Avertir le modérateur

chinois - Page 2

  • Citation sur l'humanité

    Chine, citation, proverbe, dalai lama, boudhisme tibétain, chinois, philosophie, sens, vie, vivre, but, objectif, santé, éveil intérieur

  • Proverbe chinois sur l'être et l'avoir - Lao Tseu

    Chine, proverbe, chinois, philosophie, citation, être, avoir, lao Tseu, sagesse, culture, comprendre

  • Divertir le public à travers l'art et l'esprit humain

     

  • Plus de 10 000 personnes de la province du Hebei signent pour la fin du prélèvement d'organes à vif

    Chine, prélèvement d'organes à vif, hebei, pétition, parti, communiste, chinois, Jiang Zemin, témoignage, changement

    Le Parti communiste chinois (PCC) s'est engagé dans le prélèvement d'organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant, ce pour de lucratifs profits. Ce scandale a motivé de nombreuses personnes indignées à appeler ouvertement à y mettre fin et à punir les criminels.

    Les pratiquants de Falun Gong de Zhangjiakou, dans la province du Hebei en Chine, ont recueilli des signatures sur une pétition demandant que les criminels- Jiang Zemin, Zeng Qinghong, Zhou Yongkang, et Bo Xilai (hauts fonctionnaires du PCC) - soient traduits en justice et qu’il soit mis fin au prélèvement forcé d'organes. Fin 2014, 10 846 personnes avaient signé la pétition. Ce chiffre n'inclut pas les 2 500 signatures de février à juillet 2014 qui avaient déjà été rapportées.

    Commentaires de signataires

    Après avoir lu la pétition décrivant le crime du PCC, un retraité a déclaré : "Jiang Zemin a constamment fait le mal. Je veux absolument signer!" Il a également apposé son empreinte digitale et renoncé au PCC et à ses organisations affiliées.

    Après avoir écouté une explication sur le prélèvement d'organes à vif du PCC, une vieille dame s'est mise à pleurer: "Le Parti est si odieux! Il tue tant de gens. Je veux signer la pétition." Elle a pris le stylo, mais a réalisé qu'elle ne savait pas écrire et a demandé: "Pouvez-vous m'aider à la signer?" Elle a apposé son empreinte sur le formulaire.

    Chez un grossiste en alimentation, un pratiquant a demandé à une vendeuse: "Vous a-t-on dit de démissionner du PCC et de ses organisations affiliées pour un avenir sûr?" La dame a répondu: "Oui, et on m'a aidée à quitter le Parti. Je sais que le Falun Gong est bon. Les pratiquants de Falun Gong sont de bonnes personnes."

    Alors que le pratiquant lui montrait le formulaire de pétition, une cliente est entrée qui a dit: "Ne vous inquiétez pas. Je veux moi aussi signer la pétition."

    En distribuant des calendriers avec des informations sur le Falun Gong, les pratiquants disaient aux destinataires: "Le PCC prélève des organes sur des personnes vivantes. Bo Xilai et Zhou Yongkang ont été arrêtés. Jiang Zemin a lui-même émis l'ordre de prélever les organes des pratiquants de Falun Gong. Maintenant l'Organisation Mondiale d'Investigation sur la Persécution du Falun Gong (WOIPFG) enquête sur Jiang." Un homme a levé la main droite et a crié: "A bas Bo Xilai et Zhou Yongkang! Faites une enquête approfondie."

    Lire la suite sur: http://fr.clearharmony.net/articles/a116930-Plus-de-10-000-personnes-de-la-province-du-Hebei-signent-pour-la-fin-du-prelevement-d-organes-a-vif-et-pour-que-les-criminels-soient-traduits-en-justice.html

  • La géométrie du ballet et de la danse classique chinoise

     

  • Les chrétiens de Chine face à une nouvelle vague de répression

    Chine, chrétiens, catholique, répression, religion, athée, régime, parti communiste, gouvernement, chinois, liberté, prier

    Les chrétiens en Chine entrent actuellement dans une zone dangereuse: la religion devient populaire et sous le règne athée du Parti communiste chinois (PCC), cela signifie danger.

    Selon certaine estimations, la Chine compte désormais près de 100 millions de chrétiens. Ce chiffre est important – on estime que près de 100 millions de personnes pratiquaient aussi le Falun Gong quand le régime chinois a lancé sa violente persécution contre cette paisible pratique reposant sur les principes d’authenticité, de bienveillance et de tolérance.

    En fait, comme cela était le cas lorsque la persécution du Falun Gong a débuté en 1999, le nombre de chrétiens en Chine pourrait actuellement dépasser les 85 millions de membres du PCC.

    Et le régime chinois a déjà accéléré sa répression envers les chrétiens.

    Le New York Daily News a rapporté la veille de Noël que dans la seule province du Zhejiang, le régime chinois avait renversé les croix de plus de 400 églises.

    Pendant la semaine de Noël dans la ville de Wenzhou, province du Zhejiang, le régime a banni toutes les célébrations de Noël dans les écoles maternelles et primaires.

    L’article du New York Daily News citait les paroles d’un responsable chinois de l’éducation: «Dans le passé, nous recevions des recommandations au sujet des festivités étrangères comme Noël, mais cette année pour la première fois, nous avons pour la première fois émis des instructions plus précises.»

    Toutefois, l’information la plus importante concerne quelque chose de plus subtil.

    Toujours selon le New York Daily News, en août dernier, le régime chinois a forcé les pasteurs chrétiens et les intellectuels religieux à assister à un séminaire national à Pékin. Lors de ce séminaire, ils ont reçu des instructions sur la façon de protéger la foi chrétienne des influences étrangères et de l’adapter à la Chine.

    Préserver le christianisme en Chine «de toute influence étrangère» est une expression lourde de sens. Cette formulation est importante car elle renvoie à l’époque où le régime chinois détruisait les religions traditionnelles et les remplaçait par des versions créées par lui.

    Nouvelles religions

    Dans les années 50, le PCC avait entamé le processus d’éliminer toutes culture et croyance traditionnelles. Tandis que le PCC arrêtait et tuait les abbés bouddhistes et les prêtres taoïstes, il a crée deux organisations qui ont élaboré leurs propres versions de ces religions.

    Pour le bouddhisme, le PCC a instauré en 1952 l’Association bouddhiste de Chine. Pour le taoïsme, il a crée en 1957 l’Association taoïste de Chine. Toutes deux se sont mis à promouvoir des formes modifiées des religions traditionnelles en rejetant une bonne partie des pratiques fondamentales. Toutes deux ont également déclaré être « sous la direction du gouvernement du Peuple».

    Ceux qui refusaient d’adhérer à ces religions modifiées étaient persécutés. Epoch Times a souligné dans sa série éditoriale primée intitulée Neuf commentaires sur le parti communiste: «les bouddhistes et taoïstes qui étaient dévoués et suivaient les préceptes se virent étiquetés contre-révolutionnaires ou membres de sectes superstitieuses et de sociétés secrètes.»

    «Sous le slogan révolutionnaire de ’purifier bouddhistes et taoïstes’, ils furent emprisonnés, réformés par le travail ou même  exécutés.»

    L’église des trois principes d’autonomie

    À cette époque, le christianisme et le catholicisme ont été également soumis à des modifications similaires en Chine – un fait lié à la directive de préserver «la foi de toute influence étrangère».

    Lire la suite sur: http://www.epochtimes.fr/front/15/1/29/n3510802/les-chretiens-de-chine-face-a-une-nouvelle-vague-de-repression.htm

  • Apprendre le chinois: Shì (世) le caractère chinois pour Monde

    Chine, apprendre, chinois, caractère, langue, monde, humanité, générations futures, tradition, bouddhisme, taoisme, peuple

    Le caractère chinois (Shì)世 signifie monde, un âge ou une époque ou encore une génération. On se réfère généralement au monde comme à 世界 (Shì Jie) en chinois, littéralement "la limite du monde", où 界 (Jie) signifie limite, portée ou étendue.

    Dans ce contexte, 全世界 (quán shì Jie) se réfère au monde entier, "tout le monde", ou dans le monde entier, où 全 (quán) signifie tout, entier ou ensemble. Un siècle est appelé 世紀 (shì jì), l’époque médiévale ou Moyen âge 中世紀 (zōng shì jì ).

    世上 (shì shàng) se réfère à être dans le monde, littéralement "sur le monde", où 上 (shàng) signifie dessus ou au-dessus, tandis que 世人 (shì rén) fait référence à l'humanité, littéralement "les gens du monde", où 人(rén ) signifie une personne ou des gens.

    現世現報 (xiàn shì xiàn bào) se réfère à recevoir une juste rétribution dans cette vie même, ce qui signifie que le malfaiteur ne tardera pas à être confronté à de mauvais retours.

    En chinois 出世 (chū shì) signifie être né, littéralement " venir dans le monde", tandis que 在世 (zài shì) signifie être en vie, littéralement "être dans le monde." 出 (chū) indique "sortir", et 在 (zài) être à l’intérieur, être situé, ou exister.

    À la fin de la vie,去世 (qù shì), on mourra ou décèdera, littéralement "s’éloigner du monde. " 去 (qù) signifie partir ou quitter. 世家 (shì jiā) fait référence à une ancienne et honorable famille, littéralement une famille (家, jiā) qui est influente pour des générations. "

    De même, 世交 (shì jiāo) se réfère à un ami de longue date, littéralement " un ami ou l'amitié (交, jiāo) de nombreuses générations." Il existe de nombreux idiomes et expressions qui contiennent le caractère (shì).

    世 世界 一家 (shì Jia yī jiè) déclare que "le monde est une famille", tandis que 世界 和平(shì jiè hé píng) représente la paix du monde, où 和平 (hé píng) signifie la paix.

    世 濟 其 美 (shì jì qí měi) énonce que les générations futures ont hérité ou bénéficient des vertus de la génération précédente, où 美 (měi) est synonyme de beauté et se réfère à la vertu (美德, měi dé) dans cette phrase.

    百世 之 師 (bǎi shì zhī shī), littéralement " enseignant d'une centaine de générations", décrit une personne de haute vertu et d’un immense savoir qui est honoré comme un modèle noble pour toutes les générations ultérieures. 百 (bǎi) se réfère à cent et 師 (shī) à un enseignant.

    Basé sur les traditions du bouddhisme et du taoïsme, le peuple chinois a une croyance de longue date que le bien sera récompensé par le bien et que le mal finira par rencontrer sa rétribution. L'expression 現世現報 (xiàn shì xiàn bào) se réfère à recevoir une juste rétribution dans cette vie même, ce qui signifie que le malfaiteur ne tardera pas à faire face à de mauvais retours.

    世上 無 難事, 只怕 有心人 (shì shàng wú nán shì, zhǐ pà yǒu xīn rén) affirme qu'il n'y a pas (無, wú) de difficultés (難事, nán shì) dans le monde; tout ce qui est nécessaire est une personne avec de la détermination et des aspirations, ou une personne (人, rén) qui a (有, yǒu) du cœur (心, xīn).

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/a116877-She-%E4%B8%96-le-caractere-chinois-pour-Monde.html

  • Se détendre avec la musique chinoise traditionnelle

    Des médecins chinois s'en remettent aux pratiques ancestrales pour soigner les problèmes de santé. Ces dernières années, la thérapie par la musique est de plus en plus utilisée pour soigner les problèmes auditifs.

    On dit que les cinq notes de la musique traditionnelle chinoise correspondent aux cinq organes principaux du corps : la rate, les poumons, le foie, le coeur et les reins. La thérapie par la musique est utilisée en particulier pour soigner les problèmes d'acouphène, un bourdonnement constant dans l'oreille sans cause extérieure.

    Tiré de: https://www.youtube.com/watch?v=EsLBB90-Gg0

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu