Avertir le modérateur

manifestation - Page 2

  • Manifestation publique autour de la censure chinoise dans les médias

    La contestation autour de la censure d'un article dans un journal du sud de la Chine a déclenché le premier grand mouvement de colère de 2013. Les rédacteurs du magazine Southern Weekly du Guangdong sont habitués à la censure des responsables de la propagande. Mais cette fois, le directeur de la propagande semble avoir été trop loin et le public s'est rassemblé pour défendre la liberté de la presse.

    Ce lundi, des dizaines de sympathisants du Southern Weekly se sont rassemblés à proximité des bureaux du groupe Southern Media responsable de la publication. C'étaient pour la plupart de jeunes étudiants voulant protéger la liberté des médias.

    [Une sympathisante du Southern Weekly]:
    « Si aujourd'hui, nous ne défendons pas le Southern Weekly, personne ne nous défendra si quelque chose se passe pour l'un d'entre nous. Nous partageons le même destin. Nous devrions être fiers de chaque personne et chaque média qui brave le danger. »

    Le débat sur la liberté d'expression a commencé autour d'un éditorial pour le Nouvel An. Les rédacteurs exprimaient l'idée que le régime chinois doit respecter la constitution. Mais la version finale présentée à l'impression était un véritable hommage au Parti communiste. Tuo Zhen, le directeur de la propagande du Guangdong, a modifié l'article sans en avertir les rédacteurs du magazine.

    [Un sympathisant du Southern Weekly]:
    « Peut-être que de nombreux journalistes n'ont pas trouvé le sommeil depuis que leur article a été édité. Maintenant, nous devons les soutenir. »

    Cette manifestation est un test pour les nouveaux dirigeants chinois. La police locale a autorisé la manifestation. Un signe que les autorités prennent leurs précautions avant de contenir la colère publique au sujet de la censure. Le débat s'est également propagé sur l'Internet chinois. Plusieurs lettres ouvertes circulent en ligne appelant la démission de Tuo Zhen.

    Il semblerait aussi que les responsables essaient d'étouffer cette affaire. Dimanche dernier, un message posté sur le compte officiel Weibo niait que l'article avait été censuré. Mais cela n'a fait qu'attiser les critiques. Plusieurs journalistes du Southern Weekly ont pris leurs distances par rapport à l'article contesté et ont annoncé leur intention de faire grève.

    Tiré de: http://fr.ntdtv.com/ntdtv_fra/actualite/2013-01-08/495587251620.html

  • Le 25 avril, la manifestation qui a changé la Chine

    Chine, Manifestation, Falun Gong, histoire, documentaire, jiang zemin

    Environ 10.000 pratiquants se sont retrouvés dans le centre de Pékin ce jour-là, manifestant pacifiquement pour leurs droits civiques. Cependant, la machine de propagande du PCC, dans sa volonté d’écraser le Falun Gong sous les ordres du Président du Parti d’alors, Jiang Zemin, a déformé les faits pour servir ses propres buts. Jusqu’à aujourd’hui, la propagande du PCC accuse le Falun Gong d' "avoir fait le siège de l'enceinte du gouvernement central de Zhongnanhai " le 25 avril 1999, en alléguant faussement que les 10.000 personnes rassemblées posaient une menace violente pour la nation et ses dirigeants ...

    Plus d'informations sur: http://fr.ntdtv.com/ntdtv_fra/adecadeofcourage/index.html

  • Les autorités perdent le contrôle de Wukan

    Chine, autorité, wukan, manifestation, corruption,internet chinois Plus de 20.000 habitants du village de Wukan, dans la province du Guangdong au sud de la Chine, se sont unis pour repousser la police et les autorités communistes et ont bloqué tous les accès au village.

    Le journal anglais The Telegraph a réussi à envoyer un journaliste sur place mardi 13 décembre 2011. Selon Malcom Moore, c'est la première fois que le parti « perd le contrôle » dans une situation de «révolte ouverte». Cet incident représente le moment fort de la confrontation entre les habitants du village et des responsables du Parti communiste, considérés comme corrompus et abusant de leurs pouvoirs.

    Depuis trois mois, les habitants de Wukan organisent de grandes manifestations pour protester contre les abus des responsables locaux du Parti. Ils se plaignent surtout que ces responsables corrompus fassent des profits en vendant illégalement les terrains appartenant aux habitants.

    Les manifestations se sont intensifiées, allant jusqu'à repousser tous les policiers et responsables hors du village, après que Xue Jinbo soit décédé en cours de détention. Cet habitant du village avait été désigné pour négocier avec les autorités. Selon les responsables du Parti, Xue Jinbo est décédé d'une « défaillance cardiaque. » Mais selon la famille de Xue Jinbo, son corps était recouvert de traces de tortures. Il avait les pouces brisés et des hématomes partout sur le corps.

    Lundi 12 décembre, les habitants avaient empêché des centaines de policiers et d'agents de sécurité d'entrer dans Wukan. Ces forces se sont retirées dans une position de repli à quelques kilomètres de là. Depuis, ils bloquent tous les ravitaillements en eau et en nourriture.

    À ce jour, plus d'une semaine après le début de ce que certains appellent une rébellion, les policiers ne peuvent toujours pas entrer dans le village et certains commentaires suggèrent que cette confrontation va au-delà du problème des saisies de terrains.

    The Telegraph cite un villageois: «Nous ne dormons plus. Une centaine d'hommes veillent. Nous ne savons pas ce que l'administration va faire, mais nous savons que nous ne pourrons plus jamais leur faire confiance».

    La situation à Wukan reste incertaine. D'autres médias ont réussi à entrer dans le village. Mais toutes les informations sur Wukan sont rapidement censurées sur l'Internet chinois.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Les-autorites-perdent-le-controle-de-Wukan.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu