Avertir le modérateur

culture - Page 6

  • Exposition d'art de Zhen-Shan-Ren à Périgueux – "Un immense encouragement à ne jamais désespérer"

    Périgueux, art, Zhen Shan Ren, exposition d'art, artistes chinois, Chine, culture

    L’exposition L’art de "Zhen-Shan-Ren "("Authenticité-Bienveillance-Tolérance") a déjà fait le tour du monde avec plus de 50 pays parcourus. En France, l’exposition tourne de ville en ville, après Caen en avril dernier, elle a été présentée à Périgueux au Théâtre de l’Odyssée du 21 au 25 mai 2013.

    L’exposition L’Art de Zhen-Shan-Ren est un ensemble d’œuvres réalisées par un groupe d’artistes en majorité chinois qui expriment leur sensibilité dans leur quête d’un art ouvert au divin. Cette exposition raconte l’histoire de la discipline spirituelle Falun Gong : de la beauté de cette pratique ancestrale à sa répression par le régime totalitaire depuis 1999. Une partie de l’exposition évoque les épreuves terrifiantes que les pratiquants du Falun Gong en Chine – dont les artistes eux-mêmes - ont traversées.

    Dany Lacoud, aquarelliste, qui est venue voir l’exposition a ressenti une puissante émotion face à la qualité du travail des artistes, mais aussi une douleur profonde en découvrant la persécution. " Je suis tout à fait dans l'émotion déjà par un très beau travail de peintures qui nous amène à une telle souffrance ! Humainement c'est insoutenable ! " a-t-elle déclaré. "En fait tout est caché parce que l’on ne sait rien de tout ça. On n’entend que le côté mercantile de la Chine, mais pas le reste. C'est vraiment douloureux. Je repars avec une douleur, avec un plexus complètement noué tellement c'est violent. C'est vraiment impensable que ça existe encore, on est vraiment en régression dans cette société" a expliqué Dany Lacoud. " À notre niveau, il faut que chacun fasse un petit travail autour de lui. Il faut que chacun œuvre pour arrêter ça" a-t-elle suggéré.

    Lire la suite sur: http://fr.clearharmony.net/articles/201306/113417.html

  • Ban Zhao, la première historienne chinoise

    femme, lettre, historien, Chine, culture, dynastie des Han de l’Est, Préceptes des femmes, vertu, harmonieBan Zhao (45-120 ap. J.-C.) est connue pour avoir été la première historienne et femme de lettres de la dynastie des Han de l’Est. Mariée à l’âge de 14 ans, elle se consacra à la littérature et à sa famille après la mort de son époux.

    Son père avait débuté des recherches pour le HanShu (Le Livre des Han), pour compléter le Shiji (Mémoires historiques) de Sima Qian qui avait relevé l’histoire de la dynastie des Han de l’Ouest jusqu’à l’empereur Wu. Malheureusement, il mourut  avant d’avoir achevé son œuvre. La tâche fut ensuite poursuivie par son fils, Ban Gu, qui rencontra le même destin, après avoir consacré près de deux décennies à transformer le travail de recherche en une nouvelle histoire de la dynastie des Han, plus complète. Finalement ce fut Ban Zhao, une femme talentueuse qui avait assisté son frère des années durant, qui finalisa la première édition de ce grand livre. Par la suite, Le Livre des Han fut considéré comme un modèle pour les écrits historiques par les historiens chinois.

    Ban Zhao fut par la suite autorisée à enseigner et expliquer le livre aux chercheurs au sein de la bibliothèque royale. Grâce à ses connaissances approfondies, elle reçut à la cour le titre de «Personne de talent».

    L’impératrice fut très impressionnée par ses connaissances et son sens de l’éthique en tant que veuve, et souvent la sollicita pour enseigner auprès des dames de la famille royale.

    À soixante-dix ans, Ban Zhao écrivit Préceptes des femmes, aussi appelé Leçons à l’usage des femmes, de manière à transmettre des règles au sein de sa propre famille et immédiatement le livre circula dans tout le pays. Il donnait un aperçu des vertus que les femmes devaient respecter pour maintenir l’harmonie au sein de leur famille. Il fut considéré, des siècles durant, comme un guide pour la conduite des femmes.

    Quand Ban Zhao mourut, l’impératrice et le peuple lui rendirent un profond hommage.

    Tiré de: http://www.epochtimes.fr/front/13/5/30/n3508412.htm

  • Caractères chinois : La Grande Muraille de Chine (長城)

    Grande Muraille de Chine, Chine, caractères chinois, langue, idéogramme, histoire, culture, Unesco

    Le premier idéogramme,長, prononcé cháng, signifie : long, durable, et profond. C’est aussi un radical. Sa forme ancienne ressemblait à une personne avec de longs cheveux. Sa forme actuelle est le pictogramme d'une personne avec de longs cheveux et avec une canne.

    Le second caractère, 城 (chéng), est composé de deux parties. Le radical土 (tŭ), pictogramme d’un monticule de terre, qui réfère à la terre, au terrain, ou à des objets faits d’ argile. Le caractère 成 (chéng) signifie : terminer, achever, accomplir, ou réussir.

    Ainsi donc, 城 symbolise une réalisation accomplie en utilisant la terre ou la boue. Le caractère renvoie à une ville, une cité, ou une municipalité. Il renvoie aussi à un château, ou à une citadelle, ou encore une place entourée par les murs de la ville .

    La grande muraille de Chine est aussi appelée萬里長城 (wàn lǐ cháng chéng), littéralement : "un mur de 10, 000 miles de long ". Cette imposante construction militaire défensive mesure plus de 20,000 kilomètres, soit 12, 400 miles. La grande muraille a été désignée par l’UNESCO comme site du patrimoine mondial en 1987.

    Selon l’UNESCO, ce monument a été construit par des états et des empires successifs du 3ème siècle avant J.C, ou peut-être même encore plus tôt, à la dynastie des Ming au 17ème siècle après J.C. le long de la frontière nord de la Chine et de la frontière sud de la Mongolie.

    La structure est constituée de murs, de tours d’observation, de refuges, de pistes de chevaux, avec tout du long des forteresses et des passages.

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/201305/113052.html

  • Proverbe chinois sur le temps

    Proverbe, citation, philosophie, Chine, Culture, Lao tseu, passé, présent, futur, dépression, anxiété, paix

    Si tu es déprimé,
    Tu vis dans le passé.
    Si tu es anxieux,
    Tu vis dans le futur.
    Si tu es en paix,
    Tu vis dans le présent.

    - Lao Tseu -

  • La paix et la stabilité viennent de la foi et du respect pour la nature

    nature, nature humaine, bon, homme, paix, foi, Chine, culture, tradition, paysage

    Dans la culture chinoise traditionnelle, protéger les gens et respecter la nature sont des vertus bien établies. Dans la Chine ancienne, de l'empereur aux petites gens, le respect de la nature était largement accepté. On croyait que les gens bienveillants et moralement bons étaient protégés par la nature. "La voie de la nature ne dépend pas des relations. Elle protège souvent les personnes moralement bonnes." Si un danger survient, les bonnes personnes s'en sortiront saines et sauves. Si un homme viole la loi de la nature, il fera face à des calamités. Toutefois, si un homme retourne vite à la droiture, et s'amende pour ses erreurs, il pourra éviter ces calamités


    D'où l'importance pour l 'homme de maintenir sa pensée sur une voie juste. L'histoire ne manque pas d'exemples pour illustrer ce point. En voici quelques uns survenus dans certaines des anciennes dynasties chinoises.


    Une histoire de la Dynastie Shang : Une année durant le règne de l'Empereur Chengtang, il y eut une sérieuse sécheresse. L'Empereur alla prier pour demander la pluie et se reprocha de ne pas avoir bien fait dans plusieurs domaines. Il dît :" La souffrance des gens est causée par les erreurs dans mon administration, et mon style de vie extravagant. Les omissions dans mon administration ont conduit à la corruption et au fait que des personnes non qualifiées deviennent fonctionnaires." Avant qu'il ait fini de prier, il commença à pleuvoir à des centaines de kilomètres à la ronde. Cette histoire illustre comment le style de vie des politiciens des anciens temps se reflétait sur l'environnement de tout le pays. Ce qui est important c'est qu'un empereur à l'esprit ouvert et éclairé soit capable de se faire des reproches et de prendre conseil d'autrui. Confucius parlait de telles personnes comme ayant "la moralité des fonctionnaires" Lorsque surgit un désastre naturel ou qu'arrive un phénomène inhabituel, l'empereur et ses ministres réfléchiront à leur propre conduite et feront les changements nécessaires afin de soulager une mauvaise situation.


    Une histoire de la Dynastie Han : Alors que Yuandi était empereur il y eut un tremblement de terre et une éclipse de soleil à Changan. Yuandi s'inquiéta et interrogea ses ministres sur les éventuels problèmes dans son administration. Un des ministres, Kuangheng dît : "Tout le monde y compris l'empereur, doit tenir la moralité en haute estime. Le gouvernement devrait établir et mener des politiques bienveillantes qui bénéficient à la population. Les dépenses au palais devraient être réduites et on devrait mettre l'accent sur l'honnêteté et la droiture. Les ministres devraient être humbles en plus de préserver la loi, sérieux en ce qui concerne la justice, et devraient être des modèles pour les gens. Dans le secteur public encouragez la moralité, la bienveillance et l'harmonie. Lorsque le pouvoir donne le bon exemple, les gens suivront. En conséquence le pays prospèrera et les gens vivront dans la paix et la prospérité. " Ce que Kuangheng proposait fut soutenu par Yuandi, les autres ministres et le peuple.


    Durant la Dynastie Ming dans la neuvième année de l'Empereur Zhengde, Huang Tingxuan fut appointé Commissaire du Comté de Taicang dans la province de Jiangsu. A l'époque il y eut une sérieuse sécheresse et la famine s'étendit dans toute la province. À son arrivée à Taicang, Huang ouvrit immédiatement les greniers du gouvernement pour soulager la faim. Il demanda que l'empereur réduise les taxes et remplaça les fonctionnaires corrompus par des gens respectables. Il était sincère en priant pour la pluie, et une lourde pluie s'abattit sur le comté, mais la sécheresse continua dans les autres régions. Le public dit que Huang avait été récompensé pour sa politique bienveillante.


    Il est dans la nature humaine d'être bon avec les gens. C'est en ligne avec l'amour de la nature, qui offre un soutien inconditionnel à la vie. Par conséquent, si les gens suivent les lois de la nature, sont bons envers autrui et maintiennent la moralité, ils seront protégés par la nature et ils connaîtront la prospérité. L'ancienne importance donnée à la moralité a une conséquence d'une grande portée pour la société.

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/200902/43987.html

  • Présentation de la chaîne de télévision chinoise NTD

    New Tang Dynasty Television (NTD) est une chaîne de télévision indépendante et à but non lucratif, créée en 2002. Basée à New York City, NTD a ses journalistes et correspondants dans plus de 70 villes du monde.

    NTD comprend un réseau de volontaires et d’équipes issus de tous milieux et connaisseurs à la fois des sociétés asiatiques et occidentales. La chaîne s’est engagée à apporter aux téléspectateurs des programmes de la plus grande qualité – des programmes non seulement distrayants mais aussi percutants.

    Au-delà de la programmation télévisée, NTD se distingue par son rôle majeur dans la promotion de l’art et de la culture chinoise traditionnelle. Chaque année, la chaîne organise et sponsorise une série de représentations, de concours et de programmes locaux.

    L’émission par satellite d’NTD a débuté courant février 2002, en Amérique du Nord. En avril 2004, c’est devenu la première – et l’unique – chaîne de télévision indépendante en langue chinoise à diffuser une programmation non censurée à l’intérieur de la Chine continentale. A présent, la chaîne émet 24/24h et 7/7j, elle couvre l’Asie, l’Europe et l’Australie en sept langues.

    Au tournant du 21ème siècle, il est devenu clair que le marché des médias en langue chinoise aux États-Unis était de plus en plus dominé par des organes médiatiques contrôlés par les gouvernements étrangers. Cette prédominance était vivement ressentie par plusieurs communautés chinoises à travers le pays, qui partageaient la même expérience d’avoir été persécutées en Chine et dont les faits étaient largement passés sous silence par les médias. La plupart des communautés chinoises outre-mer ont également vu une forte demande et la nécessité d’une source d’information fiable et non censurée sur la Chine et une plate-forme où la voix de ces communautés pourrait être entendue ; les gens voulaient avoir une alternative. En 2001, quelques hommes d’affaires ont eu l’idée d’une chaîne de télévision indépendante en langue chinoise et l’ont réalisée. Aujourd’hui, NTD apprécie le soutien étendu de ses téléspectateurs, des communautés chinoises, des ONG et des fidèles téléspectateurs en Chine continentale.

    Les fondateurs d’NTD ont l’ambition de donner une voix authentique aux communautés chinoises dans le monde et de devenir une source d’information et de connaissance fiable pour le bien-être et l’avancement du peuple chinois dans le monde.

    Par exemple, en février 2003 NTD est devenu la première entité médiatique à diffuser la nouvelle de l’épidémie du SRAS en Chine – révélant totalement les faits que les autorités du Parti ont accepté de reconnaître au bout de trois semaines.

    La fédération internationale des journalistes décrit NTD comme ayant « gagné une réputation internationale pour ses informations objectives et pertinentes sur la politique, l’économie et la culture » depuis sa création en 2001.

    Pour ses efforts, NTD a été qualifié par le Sénat des États-Unis comme "pionnier" et d’"unique bouée de sauvetage de l’information" pour le peuple chinois. L’Union européenne se fait l’écho en notant qu’"NTD est parmi toutes les chaînes de télévision l’unique à apporter une information sur des problèmes régionaux et internationaux, des débats pluralistiques, des reportages sur des évènements en Chine destiné au public chinois, non censurés et dans leur propre langue."

    NTD cherche à couvrir l’actualité de dernière minute, pas uniquement pour les téléspectateurs chinois mais aussi pour les gens dans le monde entier de toutes les cultures et de toutes les langues. Pour finir, NTD aspire à augmenter sa programmation internationale dans les années à venir.

    - - -


    NTD accessible en France Via:

    - Internet et Satellite,

    - I-phone - Android: I-NTD

    - Bouyges chaîne 684

    - SFRbox chaîne 725

    - Freebox chaîne 704.

    Elle est également disponible en français sur:

    - http://fr.ntdtv.com/

    - http://www.youtube.com/user/NTDFrench

     

    Tiré de: http://www.youtube.com/watch?v=TE2r7A09TbY

  • Plagier la culture chinoise après l’avoir détruite

    espionnage, Chine, culture, révolution culturelle, danse classique, plagiat, communiste

    Photographie du public lors d’une représentation de Shen Yun au Palais des Congrès à Paris le 13 Avril 2013. La capacité de Shen Yun Performing Arts à attirer le grand public à travers le monde avec ses spectacles de danse classique chinoise a retenu l’attention des propagandistes à Pékin, qui veulent l’imiter. (Epoch Times)

    Après avoir tenté de saboter ses performances pendant huit ans, le Parti Communiste Chinois a récemment décidé d’opter pour une approche différente dans le but d’amortir l’influence de la compagnie de danse classique chinoise indépendante, Shen Yun Performing Arts: le plagiat.

    Selon certains individus à Pékin proches des débats, les responsables de la culture et de la propagande du Parti forment des équipes d’experts en danse et en art voyageant à l’étranger, pour suivre attentivement et prendre des notes méticuleuses sur les représentations de Shen Yun.

    Selon certaines sources, les responsables de la propagande considèrent que, même s’ils ne peuvent pas battre Shen Yun, ils seront au moins capables d’interférer avec son marché en créant des performances similaires.

    Selon les mêmes sources, c’est plus d’une vingtaine d’experts qui ont été sélectionnés et envoyés à des spectacles de Shen Yun à travers le monde.

    Le siège de Shen Yun Performing Arts se situe à  New York. Il a été créé en 2006 par des Chinois formés à la danse et la musique classique chinoise. C’est la première compagnie à offrir des performances de ce type à travers des tournées internationales.

    Chaque année une tournée couvre autour d’une centaine de villes, avec plusieurs centaines de représentations. Au vu des interviews réalisées par Epoch Times, un des sponsors de Shen Yun, sur les spectateurs, on remarque que le spectacle reçoit constamment les éloges des membres de l’auditoire.

    Le passage à l’acte pour copier les spectacles de Shen Yun aurait en partie été motivé par les remarques récentes des responsables culturels affiliés au  Parti à Pékin.

    Selon le South China Morning Post, en mars lors de la réunion annuelle de la Conférence consultative politique du peuple chinois, Xu Peidong, un compositeur affilié à l’État, parolier et chanteur, ayant reçu un certain nombre de récompenses sponsorisées par le secteur public, a déclaré qu’il était «alarmé» par le succès de Shen Yun à l’étranger.

    Selon lui les «étrangers» (c’est-à-dire non chinois) trouvent le spectacle «d’une très bonne qualité artistique», «raffiné» et «émouvant». Selon le journal de Hong Kong Ming Pao, Xu a ajouté: «Le spectacle de Shen Yun se déplace dans de très nombreux endroits en Amérique du Nord et est extrêmement populaire. Ils couvrent leurs frais simplement sur la vente des billets». Les remarques du ténor chinois Yu Junjian ont confirmé celle de Xu.

    Voilà ce qui a tiré la sonnette d’alarme chez les bureaucrates en charge de la culture et de la propagande du Parti, dont une partie du travail consiste à étendre l’influence du régime en piégeant par tous les moyens la culture chinoise.

    Selon les sources, avant l’intervention de Xu Peidong à Pékin, un expert de l’Académie chinoise des sciences sociales, institution totalement imprégnée de la pensée du Parti, et certains noms bien connus du milieu des arts de Pékin, ont écrit conjointement un rapport proposant une façon de «traiter» Shen Yun.

    Selon le rapport les spectacles de Shen Yun font sensation dans le monde entier. Il faudrait donc que les organisations artistiques officielles du régime chinois se donnent les moyens de conquérir le marché international de la culture traditionnelle chinoise développé par Shen Yun.

    Le Département central de la propagande a pris ce rapport au sérieux, ce qui a conduit au financement de spectacles plagiant Shen Yun. Aucune des sources consultées pour cet article n’oserait commenter l’affaire en se faisant enregistrer, en raison du caractère politiquement sensible du sujet.

    Lire la suite sur: http://www.epochtimes.fr/front/13/4/20/n3508256.htm

  • Shen Yun, «culturellement profond»

    Shen Yun, spectacle, Chine, Danse classique, Candeloro,

    Danny Coste, ancienne danseuse classique, s’est émerveillée face aux costumes «magnifiques» et à la «belle technique» des artistes. (NTD)

    PARIS – La compagnie Shen Yun Performing Arts est de retour à Paris pour célébrer à travers la danse classique chinoise, les 5.000 ans de culture traditionnelle de la Chine. Vendredi soir, un public nombreux et enthousiaste se pressait devant le Palais des Congrès afin de découvrir les tableaux dansés, les danses ethniques ou encore les chants des ténors et des sopranos.


    Parmi eux, Danny Coste, ancienne danseuse classique, s’est émerveillée face aux costumes «magnifiques» et à la «belle technique» des artistes. Pour elle, le spectacle fut «magnifiquement chorégraphié» et de «très bonne qualité», ce qui pour elle, est synonyme de perfection.

    Shen Yun, spectacle, Chine, Danse classique, Candeloro,

    Daniel Jenny est acteur, producteur et réalisateur à Paris. Bien présent dans le milieu cinématographique, il s’est particulièrement intéressé à l’aspect technique du spectacle, qualifiant le fond de scène numérique de «fabuleux»: «La liaison entre ce qui se passe sur scène comme par exemple le poisson qui saute dans l’eau… et les projections interactives… C’est magique! Remarquable!», s’est-il exclamé. Féru de musique, il attendait à l’entracte, avec aussi beaucoup d’impatience, la prestation de la soliste jouant du erhu, ce violon à deux cordes vieux de 4.000 ans et qui, selon les Chinois, est l’instrument qui imite le mieux les sons de la voix humaine. Agréablement surpris de la qualité des danses, de la synchronisation exprimée par les danseurs,  et de l’énorme travail de préparation que cela a dû nécessiter, Daniel Jenny a donc décidé de revenir samedi 13 avril afin d’encore mieux profiter de la présence de la compagnie à Paris.


    Shen Yun, spectacle, Chine, Danse classique, Candeloro,

    Vice-champion du monde de patinage artistique sur glace en 1994 et deux fois médaillé olympique, le patineur Philippe Candeloro a assisté en famille à la deuxième représentation du spectacle Shen Yun, qui a fait salle comble et enchanté plus de 3.500 personnes.

    «C’est un spectacle magnifique», s’enthousiasme le champion: «On voit beaucoup de figures qui s’apparentent au patinage artistique quand les danseurs font leurs pirouettes au sol. On se demande même comment ils font sans glace sous les pieds!»

     

    La glace est brisée dès l’entracte, et le sportif, récemment finaliste de l’émission blockbuster «Danse avec les stars», fond devant la performance du groupe: «Je trouve qu’il y a une bonne harmonie entre danseurs, qu’ils soient quarante, cinquante ou soixante, ils sont tous ensemble et je n’ai jamais vu cela dans les spectacles jusqu’à maintenant! Ce qu’on voit surtout c’est la quantité de travail des danseurs sur scène, sans aucun qui surpasse les autres, on ne sent pas de compétition, tout le monde est à la perfection avec beaucoup de sourire et beaucoup de légèreté.»

     

    Lui dont les personnages sur scène ont plus fréquemment évoqué le Moyen-âge écossais, l’époque des mousquetaires ou le Far West américain, a découvert à cette occasion une tradition différente: «Je n’ai pas beaucoup visité la Chine, ce spectacle m’emmène en voyage et je l’apprécie beaucoup. L’intervention des deux présentateurs est vraiment utile pour comprendre et apprécier».

     

    Autre leçon de l’Orient après l’importance d’un travail régulier et assidu: «La gestuelle sur ces gestes techniques devient tellement artistique et tellement harmonieuse que cela donne une très belle écriture chorégraphique.»

     

    Suivez la couverture médiatique de Shen Yun par Epoch Times ici: http://www.epochtimes.fr/front/ncid2490.htm

    Les informations sur le spectacle: http://fr.shenyunperformingarts.org/

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu