Avertir le modérateur

parti communiste chinois - Page 4

  • Persécution du Falun Gong: plus de victimes en 2011

    Falun Gong en chine, persécution du Falun Gong, parti communiste chinois, tortures, mauvais traitements, Chine,traitements psychologiques, génocide ,  En 2011, la persécution des pratiquants du Falun Gong menée par le parti communiste chinois a continué de faire des victimes. Des groupes de défense des droits de l'homme ont recensé des dizaines de morts dans tout le pays, suite à la torture et aux mauvais traitements.

    De nombreux pratiquants de Falun Gong sont morts au cours de détentions illégales, le plus souvent dans des centres de lavage de cerveau. Les auteurs de ces crimes utilisent des méthodes brutales pour forcer les pratiquants à renoncer à leur croyance.

    Un homme de la province du Shandong est mort en moins d’un mois après avoir été détenu dans le centre de lavage de cerveau de la mine d’or de Lingnan. D’après le site web Clearwisdom.net qui publie les détails de la persécution, Zhang Guihao, âgé de 48 ans, a été gravement torturé entre le 11 et le 30 novembre2011, date de son décès.

    En plus des tortures physiques, les mauvais traitements psychologiques sont aussi fréquents. Dans la province du Hubei, Guo Min, âgée de 38 ans, a passé 8 ans dans cet institut psychiatrique, parce qu’elle ne voulait pas renoncer à ses croyances. Elle est morte en juin 2011 après avoir été forcée à prendre des substances psychiatriques pendant des années.

    Selon le Professeur Wang Zhiyuan, de la Coalition d'Investigation sur la Persécution du Falun Gong, la persécution du régime est un génocide.

    Wang Zhiyuana déclaré: «Les preuves que nous avons rassemblées montrent que les crimes du parti communiste chinois contre le Falun Gong incluent le génocide et la torture. Ce sont des crimes contre l’humanité. Nous allons comme toujours enquêter à fond sur toutes les organisations et les individus impliqués dans cette persécution, où qu'ils se trouventet nous prendrons le temps de les conduire devant la justice».

    Le Falun Gong, aussi appelé Falun Dafa, enseigne les principes d’Authenticité, de Bienveillance et de  Tolérance. Cette méthode inclut cinq exercices dont deux de méditation. Cette pratique est devenue très populaire dans toute la Chine dans les années 90 grâce à ses effets bénéfiques sur la santé. Le 20 juillet 1999, le parti communiste chinois, conduit par Jiang Zemin, a déclenché une campagne brutale d’éradication du Falun Gong.

    Le Centre d’information du Falun Dafa a documenté plus de 3.400 morts confirmées suite à la persécution et plus de 55 morts en 2011. Selon le CIFD, des centaines de milliers de pratiquants seraient toujours illégalement détenus.

    Tiré de:

    La Grande Epoque, Epoch Times France, média français, presse , actualité Chine, Chine

  • L'avocat aveugle Chen Guangchen toujours interdit de visite

    L'avocat aveugle Chen Guangchen, l'avocat des avortements forcés en Chine, Chine, politique de l'enfant unique du régime chinois, liberté du droit en Chine, les droits bafoués en CHine, régime chinois, parti communiste chinois, droits de l'homme en Chine

    Chen Guangchen s'est battu contre les avortements forcés pratiqués dans sa ville en raison de la politique de l'enfant unique du régime chinois. Son activisme lui a valu la reconnaissance du monde entier mais lui a coûté 4 ans et 3 mois de prison et son assignation à résidence. (NTD)


    Samedi 29 octobre 2011, 37 pétitionnaires se sont rendus dans le canton de Linyi, province du Shandong, où réside Chen Guangchen. Ils voulaient prendre des nouvelles de l'avocat aveugle qui, rapporte-t-on, aurait été violenté par les autorités au cours de son assignation à résidence. Le groupe a décidé d'abandonner leur périple dimanche, après avoir découvert que des dizaines d'agents de sécurité les suivaient de près. Avant qu'ils aient eu le temps de s'enfuir, un groupe d'hommes a surgi et les a attaqués.

    Mao Hengfeng, sympathisante de Chen Guangchen, a dit: «Je tremblais après cette attaque. J'ai été commotionnée et j'avais des nausées. J'ai mal à la tête. Il y avait plus de dix personnes contre une. Une vielle dame handicapée a aussi été frappée».

    Ce groupe de pétitionnaires est le dernier à avoir essayé de rendre visite à Chen. Les autorités ont empêché toutes ces visites en gardant le village de Chen fermé et en dispersant toute personne essayant d'approcher.

    Les agents de sécurité empêchent également Chen d'entrer en contact avec le monde extérieur. Vendredi, le groupe américain de défense des droits de l'homme China Aid annonçait que le 28 juillet dernier, Chen avait profité d'une panne du système de surveillance causée par une tempête pour appeler des amis. Trois jours plus tard, les autorités ont battu Chen et sa femme pendant des heures. Leur petite fille a assisté à toute cette violence.

    Lire la suite sur: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Chen-Guangchen-toujours-interdit-de-visite.html

    Voir la vidéo sur: http://fr.ntdtv.com/ntdtv_fra/actualite/2011-11-02/193298429273.html

  • Le mouvement de démission civile du parti communiste chinois en Chine


    Le mouvement Tuidang : 1ère partie : Pourquoi... par NTDFrancais

    Un mouvement populaire est en train de bousculer le règne du Parti communiste chinois. Plus de 100 millions de Chinois se sont aujourd'hui joints à ce mouvement. Peu de gens ont entendu parler de ce mouvement en-dehors de Chine, mais il pourrait bien jouer un rôle clé dans le futur de la Chine. Nous vous présentons aujourd'hui la première des trois parties d'un document sur ce mouvement appelé "Tuidang".

    Cette année, le Parti communiste chinois célèbre ses 90 ans. Et le parti est au pouvoir en Chine depuis bientôt 62 ans. Mais un mouvement populaire est en train de balayer le pays et pourrait changer la donne.

    Ce mouvement compte des millions de participants. Mais pour de nombreuses raisons, ce mouvement est passé inaperçu dans le reste du monde.

    Tiré de : http://fr.ntdtv.com/

  • La définition du terrorisme par le régime chinois inquiète

    definition-terrorisme-regime-chinois inquiete.jpgLa semaine dernière, le régime chinois a exprimé sa définition du terrorisme. Celle-ci est apparue pour la première fois dans un projet de loi visant à renforcer les efforts de lutte anti-terroriste. Mais selon les critiques, le terme «d'activité terroriste» a été défini trop largement et pourrait être utilisé contre les dissidents.

    Le Comité permanent de l'Assemblée nationale du Peuple a examiné ce projet de loi contre le terrorisme lors de sa réunion bimensuelle. Selon les autorités chinoises, ces mesures doivent garantir la sécurité nationale et la stabilité sociale.

    Xinhua, l'agence de presse officielle du régime, rapporte que ces actes incluent tout acte «visant à provoquer la peur publique ou à menacer les organes d'état ou les organismes internationaux  par l'usage de la violence, du sabotage, de menaces ou autres tactiques. Ces actes causeraient ou auraient l'intention de causer de graves dommages à la société, provoqueraient d'importantes pertes économique majeures et perturberaient l'ordre social».

    Selon les observateurs, en incluant des comportements autres que la violence et des conséquences telles que le «désordre social,» le régime chinois donne aux «actes terroristes» un champ d'application beaucoup plus large que celui des conventions internationales.

    Han Yicun, avocat à Pékin, a déclaré: «Nous ne sommes pas d'accord avec cette définition. La portée en est élargie. Les actes terroristes et les groupes terroristes utilisent la violence pour provoquer la peur dans la société et mettent en danger les intérêts publics. Cela n'inclut pas les actes dirigés contre le gouvernement ou les organes d'état, le public a le droit de s'opposer à son gouvernement et à ceux qui sont au pouvoir».

    Selon Chen Yongmiao, spécialiste du droit constitutionnel chinois, le régime essaie d'assurer son propre pouvoir à travers ce projet de loi. «Avec les récentes modifications du droit pénal ou la loi sur l'identification personnelle, il est assez clair que le pays se dirige vers un état policier. Cette loi anti-terroriste deviendra rapidement un mouvement anti-droit. Les dissidents et les militants des droits humains seront la cible des efforts de lutte contre le terrorisme. Le but du régime est de sécuriser son pouvoir et de protéger le parti communiste», a-t-il ajouté.

    Sous couvert du projet de loi, le régime chinois va compiler et publier une liste de terroristes et d'organisations terroristes. Les personnes ainsi identifiées verront leurs avoirs et leurs biens confisqués.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/La-definition-du-terrorisme-par-le-regime-chinois-inquiete.html

  • La véritable histoire du Falun Gong en Chine

    Le Falun Gong est le plus grand phénomène populaire de l’histoire de Chine contemporaine. Cette pratique ancestrale a, en l’espace de 7 ans, conquis au moins 70-80 millions de chinois. Cette pratique physique et spirituelle est un retour aux fondements de la pratique des anciens : le travail du corps et de l’esprit et le respect de la Vérité, de la Compassion et de la Tolérance.

    Tiré de: http://www.youtube.com/watch?v=rGy798-osEQ&feature=player_embedded

  • Chine: une réforme culturelle pour renforcer le pouvoir

    réforme culturelle chine, chine, L'agence officielle Xinhua, parti communiste chinois, l'activiste chinois pour les droits de l’homme, Hu Jia, offensive chinois contre les droits de l'homme, héritage culturel, culture socialiste inspirée du communisme, socialiste

    La semaine dernière, les hauts dirigeants du régime chinois se sont réunis pendant quatre jours lors de la 6ème Session plénière du 17ème Comité central du Parti communiste. Il y a été question principalement de la réforme culturelle. Selon les analystes, le Parti communiste se concentre sur la culture uniquement pour mieux contrôler le public.

    L'agence officielle Xinhua rapportait samedi dernier que le PCC s'intéresse à la culture de façon à renforcer la cohésion nationale ainsi que le développement économique et social. Hu Ping, rédacteur en chef du magazine Beijing Spring, pense plutôt que le régime essaie de combler ses insuffisances.

    «L'idéologie du parti est remplie de trous et en raison de ces manques, le parti essaie de trouver une solution dans la culture. Il essaie de rendre son pouvoir plus concret en contrôlant le domaine culturel. Il espère également se servir de la culture pour contrer les valeurs universelles existant dans les pays libres et démocratiques», a-t-il déclaré.

    Selon l'activiste chinois pour les droits de l’homme, Hu Jia, tout effort du Parti communiste pour réformer la culture se fera au détriment de tout ce qui s'oppose à l'idéologie du régime.

    Hu Jia a ajouté: «La soi-disant culture à laquelle se réfère le régime est née de réflexions sur des moyens de maintenir et renforcer le contrôle et endoctriner le public, pour que celui-ci soit attentif aux intérêts des dirigeants. Il est probable que le régime se serve de cette réforme culturelle pour mieux contrôler et restreindre la culture».

    La grande révolution culturelle, entre 1966 et 1976, représente l'exemple le plus complet de réforme culturelle du régime chinois. L'héritage culturel de la Chine fut alors systématiquement détruit et remplacé par la culture socialiste inspirée du communisme chère au régime au pouvoir.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Chine-une-reforme-culturelle-pour-renforcer-le-pouvoir.html

  • Paris : Rassemblement pour soutenir les 100 millions de Chinois qui ont démissionné du Parti communiste

    Depuis fin 2004, 1 Chinois sur 13 a symboliquement annoncé sa démission du Parti communiste chinois. Un grand rassemblement est organisé à Paris samedi 20 août et dimanche 21 août pour fêter ce mouvement citoyen sans précédent.

    100 millions du démissions du parti communiste chinois, Chine, activité Paris,manifestation chine, mouvement citoyen en Chine, parade culturelle Paris, sortir weekend Paris, centre de démissions du PCC

                                                              Washington, le 10 août 2011  
    Le mois d'août a vu passer le cap des 100 millions de Chinois démissionnaires du Parti communiste. Ce mouvement citoyen a été amorcé fin 2004 par la publication de l'éditorial « Neuf commentaires sur le Parti communiste » publié par le journal Da Ji Yuan (La Grande Epoque/Epochtimes) et qui retrace les 60 années de crimes commis par le régime chinois.

    100 millions du démissions du parti communiste chinois, Chine, activité Paris,manifestation chine, mouvement citoyen en Chine, parade culturelle Paris, sortir weekend Paris, centre de démissions du PCC

                                                                     Toronto, le 16 août 2011

    Depuis, chaque jour des milliers de Chinois se désolidarisent du régime communiste dans le but de ne pas être associés aux crimes commis par ce dernier. Ils sont actuellement 55 000 en moyenne par jour et le font par différents moyens, notamment sur le site de Da Ji Yuan .

    En Chine des groupes persécutés, et particulièrement les pratiquants de Falun Gong, informent activement la population sur l'existence de cet éditorial des "Neuf commentaires" et offrent à ceux qui le souhaitent la possibilité de se libérer formellement du Parti.

    Selon le célèbre dissident Wei Jingshen, qui a participé récemment à une manifestation similaire à Washington DC : "C'est un moment clé dans l'histoire [...] Nous serons bientôt témoins d'un changement majeur". 

    Ce week end à Paris, les associations « Falun Gong France », « Centre d'Aide aux Chinois pour démissionner du Parti communiste », le Parti démocrate chinois, des étudiants survivants du massacre de Tiananmen et d'autres dissidents chinois se rassembleront pour fêter ce chiffre symbolique des 100 millions avec la fanfare européenne des pratiquants de Falun Dafa.

    samedi 20 août
    Rassemblement à 11h métro Belleville - défilé jusqu'à l'hôtel de Ville
    15h30 Place d'Italie - défilé dans le 13ème arrondissement

    dimanche 21 août
    Rassemblement statique à 11h sur le Champ de Mars
    15h Trocadéro


    Article récent dans La Grande Epoque
    Le mouvement de démissions du Parti communiste chinois atteint 100 millions

    REVUE DE PRESSE sur le Centre de démissions du PCC à Paris (pour les touristes chinois)

    20 minutes : Le communisme chinois à Paris

    Bakchich Info : Voir la tour Eiffel et quitter le PC chinois
     
    La Grande Epoque /Epochtimes : France : Agression d'un chinois au centre d'aide aux démissions du PCC



    Centre d'Aide aux Chinois pour démissionner du Parti communiste 

     

  • 300 moines détenus dans la province du Sichuan


    300 moines détenus dans la province du Sichuan par NTDFrancais

    News parue le 30 mai 2011

    Lundi dernier, alors que le Parti communiste chinois célébrait le 60ème anniversaire de la prétendue « libération pacifique » du Tibet, des moines tibétains déclaraient que le PCC détient toujours, depuis plus d'un mois, près de 300 moines d'un monastère de la province du Sichuan.
    Il semblerait que ce soit une autre manoeuvre de répression des manifestations qui ont éclaté avant les célébrations de l'anniversaire de la prise du Tibet par le PCC.

    Lundi 23 mai dernier, les Tibétains en exil déclaraient que selon leurs informations, les forces de sécurité du PCC détiennent près de 300 moines du monastère de Kirti, dans la préfecture d'Aba, province du Sichuan. Ils affirment que cette série d'arrestation faisait partie des mesures de répression du Parti communiste chinois après qu’un moine bouddhiste tibétain se soit immolé par le feu en signe de protestation.

    Deux moines en exil et un écrivain tibétain déclarent que, selon leurs informations, les moines ont été arrêtés le 21 avril et emmenés dans des camions militaires. Des sympathisants s'étaient rassemblés autour du monastère mais les policiers les ont frappés et chassés avec des chiens.

    Tiré de: http://fr.ntdtv.com/ntdtv_fra/actualite/2011-06-03/890243881215.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu