Avertir le modérateur

U- Art traditionnel et art contemporain - Page 3

  • L’artiste chinois contemporain Ai Weiwei arrêté à l'aéroport de Pékin

    Ai_weiwei Shangai.jpgLe célèbre et ouvertement subversif artiste chinois Ai Weiwei a été arrêté par la police à l’aéroport international de Pékin dimanche matin. Son studio a été perquisitionné, ces assistants arrêtés sans savoir où ils sont été emmenés. Les nouvelles envoyées dans un Tweet par un de ses assistants, disaient que Ai avait été séparé de son adjoint à l'aéroport et «emmené par deux agents de sécurité à la frontière».  Ai était en route pour Hong Kong.

    Peu de temps après, deux dizaines d'officiers de la sécurité publique, muni d’un mandat de perquisition, sont entrés dans son studio à Beijing et ont emporté huit de ces assistants. Plus tard dans l'après-midi, son assistant Wen Tao, a été emmené dans une voiture teintée sans immatriculation. La plupart des nouvelles ont été transmise par les comptes Twitter des assistants de Ai, qui ont également répondu aux appels téléphoniques de journalistes occidentaux travaillant en Chine.

    Ai est un artiste visuel contemporain. Une grande partie de son œuvre reflète sa lutte politique contre le Parti communiste chinois et pour les droits du peuple chinois en quête de justice. Il est également à l’origine de la création du «nid d’oiseau», le stade national  de Pékin  construit pour les Jeux olympiques de 2008.

    Certains observateurs ont indiqué  que son interception avait été préméditée et résultait d’une directive du régime, plutôt que d'une affaire locale ayant impliqué l’artiste auparavant. En janvier de cette année, le récent construit studio de Ai à Shanghai avait été détruit sans préavis au bulldozer par les autorités chinoises.

    Lire la suite: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Lartiste-chinois-contemporain-Ai-Weiwei-arrete-a-laeroport-de-Pekin.html

  • Création d'une oeuvre: l'expression d'un artiste face à la persécution

    Tiré de: http://www.youtube.com/watch?v=acFdJEInP4A&feature=related

    Plus d'nformations sur: http://www.falunart.org

  • "Mon cœur se serre que tant d’humanité côtoie tant d’inhumanité "

    2008-05-13-myson.jpg

    "Mon fils," par Dong Xiqiang, peinture à l'huile, 48"x48" (2005) Une des œuvres présentées à l'exposition

    L’exposition L'Art de Zhen-Shan-Ren (Authenticité-Bienveillance-Tolérance) tourne depuis plusieurs années dans le monde. Les artistes pratiquent le Falun Gong et quatre d'entre eux ont personnellement vécu, comme des millions d'autres en Chine, la brutale campagne d'intimidation, de propagande et de violence pour éradiquer la pratique. Ensemble, ils ont choisi d'explorer à travers leur art la signification de la vie. Leur travail glorifie le divin et s'attache aux questions du bien et du mal.

    La beauté de cet art et les histoires vraies derrière chaque tableau, ont déjà touché de nombreux visiteurs. Un des guides de l'exposition raconte qu'un jour une personne s'est approchée après avoir vu les tableaux et lui a dit : "En voyant cette exposition, j'ai compris la nécessité de continuer à vivre."

    Voir le documentaire sur l'exposition: http://campsd-extermination-en-chine.20minutes-blogs.fr/archive/2010/10/22/documentaire-sur-exposition-d-art-zhen-shan-ren.html

    Les commentaires suivants ont été laissés dans le livre d’or de l’exposition actuellement présentée à Paris.

    " Très émouvante exposition. Mon cœur se serre que tant d’humanité côtoie tant d’inhumanité. Que nos cœurs puissent chaque jour s’ouvrir davantage à la responsabilité, à la vie, à l’amour. Merci !"


    "Les peintures dégagent beaucoup d’émotion et font réfléchir sur le sort de ces hommes et femmes méconnues. C’est à la fois un appel à la raison et à la conscience. Magnifique ! "


    " Très ému par leur destin si tragique, je les associerai dans mes prières pour leur liberté. Les tableaux sont magnifiquement peints et expressifs. De tout cœur avec eux ! "


    Lire la suite sur: http://www.fr.clearharmony.net/articles/201011/53867.html

     

    EXPOSITION ZHEN SHAN REN A PARIS

     

    Du 19 octobre au 11 décembre 2010

    Galerie d’Art Jardin

    18 rue de Gergovie 75014 Paris

    Métro Pernety ou Plaisance (Ligne 13)

    Du mardi au samedi de 13h à 19h

    - Entrée libre-

  • Conceptualisation et pensée exprimées à travers l’art

    2010-09-13-guanyin_chinese_painting.jpg
    'Le ‘voyage compatissant de Guan Yin’ par Caixing. Les caractères chinois signifient : La Grande et Compatissante Guan Yin, la Bodhisattva Avalokitésvara "(Pureinsight.org)

    La peinture traditionnelle chinoise aussi connue sous le nom de “peinture chinoise”, reflète la conscience nationale, la disposition esthétique et l’inclination de la Chine. Elle démontre les compréhensions des anciens chinois sur la nature, la société, et les aspects sociaux associés, tels que la politique, la philosophie, la religion, la moralité et l’art.

    La peinture traditionnelle chinoise met l’accent sur " apprendre extérieurement de la nature, gagner intérieurement dans le cœur", harmoniser l’extérieur ou la nature et l’intérieur ou le cœur pour créer une conception artistique.

    Selon cette tradition :" La composition est déjà conçue avant que l’on ne commence à peindre, et l’œuvre achevée dépeint l’aspiration précise de l’artiste." Son dessein est de dépeindre le caractère spirituel à travers la forme physique, ayant à la fois forme et esprit ainsi qu’une vive résonance spirituelle.

    La peinture chinoise a une longue histoire. [...]


    Trois catégories de peinture chinoise

    La peinture chinoise consiste en trois catégories; les représentations figuratives, les représentations de paysages et les représentations de fleur-oiseau. Superficiellement, elles sont classées par thème, alors qu’en fait, elles présentent une forme de conceptualisation et de pensée à travers l’art.

    Les trois catégories incluent trois aspects de l’univers et de la vie humaine: les peintures figuratives dépeignent la société humaine et les relations interpersonnelles. Les peintures de paysages expriment la relation entre l’homme et la nature, combinant les deux en une seule.

    La peinture fleur-oiseau exprime les variétés de la vie naturelle et leur existence en harmonie avec l’homme. La combinaison des trois constitue la multitude totale des choses dans l’univers, chacune apportant le meilleur dans les deux autres et se complétant mutuellement.

    Gu Kaizhi dans la période Jin orientale s’est spécialisé dans la peinture figurative. Il a été le premier à mettre en avant l’idée " d’exprimer l’esprit grâce à la forme." Dans sa peinture de personnages, il s’est totalement dévoué à la description vivante du caractère individuel et d’une résonance animée, tout en donnant une ample considération à la fois à la forme et à l’esprit. Grâce à cette méthode, le caractère individuel dans la peinture du personnage était représenté de façon très vivante grâce à la description de l’environnement, de l’atmosphère, de la posture et du mouvement.

    La peinture de paysage constitue un domaine spécial de l’étude de l’art; elle décrit principalement des paysages naturels. Elle s’est développée au cours des périodes Wei, Jin, Sud et Nord. La peinture fleur-oiseau est devenue une catégorie indépendante de peinture au cours de la dynastie Tang.

     

    “L’unité du Ciel et de l’Homme”

    La peinture chinoise attache de l’importance à la conception. [...]

     

    Lire l'article dans son intégralité sur: http://www.fr.clearharmony.net/articles/201009/52916.html

  • Plus qu’une histoire contemporaine

    Tragédie en chine.jpg

    Tragédie en Chine. Une femme pleure aux côtés de son mari qui a été torturé à mort dans un centre de lavage de cerveau. Il tient dans sa main un morceau de papier qui diffame le Falun Gong et qu'on a voulu le forcer à signer (FalunDafaArt)

    Voir la vidéo de présentation :

    http://expositiondartzhenshanrenaparis.20minutes-blogs.fr/video-de-presentation-de-l-exposition/

     

    ------------------------------------

    EXPOSITION ZHEN SHAN REN A PARIS

    Du 19 octobre au 11 décembre 2010

    Galerie d’Art Jardin

    18 rue de Gergovie 75014 Paris

    Métro Pernety ou Plaisance (Ligne 13)

    Du mardi au samedi de 13h à 19h

    - Entrée libre-

    Voir la vidéo de présentation :

    http://expositiondartzhenshanrenaparis.20minutes-blogs.fr/video-de-presentation-de-l-exposition/

  • Documentaire sur Exposition d'Art Zhen Shan Ren

    ------------------------------------

    EXPOSITION ZHEN SHAN REN A PARIS

     

    Du 19 octobre au 11 décembre 2010

    Galerie d’Art Jardin

    18 rue de Gergovie 75014 Paris

    Métro Pernety ou Plaisance (Ligne 13)

    Du mardi au samedi de 13h à 19h

    - Entrée libre-

    LOGO SITE.jpg

  • Excellente vidéo: Exposition d'Art Zhen Shan Ren

    The Art on Zhen Shan Ren

    http://www.youtube.com/watch?v=qTf_PEhlwd8

    L'Art de Authenticité, Bienveillance, Tolérance se compose d'oeuvres réalisées par plus de douze artistes. Ces artistes proviennent de milieux  variés et divers en termes d'expérience professionnelle, de modèles artistiques et d'éducation culturelle. Ce qu'ils ont en commun dans leur pratique du Falun Gong est réuni ici pour tenter d'exprimer la myriade d'expériences à y vivre.

    C'est la libération du professeur Kunlun Zhang, arrêté pour sa croyance dans le Falun Gong et détenu dans un centre de lavage de cerveau chinois jusqu'en 2001, qui a incité les artistes à communiquer entre eux, beaucoup d'ailleurs ne se sont même jamais rencontrés de visu. En partageant leurs expériences et leurs compréhensions pendant trois ans, l'idée d'une exposition a commencé à prendre forme. La peinture à l'huile réaliste, ou 'Nouvelle-Renaissance', est le genre qui a été retenu pour ses possibilités narratives, son accessibilité et, surtout, sa pureté simple. L'exposition regroupe quatre thèmes principaux : l'harmonie, l'adversité, le courage et la justice.

    En 2004, les artistes ont commencé à produire les oeuvres qui font partie de la collection actuelle. Les artistes Xiaoping Chen, Dr. Xiqiang Dong, Kathy Gillis, Yuan Li, Daci Shen, Weixing Wang et Dr. Kunlun Zhang ont réalisé 33 pièces au total.

    Lire la suite sur:

    The Art of Truth, Compassion, Tolerance

    http://www.falunart.org/

  • La peinture chinoise traditionnelle

    peinture chinoise trad 10 04 10.jpg

    La peinture chinoise traditionnelle, également connue sous le nom de "peinture chinoise", reflète la conscience nationale de la Chine ainsi que sa disposition et son inclinaison esthétiques. Elle illustre les compréhensions des chinois de la Chine ancienne au sujet de la nature, de la société et d'autres aspects sociaux afférents, tels que la politique, la philosophie, la religion, la moralité et l'art. La peinture chinoise traditionnelle met l'accent sur "apprendre extérieurement de la nature, gagner intérieurement dans le cœur," harmoniser la nature/extérieure et le cœur/intérieur afin de créer la conception artistique. Cela demande que la "composition soit déjà créée avant même de commencer à peindre, et que l'oeuvre accomplie dépeigne l'aspiration précise de l'artiste." Son objectif est d'exposer le caractère spirituel à travers la forme physique, de posséder à la fois la forme et l'esprit ainsi qu'une solide résonance spirituelle.


    La peinture chinoise possède une longue histoire; durant la période lointaine des Etats Guerriers, il y a plus de 2000 ans de cela, les gens peignaient sur de la soie. Ceci est connu comme la peinture sur soie. Auparavant, il y avait également des formes primitives de peintures sur la pierre et de peinture sur poterie. Ces premières peintures ont établi une bonne fondation pour le développement de la peinture chinoise, laquelle utilisait la ligne (le trait) comme principal moyen de composition. Durant les dynasties Han et Wei, la stabilité sociale et l'unité ont pris un tournant dramatique vers la division; l'impact de la collision entre la culture extraterritoriale et la culture locale, et leur éventuelle combinaison, a donné vie aux peintures religieuses, qui constituaient le genre principal de peinture à cette époque. Il existait aussi des peintures de personnages historiques, qu'on voyait dessinés sur les œuvres littéraires. Les peintures de paysages, de fleurs et d'oiseaux ont également vu le jour durant cette période.


    Les dynasties Sui et Tang ont connu une période de grande prospérité socio-économique et de développement culturel. En même temps, il s'est également produit une période prospère de développement dans le domaine de la peinture. Les peintures de paysages, de fleurs et d'oiseaux ont atteint leur maturité. La peinture religieuse a aussi atteint son apogée en ce temps-là. Il est apparu également une tendance séculière, avec des peintures de personnages décrivant la vie des aristocrates ainsi que des peintures décrivant les caractéristiques des gens de ce temps-là. L'émergence de la peinture literati (savante) et son tardif développement a grandement enrichi le concept créatif de la peinture chinoise ainsi que les méthodes d'illustration.

    Les trois catégories de la peinture chinoise

    La peinture chinoise comprend trois catégories, nommément, la peinture de personnages, celle de paysages et la peinture de fleurs et d'oiseaux. En surface, ils sont classés par sujet, alors qu'en fait, ils présentent une forme de conceptualisation et de pensée à travers l'art. Les prétendues "trois catégories de peinture" comprennent les trois aspects de l'univers et de la vie humaine: la peinture de personnages dépeint la société humaine et les relations interpersonnelles; la peinture de paysages exprime la relation entre la nature et l'homme, combinant le tout en un; et la peinture d'oiseaux et de fleurs exprime les variétés de la vie naturelle et leur existence en harmonie avec l'homme. La combinaison des trois constitue toute la multitude des choses dans l'univers, chacune transmettant le meilleur à l'autre et se complétant mutuellement.


    Gu Kaizhi dans la période Orientale Jin s'est spécialisé dans la peinture de personnages. Il fut le premier à avancer l'idée "d'exprimer l'esprit à travers la forme." Dans sa peinture de personnages, il s'est consacré à la description vivante du caractère individuel et à une résonance vive, tout en donnant une ample considération à la fois à la forme et à l'esprit. A travers cette méthode, le caractère individuel dans ses peintures de personnages était décrit de façon bien précise à travers la description de l'environnement, de l'atmosphère, de la posture et du mouvement.


    La peinture de paysages est un domaine spécifique d'étude dans l'art; elle décrit principalement des scènes naturelles. Elle s'est développée durant les périodes Wei, Jin et Sud-Nord. La peinture de fleurs et d'oiseaux est devenue une catégorie indépendante de peinture durant la dynastie Tang.

    L'idéologie du "le ciel et l'homme ne font qu'un"

    La peinture chinoise attache de l'importance à la conception, et elle se distingue par le fait de former d'abord le concept avant la peinture. Elle souligne l'unité subjective et objective de l'image artistique et ne poursuit aucune ressemblance précise quant à la forme; mais elle tente d'obtenir "l'effet ingénieux qui réside entre la ressemblance et la non ressemblance" et la "ressemblance dans la non ressemblance." La peinture chinoise emploie des techniques d'encre et de pinceau uniques pour décrire les objets et exprimer les sentiments, et à travers les points, les lignes et la surface, elle décrit la forme, la structure, la texture, la lumière et la position de l'objet dans la peinture. Le pinceau et l'encre ne servent pas seulement de techniques pour dépeindre les objets et transmettre des émotions, mais servent également de véhicule à l'objet de la peinture. Dans le même temps, ils sont eux-mêmes une forme de nuance, déployant le charme sophistiqué dans la calligraphie chinoise et possédant une valeur esthétique unique. La peinture chinoise accentue le fait que la peinture et la calligraphie sont homologues. En outre, elle prête attention au caractère et à l'accomplissement de l'artiste. Dans une œuvre singulière, une attention particulière est donnée à la combinaison harmonique du poème, de la calligraphie, de la peinture et du sceau. Dans l'écriture du poème, de la préface et du post-scriptum d'une peinture, l'artiste exprime sa compréhension de la société, de la vie et de l'art. Ces derniers non seulement enrichissent le thème de la peinture, mais font également partie de la composition.


    La peinture chinoise reflète les concepts philosophiques et esthétiques des chinois dans son observation, création de l'image et expression. Dans son observation de la réalité, elle adopte la méthode de distinguer ce qui est petit de ce qui est grand, et à partir de ce qui est petit voir ce qui est grand. Elle observe la réalité dans la vraie vie ou devient même directement une partie de la réalité, plutôt que de se contenter d'observer tel un étranger ou de se limiter elle-même à un point de vue particulier. Même en peignant des objets naturels purs, tels que des paysages, des fleurs et des oiseaux, l'artiste peut également les relier à la conscience sociale et l'intérêt esthétique des gens, utilisant des scènes pour exprimer des sentiments ou bien les aspirations d'une personne en décrivant un objet particulier.


    La peinture chinoise traditionnelle n'est pas seulement prestigieuse, mais sert également de miroir afin de refléter les arts traditionnels de la Chine, démontrant le concept traditionnel chinois de "le ciel et l'homme ne font qu'un."

    Tiré de: http://www.fr.clearharmony.net/articles/201004/50537.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu