Avertir le modérateur

danse - Page 2

  • Vidéo de danse classique chinoise

    Danse classique chinoise, danse, culture chinoise, chine, artistes, femme, ballet,

    Une forme d'art qui s’est perfectionnée au fil des millénaires

    La danse classique chinoise a permis de préserver 5000 ans de culture chinoise. S’appuyant sur une esthétique traditionnelle, elle s’est transmise parmi le peuple, dans les Cours impériales et à travers les théâtres anciens. Au cours de milliers d’années, elle s’est constamment affinée, pour finalement se développer dans la forme de danse chinoise ample et spécifique que nous connaissons aujourd'hui.

    La danse classique chinoise a ses propres méthodes d’entraînement pour acquérir les compétences fondamentales et s’imprégner des expressions physiques et d’une gestuelle bien spécifique. Elle implique également d'apprendre des combinaisons de sauts, pirouettes, saltos, vrilles et autres techniques aériennes et de voltiges. C’est un système de danse vaste et indépendant.

    Les traditions culturelles profondes de la Chine sont contenues dans la danse classique chinoise, permettant à ses mouvements d’être expressivement riches, de façon à ce que la personnalité et les sentiments des personnages soient dépeints avec une clarté sans pareil. Elle est donc capable de décrire des scènes de n’importe quelle époque, qu’elles soit ancienne ou moderne, d’Orient ou d’Occident, d'une manière remarquablement vivante.

    Tiré de:http://www.youtube.com/watch?v=qhDFt65l18w

  • Nouvel an Chinois 2014: Shen Yun sur New Tang Dynasty Television le 31 janvier

    A l'occasion du nouvel an Chinois pour le passage à l'année du Cheval, le spectacle Shen Yun sera diffusé sur la télévision New Tang Dynasty (NTD), où les meilleurs morceaux du spectacle de l'an passé seront joués en live.

    Les chaînes pour regarder NTD: Free 684, SFR725, Bouygues 704 ou sur internet: Playtv.fr/chaine-tv/ntd

    Les horaires de diffusion:
    30/01:1月30日,
    20h0: 0Spectacle nouvel an chinois par NTD(Shenyun)

    31/01 Matin:1月31 日凌晨
    05h:00 :Spectacle nouvel an chinois par NTD (Shenyun ),
    06h:00 :Spectacle nouvel an chinois par NTD (Shenyun),
    11h:00:   Shenyun Orchestre
    13h:00: Spectacle nouvel an chinois par NTD (Shenyun),
    16h30:  Shenyun Orchestre
    23h00:  Spectacle nouvel an chinois par NTD(Shenyun)
     
    Plus d'informations sur Shen Yun sur: http://fr.shenyunperformingarts.org/
    Le spectacle Shen Yun 2014 sera au Palais des Congrès de Paris, les 28,29 et 30 mars 2014.
  • A regarder plusieurs fois - Shen Yun Performing Arts à Paris

    Pendant 5000 ans, une culture divine a prospéré sur la terre de Chine. Ce trésor de l'humanité a bien failli se perdre, mais grâce à ses musiques et ses danses époustouflantes, Shen Yun fait revivre cette magnifique culture.

    Plus d'informations sur: http://fr.shenyunperformingarts.org/

  • Vidéo sur l'école de danse Feitian en Californie

    Plus d'informations sur: http://www.feitian-california.org/

  • Danser avec le cœur

    danse, classique, chine, culture, Arts, académie, dynastie , Song, spectacleLa danse classique chinoise est plus riche que ce qu'il y paraît en surface. C’est un art qui puise dans le cœur du danseur, et cela se voit dans ses mouvements et dans ce qu’il offre au public.


    "C’est très vaste. Cet art a un sens très profond, si vous ne connaissez pas la culture chinoise, il est très difficile de danser la danse classique chinoise", a déclaré Madeline Lobjois, danseuse de danse classique chinoise, formée à l’Académie des Arts Fei Tian à New York.


    Madeline Lobjois s’est produite dans les meilleurs théâtres du monde. Elle a également obtenu des prix lors du Concours international de Danse classique chinoise mis en place par la télévision NTD, remportant le prix d’excellence, dans la division féminine junior en 2008, puis la médaille d’argent à deux reprises, en 2009 et 2010.

     
    Elle reste humble à ce sujet, rappelant que la clef, c’est le travail. "Si vous voulez être bon, il faut savoir travailler tard et se lever tôt, utiliser son temps de déjeuner pour la pratique, transpirer beaucoup. Finalement vous êtes fatigué, mais vous savez que vous allez obtenir un bon résultat", affirme-t-elle.

     
    Au cours des deux dernières compétitions, elle a incarné des personnages très différents. Ainsi, en 2009, elle a incarné une jeune fille céleste et en 2010, Mu Guiying, de la dynastie des Song du Nord, qui a été une femme générale menant ses troupes au combat suite au décès de son mari.


    Madeline Lobjois explique que ce deuxième rôle l’a obligée à changer de registre tout au long de la chorégraphie. Elle débute telle une faible femme en deuil, pour devenir peu à peu plus forte et déterminée. Transmettre ces sensations demande de pouvoir investir toutes les dimensions de cet art: "Les yeux et le cœur sont, je pense, le plus important", précise-t-elle.


    "Le public peut voir vos yeux et vous pouvez à travers eux les toucher profondément". Selon elle : "les spectateurs peuvent sentir la différence entre quelqu’un qui danse avec son cœur ou et quelqu’un qui s’exécute sans y mettre son cœur. Il est possible de dire que le rythme des mouvements, la douceur, tout est différent. Un tel danseur touche son public".


    "Le public peut reconnaître que cette danse est différente des autres". "Il dira que les danseurs sont très purs et expliquera avoir l’impression d’une magie. Il ne pourra cependant pas vraiment décrire cette émotion. Car elle s’explique dans et par la culture chinoise. C’est quelque chose qui vient de l’intérieur, quelque chose d’imperceptible à l’extérieur".


    L’entraînement, confie-t-elle, nécessite d’y consacrer du temps: "Il ne suffit pas de dire qu’on y arrivera pour réussir. Vous pouvez peut-être y arriver mais il se peut aussi que vous ne soyez pas en mesure de le faire», a-t-elle expliqué, ajoutant: «Par ailleurs, ce n’est pas sans lien avec la vie quotidienne. Si vous êtes pur chaque jour, compatissant et vertueux, cela se lit dans vos mouvements". En cela cet art est très profond et Madeline Lobjois a décidé de l’explorer et de le perfectionner.


    Shen Yun Performing Arts

    "Je ne pense pas qu’il y ait un palier, un niveau optimal, dans la danse classique chinoise", déclare-t-elle. "Vous découvrez toujours plus, lorsque vous percevez quelque chose de nouveau, il faut le relier à autre chose. Cela ne s’arrête jamais." Selon elle, avec l’art : "ce que vous pensez être facile est en fait le plus difficile. Ainsi, ce que j’ai dit plus haut sur les yeux et le cœur est extrêmement important. C’est ce qui fait la différence avec les autres danses".

    Il en est de même avec ce qui semble difficile : "parfois ce n’est pas aussi difficile qu’il y paraît. Vous avez juste besoin de pratiquer. Si vous pratiquez souvent, vous pouvez tout accomplir".

    Plus d'informations sur Shen Yun: http://fr.shenyunperformingarts.org/paris#.ULYEPYUWohI

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/201211/111024.html

  • «Le dernier danseur de Mao» invite les Chinois à participer à un concours de danse organisé par NTD

    dernier danseur de Mao, Mao, Chine, danse, NTD, Li CunxiPour la première fois la télévision NTD tiendra une compétition internationale de danse classique chinoise à Hong Kong, qui débutera le 18 aout. En octobre se tiendra aussi le cinquième concours. Bien que les danseurs vivant sur le territoire de la Chine continentale se soient vu interdire la participation à ce concours, Li Cunxi, dont la vie a été contée dans un spectacle intitulé «Le dernier danseur de Mao», a invité les danseurs d’origine chinoise à saisir leur chance.

    Dans une interview mené par NTD en 2010, Li aurait déclaré: «Il ne faut pas avoir peur, je pense que la vie est trop courte pour cela. Notamment dans cet art où les carrières sont relativement courtes. On ne peut danser longtemps. Il faut ouvrir son cœur et éviter de s’encombrer l’esprit. L’art doit se libérer de toute influence politique et surtout il doit rester franc et ouvert, sans restriction aucune».

    Selon Ma Lijuan, le directeur des concours organisés par NTD, des officiels chinois responsables de la sécurité ont averti les participants potentiels en Chine qu’ils ne recevraient pas de documents leur permettant d’aller à Hong Kong et à New York. C’est la cinquième année que la chaine organise cet événement international.

    Li a appelé ses collègues artistes en Chine au courage et à la créativité afin de briser les restrictions que le régime tente de leur imposer. «Si vous avez la chance de pouvoir sortir vous devez ouvrir votre cœur et vous libérer de toutes les prisons mentales et des craintes du passé, laissez-vous immerger totalement par cette opportunité que vous offre le monde occidental. Si vous ne saisissez pas cette chance, il se peut que vous ne vous en sortiez jamais».

    C’est en 1981 que Li s’est enfui aux États-Unis. L’histoire de sa vie a été raconté dans le livre et le film Le dernier danseur de Mao. Issu d’une famille pauvre, à l’âge de 11 ans il a été sélectionné pour faire partie de l’académie de danse de Pékin. Une fois adulte il a été choisi pour faire un échange avec un artiste du Houston Ballet. À la fin du contrat il a choisi de rester en Amérique. Alors détenu pendant 21 heures par le consulat chinois de Houston, c’est grâce à l’intervention de George H.W. Bush qu’il a pu rester aux États-Unis.

    S’adressant à ses collègues Chinois, concernant les compétitions à venir: «En tirant pleinement avantage de cette occasion on peut vivre une vie bien plus excitante, acquérir de l’amour-propre et du respect pour les gens qui vous ont donné votre chance».

    Lors d’une interview pour The Epoch Time, Li a avoué avoir réellement évolué en tant qu’artiste après son exil. «Durant ma formation en Chine j’avais de bonnes bases. Cependant, malgré un excellent niveau technique je n’ai trouvé mon âme d’artiste qu’une fois aux États-Unis. J’ai enfin pu élever mon niveau, ouvert mon imaginaire et libéré ma créativité».

    Selon le New York Time Li a remporté de nombreuses médailles dans diverses compétitions de danse internationales et a été classé comme l’un des dix meilleurs danseurs de ballet dans le monde. Li a ensuite déménagé en Australie devenant le premier danseur du ballet australiens. Le Courier Mail signale qu’en juillet il sera promu directeur artistique du Ballet du Queensland.

    La chaine NTD a déjà organisé quatre concours internationaux de danse classique avec succès, attirant plus d’une centaine de participants de plus de dix pays et régions. Certains des gagnants ont rejoint le célèbre Shen Yun Performing Arts Company.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Le-dernier-danseur-de-Mao-invite-les-Chinois-a-participer-a-un-concours-de-danse-organise-par-NTD.html

  • La directrice d’une école de danse : "Tout ce qu’il nous reste à faire est d’imiter ce que nous avons vu"

    Spectacle, danse, école de danse, danse chinoise classiqueBERLIN—Le 16 mars, la première de Shen Yun Performing Arts à Berlin a honoré la scène de l’ Internationales Congress Centrum (ICC), dans le cadre de sa tournée européenne 2012.

    Une représentation de Shen Yun donne un aperçu de ce qu'a été la culture traditionnelle chinoise : la recherche de la grâce, de la sagesse et des vertus distillées par cinq millénaires de civilisation chinoise, selon le site Internet de la compagnie.

    Mme Szilvia Wofl, directrice d’une école de ballet de Berlin, elle-même ancienne danseuse et s’étant produite comme soliste dans les plus grandes salles de spectacle, avait l’impression d’avoir été transportée dans un monde mystique et merveilleux

    “J’ai abolument aimé le spectacle, y compris les merveilleuses couleurs. Les remarquables danseurs et l’excellente chorégraphie ont présenté au public un autre monde. Un monde dans lequel j’ai dû apprendre à m’immerger. Mais, une fois enveloppée par l’environnement, on y trouve la beauté,” a dit Mme Wolf.

    “J’ai vu un monde touchant et très sensible qui était plein d’humanité et d’esprit ”

    Comparant l’environnement extérieur avec l’esprit ressenti dans la performance de Shen Yun elle a dit : "Nous vivons dans un monde rempli de réalisme, dans lequel nous sommes constamment en train de courir et manquons de temps pour regarder en dedans. Peu importe la scène, les interprètes, hommes et femmes, manifestaient une force intérieure, touchant mon âme et m’aidant à réfléchir et à trouver mon être plus profond. "

    Elle a ajouté : “La performance émane des émotions et des sentiments. Pour moi, le spectacle dépeint la croyance et donne à l’individu un outil pour se trouver lui-même. C’est ce qui rendait le spectacle si spécial. Tout ce qui nous reste à faire est d’imiter ce que nous avons vu. "

    Selon son opinion de professionnelle, les danseurs étaient remarquables. "Pour présenter au public une belle performance, ces danseurs donnent tout d’eux même et ont de la passion pour ce qu’ils sont en train de faire. Sans tout cela ils ne pourraient pas jouer comme ils le font. C’est ce que j’aimerai trouver chez mes danseurs."

    “C’est seulement en ayant une haute moralité et une âme forte qu’on peut atteindre une telle précision, et une telle discipline. C’est magique."

    “On veut toujours voir la beauté, mais la vie ne permet pas cela. On devrait jouir des beaux moments en gardant cela à l’esprit. Ce que nous avons vu c’est que la vie a ses hauts et ses bas, et c’est ce que j’emporte après avoir vu le spectacle." a conclut Mme Wolf.


    Reportage Alexander M. Hamrle
    Les propos de Mme Szilvia Wolf ont été traduits de l'anglais

    Basée à New-York, Shen Yun Performing Arts, fait une tournée mondiale avec pour mission de faire revivre la culture traditionnlle chinoise. Après Berlin, Shen Yun Performing Arts International Company est attendue à Paris, le 10 avril 2012.

    Plus d'informations sur: http://fr.shenyunperformingarts.org/

  • La chorégraphe Michelle Ren: faire revivre la beauté classique

    Danse classique.jpg

    Dans la vie privée, Michelle Ren entre dans une pièce comme quelqu'un qui a passé la plus grande partie de sa vie à danser sur scène — avec grâce et aisance. Sur scène, son entraînement incessant et sa dévotion se voient dans sa capacité à effectuer avec fluidité des mouvements extrêmement difficiles de danse classique chinoise. En privé ou sur scène, c'est son attitude simple et charmante qui peut subjuguer une salle ou un public. Bien qu’artiste de classe internationale, la danse n’a pas été la première passion de Michelle Ren.

    « Quand j'étais jeune, je rêvais de travailler un jour dans un bureau », admet-elle en pouffant de rire. Ceci, en dépit du fait qu'elle avait débuté la gymnastique artistique à l’âge de six ans en Chine continentale et qu'elle avait officiellement commencé à danser à l’âge de douze ans. Ses rêves de travailler dans un bureau se sont finalement évanouis, au grand plaisir des différents publics à travers le monde qui l'ont vue sur scène. Elle est actuellement en tournée avec Shen Yun Performing Arts, une compagnie basée à New York. 

    Michelle Ren dit que son âge est un « secret », mais peu importent les années, elle a déjà à son actif une longue liste de réussite. Elle a remporté des médailles à la Compétition nationale de gymnastique artistique de Chine, au concours de danse Taoli Bei (la coupe Pêches et Prunes) de la province du Liaoning, ainsi qu'au concours pour le Prix de la Culture Populaire. En 2007, elle a gagné le premier prix dans la catégorie féminine du Concours international de Danse classique chinoise de la télévision New Tang Dynasty.    
    Actuellement chorégraphe et première danseuse de Shen Yun Performing Arts, elle voit la scène selon deux perspectives très différentes. Michelle Ren confie qu'elle aime la chorégraphie parce qu'elle peut voir les autres danser, mais qu'elle aime également danser pour le contact direct avec le public.

    Un des morceaux auquel elle a contribué en tant que chorégraphe dans le spectacle de 2008 était une scène de tambours où des dizaines d'artistes sur scène frappaient des tambours de la dynastie Tang en syncope rythmique. Michelle Ren nous a confié que ce morceau avait été extrêmement difficile à chorégraphier en raison de la grande variété de préférences que le public possède pour les percussions. Finalement, son inspiration lui est venue de l'ancienne culture chinoise elle-même.

    « Autrefois, les gens jouaient souvent des percussions », commente l’artiste. « Les tambours dans la culture chinoise signifient se prémunir du mal, aussi nous les voulions sur scène. Nous avons utilisé les mêmes tambours et chariots que dans le passé : ils possèdent ce pouvoir de combattre le mal. » 

    Pour Michelle Ren, cette attention portée aux détails de l'ancienne culture chinoise est ce qui rend les spectacles de Shen Yun Performing Arts si uniques. Des éléments de l'ancienne pratique de méditation du Falun Dafa, ou Falun Gong, que Michelle Ren et beaucoup d'autres danseurs de Shen Yun Performing Arts pratiquent se retrouvent là-dedans. Aussi, il est tout naturel que les principes de vérité, compassion et tolérance du Falun Gong soient instillés dans les représentations du spectacle.  

    « Parfois, pendant un court instant dans une danse – on a l’impression que nos cœurs battent tous à l’unisson, ce moment-là est réellement sacré », nous a confié l’artiste.

    Et d’ajouter simplement : « L'objectif est la culture traditionnelle, la beauté pure ».

    Même après plus de 500 représentations à ce jour, elle affirme qu'il y a quelque chose de spécial à chaque fois. Ce qui n'est pas surprenant, compte tenu de la réflexion, de la préparation et de la recherche considérables qui entrent dans les représentations.

    Cette attention soignée pour les détails coïncide avec le point de vue personnel de l’artiste à propos de la danse, laquelle implique, selon elle, davantage que d'accomplir « ce mouvement-ci, ce mouvement-là ». C'est spécialement le cas pour les scènes qui dépeignent les pratiquants de Falun Gong en Chine, en but à une persécution orchestrée par l'État depuis 1999.  

    Michelle Ren creuse en profondeur pour ce genre de morceaux, jusqu'à aller chercher une pratiquante de Falun Gong qui a été persécutée en prison afin qu'elle lui parle de son expérience.

    «Elle m’a dit que quand vous n'avez plus du tout de souffrance dans le cœur, c'est presque comme une sorte de joie », se rappelle la danseuse à propos de sa discussion avec cette femme, dont elle ne révèlera pas le nom. « J'essaie d'intérioriser cela quand je danse.»

    « Beaucoup de choses que nous faisons sont très émouvantes pour les gens, parce que nous utilisons notre cœur pour le faire et le public le ressent », assure Michelle Ren.

    « Le but est de permettre aux gens de savoir que cela existe réellement », ajoute-t-elle. «Ceci se produit en Chine. Ce sont de vraies histoires. »
    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Arts-et-cultures/La-choregraphe-Michelle-Ren-faire-revivre-la-beaute-classique.html

    Pour en savoir plus :http://fr.shenyunperformingarts.org/features/article/read/djzOAPltvqg

     

    Les dates de la tournée francophone en Europe :

    Clermont-Ferrand : 8 et 9 mars 2011, à la Maison de la Culture

    Paris : 11, 12 et 13 mars 2011, au Palais des Congrès de Paris

    Lyon : 18, 19 et 20 mars 2011, à l’Amphithéâtre 3000

    Mérignac : 22 mars 2011, Le Pin Galant

    Bruxelles : 29 mars- 3 avril 2011, au Théâtre National

    Lausanne : 16 et 17 avril 2001, au Théâtre Beaulieu

    Renseignements et réservation : http://fr.shenyunperformingarts.org/

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu