa persécution du Falun Gong en 1999, M. Li Wanyu et son épouse, Mme Sun Wanmei ont été envoyés deux fois en camps de travaux forcés. M. li a été gravement maltraité dans le Camp de travail de Chaoyun de l’agglomération de Changchun pour finir dans un état critique. Le camp de travail l’a relâché temporairement pour raison médicale, mais les agents du PCC ont continue à le harceler et à essayer de lui extorquer de l’argent. Il est décédé le 3août 2006.

    M. Li Wanyun devenu émacié

    Ci-dessous les expériences de M. Li et de son épouse Mme. Sun.

    M. Li était né le 8 septembre 1962 et travaillait comme agent pénitencier dans la prison de Xingyue, dans l’agglomération de Changchun. Après que le PCC ait commencé à persécuter Falun Gong le 20 juillet 1999, M. Li et son épouse sont allés à Pékin faire appel au nom du Falun Gong et ont été arrêtés et détenus pendant 15 jours. A la suite de leur détention, les services de la police locale et des fonctionnaires de leur zone de résidence sont allés continuellement les harceler à leur domicile. Ils ont essayé de les empêcher d’aller où que ce soit. M.Li et son épouse sont restés déterminés dans leur croyance en Falun Gong. Ils ont été licenciés de leur travail au même moment pour cela. Toute la famille a perdu sa source de revenus.

    En 2000, sur la base d’accusations fabriquées, les autorités ont envoyé le couple en camp de travail. Dans le camp, ils ont été soumis à toutes sortes de torture. La peau sur tout le corps de M. Li s’est infectée au point qu’il ne pouvait plus mettre aucun vêtement. Il n’a pas été relâché avant novembre 2000.

    Après quoi, les agents du PCC ont continué à les surveiller et les harceler. Pour échapper à cela, ils ont du vendre leur maison et déménager pour leur ville de naissance Gongzhuling, dans la province de Jilin. Les autorités ont convoqué la police de Gongzhuling afin de continuer leur surveillance.

    En février 2002, le couple a été arrêté par la Station de police de Lingxi de l’agglomération de Gongzhuling et leur maison a été mise à sac. La police a emporté un reçu de dépôt bancaire d’une valeur de 12 000 yuans et 3000 yuans en espèce.

    Le couple a été à nouveau condamné au travail forcé pour trois ans, et soumis à toutes sortes de tortures inhumaines. Dans le camp de Chaoyanggou de l’agglomération de Changchun, M. Li a été cruellement persécuté et s’est émacié alors qu’il souffrait d’une maladie de la moelle épinière. Il est aussi devenu paralysé. Il était dans un état critique quand il a été relâché pour traitement médical en juin 2003. Les fonctionnaires du PCC ne l’ont relâché qu’après avoir extorqué 3000 yuans à ses membres de famille.

    Après que M. Li ait été relâché il a peu à peu récupéré en lisant les livres et faisant les exercices du Falun Gong. Il est allé réclamer l’argent que la police lui avait pris à la station de police locale, mais ils l’ont intimidé et n’ont rien rendu. Plus tard, la police a dû reconnaître qu’ils avaient le reçu bancaire de 12 000 yuans. M. Li leur a rappelé ce qu’ils avaient fait mais ils ont continue à nier avoir pris les 3000 yuans en espèce à son domicile. Après que M. Li soit allé chercher l’argent à plusieurs reprises, ils lui ont finalement restitué un total de 6000 yuans, mais n’ont jamais rendu les 9000 yuans restants.

    Durant cette période, la police du PCC a surveillé et épié chaque mouvement de M. Li, qui est décédé le 3 août 2006 après beaucoup de souffrances.

    M. Li a commencé avait pratiquer Falun Gong en octobre 1997 dans l’agglomération de Changchu. Il avait bonne réputation à son travail pour sa compétence et sa personnalité. Son épouse Mme Sun Wanmei, était dans un terrible état de santé et souffrait de sérieux maux de têtes avant qu’elle n’entreprenne la pratique de Falun Gong en 1997. Grâce à la pratique de Falun Gong, ses maux de tête ont disparu et sa santé en général s’est spectaculairement améliorée.

    Tiré de: http://www.fr.clearharmony.net/articles/200909/47238.html

     

  • Nouvelles d'Asie

    soh.jpgMONDE-ASIE : Vendredi 12 décembre, à Poznan, en Pologne, la conférence de l’ONU sur le changement climatique s’est achevée sur une note optimiste après 12 jours de réunion. Les représentants des différents pays acceptent de débloquer les quelques 60 millions de dollars se trouvant dans un fonds spécial. Cet argent servira à aider les pays pauvres à lutter contre le réchauffement climatique. Mozaharul Alam, le délégué du Bangladesh, a toutefois indiqué qu’il allait falloir attendre plusieurs mois avant que cet argent ne puisse être versé aux pays pauvres.

    CHINE: A la veille du 60è anniversaire de la déclaration des droits de l’homme, 300 personnalités politiques de 18 pays différents et la CIPFG (Coalition pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong) ont adressé au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies une lettre lui demandant d’entreprendre des actions concrètes pour arrêter la persécution dont les pratiquants de ce mouvement sont victimes. Ces personnalités apportaient également leur soutien à une pétition signée par 1.3 millions de personnes du monde entier.
    Ils entendaient ainsi répondre aux préoccupations exprimées le 21 Novembre parle le Comité contre la Torture des Nations Unies quant à l’usage de persécution en Chine et notamment des prélèvements d’organes sur les pratiquants de Falun Gong.

    SRI LANKA : « Eglises d'Asie » (EDA), l'agence des Missions étrangères de Paris, a indiqué qu’au Sri Lanka, des responsables religieux de différentes obédiences avaient rencontré le président Mahinda Rajapaksa. Lors de cette rencontre qui a eu lieu à Colombo le 25 novembre, ils ont demandé la fin des combats qui opposent le gouvernement sri lankais aux Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE). Depuis le mois de septembre dernier, plus de 300 000 civils ont fui le nord du pays où la lutte armée fait rage. Actuellement, seule l’Eglise catholique et quelques groupes de la Croix-Rouge peuvent les aider.

    Tiré de Sound of Hope

  • Veillée aux bougies

    Chers lecteurs,

    Vous trouverez ci dessous une vidéo sous forme de documentaire sur le mouvement pacifiste que les pratiquants de Falun Gong ont méné depuis le début de la persécution en 1999, ainsi qu'une vidéo d'information sur les méthodes des fonctionnaires chinois pour administrer une ville

    Veillee aux bougies

    http://www.dailymotion.com/video/x7f04q_20081113-veillee-aux-bougies_news

    Expropriations de force

    http://www.dailymotion.com/video/x7f074_20081114-expropriations-de-force_news

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu