Avertir le modérateur

  • Le régime chinois essaie de faire plier la presse internationale

    Epoch Times, chine, liberté de la presse, Consulat chinois, presse, média

    Un vendeur automobile avait fait paraître une annonce publicitaire dans le journal Epoch Times. Peu de temps après, le siège du producteur automobile aux États-Unis avait reçu un appel du Consulat chinois.

    Cet incident s’est passé il y a dix ans, mais ses effets agissent encore aujourd’hui. Le représentant d’une agence publicitaire a expliqué que cet incident avait convaincu son entreprise que travailler avec Epoch Times déclencherait des pressions de la part du Consulat chinois.

    Le Parti communiste chinois (PCC) veut réduire au silence les médias indépendants en langue chinoise. Utiliser des pressions afin de couper les recettes publicitaires est une des principales stratégies du PCC, parmi d’autres moins subtiles.

    La pierre d’achoppement des recettes publicitaires est l’agence publicitaire qui sert de pont entre les annonceurs et les médias. Il existe une demi-douzaine d’agences publicitaires aux États-Unis qui placent les annonces des plus grandes entreprises dans la presse en langue chinoise.

    Epoch Times a rencontré des représentants d’un certain nombre de ces agences . Au cours d’un récent entretien, le représentant d’une agence a résumé le problème général:

    «Disons que je place les publicités de mes clients dans votre journal, que dois-je faire quand je reçois des appels téléphoniques des autorités chinoises ?»

    Le représentant d’une autre agence publicitaire a été encore plus direct.

    Lorsqu’on lui a proposé de travailler avec Epoch Times, il a répondu: «C’est très difficile d’être le premier.»

    «Mes clients ont tous des entreprises multinationales. Des affaires en Chine. C’est difficile pour moi de vous recommander.»

    Des publicités retirées à Hong Kong

    Epoch Times n’est pas le seul média à voir ses recettes publicitaires réduites sous les pressions du régime chinois.

    En novembre 2013, des entreprises d’État chinoises et d’autres grandes entreprises ont subitement arrêté de placer leurs publicités dans le journal indépendant de Hong Kong AM730. Selon Shih Wing-ching, le fondateur du journal, ce dernier a vu disparaître environ 2 millions de dollars de recettes publicitaires annuelles.

    ...

    Lire la suite de l'article sur: http://www.epochtimes.fr/front/14/8/24/n3510175/le-regime-chinois-essaie-de-faire-plier-la-presse-internationale.htm

  • Jiang Zemin tenu en échec sur son propre territoire

    Xi Jinping, Jiang Zemin, Shangai, Chine, Deng Xiaoping, biographieLes jours de Jiang Zemin sont comptés. L’homme qui a dominé la politique chinoise pendant plus de deux décennies est aujourd’hui menacé sur son propre territoire, la ville de Shanghai.

    Ces derniers jours, des équipes d’enquêteurs se sont mis à l’œuvre à Shanghai, dans le cadre de la campagne anti-corruption menée par Xi Jinping. Une brève annonce selon laquelle les enquêtes avancent sérieusement est apparue le 11 août sur le site officiel du Parquet de Shanghai.

    Shanghai est en quelque sorte la base de lancement et le terreau des ambitions politiques de Jiang Zemin et est devenue la base de son pouvoir.

    Jiang Zemin a été secrétaire du Parti de Shanghai de 1985 à 1989. Face au mouvement pour la démocratie de 1989, le dirigeant de l’époque Deng Xiaoping avait été impressionné par la manière forte utilisée par Jiang Zemin pour réprimer les dissidents à Shanghai, alors que de nombreux autres dirigeants du PCC étaient restés sur le côté sans rien faire.

    Après avoir démis Zhao Ziyang de ses fonctions de Secrétaire général du Parti en raison de sa sympathie pour les étudiants, Deng Xiaoping a nommé Jiang Zemin à Pékin. Une fois au pouvoir, Jiang Zemin a traqué et puni sans relâche les dissidents qui avaient échappé aux chars la nuit du 4 juin sur la place Tiananmen. 

    Après avoir pris les rennes du pouvoir à Pékin, Jiang Zemin a promu d’obscurs cadres venus de Shanghai à des postes d’influence au sein du Parti. Ceux-ci ont rapidement formé le cœur d’un réseau de connexions que Jiang Zemin utilisera ensuite pour dominer la politique chinoise pendant plus de 20 ans.

    Jiang Zemin au cœur de la cible

    Ces 19 derniers mois, le dirigeant du PCC Xi Jinping a évincé les plus grands alliés de Jiang Zemin au cours de sa campagne d’épuration politique.

    Le point d’orgue de cette campagne a eu lieu le 29 juillet dernier avec l’annonce de la mise à disposition de Zhou Yongkang, l’ancien patron de la sécurité chinoise. Il est rapidement devenu évident que la chute de Zhou Yongkang ne marquerait pas la fin de la campagne de Xi Jinping.

    Immédiatement après cette annonce, le Quotidien du Peuple, journal fidèle au Parti, a publié sur son site web un commentaire intitulé «La chute du gros tigre Zhou Yongkang n’est pas la fin de l’histoire». Cet article rappelait que Zhou Yongkang avait bien été promu par des personnes plus haut placées que lui.

    Bien que cet article ait été rapidement supprimé, il est resté suffisamment longtemps en ligne pour être partagé et diffusé largement sur l’Internet chinois.

    Deux semaines plus tôt, Epoch Times avait rapporté que Zeng Qinghong, principal conseiller de Jiang Zemin, avait été arrêté. Si la campagne anti-corruption de Xi Jinping doit être autre chose qu’une simple opération d’assainissement, alors, après la chute des plus gros tigres, la cible suivante devrait en toute logique être Jiang Zemin. 

    Ce dernier semble déjà avoir perdu tout pouvoir au sein même de sa citadelle. Xi Jinping a donc le champ libre pour le poursuivre.

    Si le passé fait office d’exemple, tout comme la Commission centrale d’inspection de la discipline l’a déjà fait des milliers de fois dans toute la Chine, elle va maintenant passer Shanghai au peigne fin et refermer son piège sur sa proie. Ainsi, la Commission commence par attaquer les cibles les plus faibles en périphérie pour qu’elles révèlent leurs connexions vers le centre du réseau, pour avancer étape par étape jusqu’à ce que l’objectif final soit encerclé et sans défense.

    Impasse

    Selon l’agence de presse officielle Xinhua, 85 000 responsables ont fait l’objet d’une enquête au cours des 6 derniers mois...

    Lire la suite de l'article sur: http://www.epochtimes.fr/front/14/8/23/n3510173/jiang-zemin-tenu-en-echec-sur-son-propre-territoire.htm

  • L’Art de Zhen-Shan-Ren revient à Bordeaux

    art, contemporain, traditionnelle, bordeaux, exposition, peinture, classique

    Un article de Bordeaux Gazette lors de la première présentation de l’Art de Zhen Shan Ren à Bordeaux, à la Halle des Chartrons en 2012, l’annonçait en ces termes : " Cette exposition est une fenêtre ouverte sur un fait de société poignant et d’une grande importance qui est largement passé sous silence, surtout en Chine … les artistes nous dévoilent, d’une part le sort dramatique réservé à une partie de la population chinoise et, d’autre part, elle rend hommage à l’intemporalité de l’art "divin". "

    Des visiteurs avaient alors encouragé les organisateurs à faire le maximum pour faire largement connaître l’exposition au public bordelais. Déjà présentée dans une cinquantaine de pays, l’exposition revient donc à Bordeaux dans le cadre de sa tournée des villes de France. C’est au Marché de Lerme, bâtisse circulaire construite en 1866 dans un assemblage original de verre, de fonte, de zinc et de marbre, autrefois marché couvert et accueillant depuis 2011 des expositions au cœur de la vieille ville, qu’elle sera visible jusqu’au 1er septembre.

    art, contemporain, traditionnel, bordeaux, exposition, Zhen Shan Ren, sortiesD’après son site officiel, l’Art de Zhen-Shan-Ren (Authenticité-Bonté-Tolérance) est " une exposition intime et inspirante extraordinairement touchante, détaillant à la fois une vie intérieure spirituelle et une tragédie extérieure des droits de l’homme. Des peintures à l’huile réalistes et des aquarelles, pour la plupart d’artistes chinois, offrent un aperçu unique sur la discipline spirituelle Falun Gong, également appelée Falun Dafa. "

    Certains des artistes ont directement souffert eux-mêmes les tourments du système concentrationnaire communiste en Chine. Episodes minutieusement dépeints dans leurs oeuvres . Catherine Demeste, secrétaire, et son époux Jacques, électronicien à la retraite, ont été les premiers à franchir la porte de l’exposition. Pour Catherine, cette persécution en rappelle une autre :

    " Il y a l’art mais il y a aussi la signification de tout ce que l’on voit et je trouve que ça rappelle la vie de Jésus persécuté, il y a plus de 2000 ans."

    Son mari a, quant à lui, été touché par la beauté des peintures et la gravité de certains messages : " Ces tableaux sont superbes, ils expliquent et montrent bien les choses. C’est important, c’est important ! Ce qui est terrible, c’est le tableau où on voit une personne allongée à qui on prélève un organe ; un cœur ou autre chose. Des choses comme ça, ça touche, c’est dur ! Ces artistes qui témoignent de la cruauté de la chose, c’est encore plus représentatif qu’une photo. "

    Vous pouvez découvrir cette incroyable exposition:

    Du 20 août au 1er septembre

    À Bordeaux, Marché de Lerme.

    Entrée gratuite - Ouverture tous les jours de 10h à 19h

    Lire la suite des interviews sur:http://fr.clearharmony.net/articles/a116205-France-Beaute-des-peintures-et-gravite-des-messages-L%E2%80%99Art-de-Zhen-Shan-Ren-revient-a-Bordeaux.html

  • Wu Daozi, homme sage et peintre chinois

    Chine, culture, dynastie Tang, poète,Bouddha, millénaire, mythe, légende Wu Daozi (environ 686-760) était le meilleur artiste de la dynastie Tang. Les peintures de Wu portaient sur des sujets variés y compris les personnages, les divinités, Bouddha, les oiseaux, les fleurs, les paysages, les moyens de locomotion et les armes, les ponts et les bâtiments, etc. Il était spécialement doué pour représenter les personnages et Bouddha. Par ailleurs, il a été considéré comme le «Sage de la peinture» en Chine pendant des millénaires.

    Wu Daozi était par nature direct et ses magnifiques tableaux se composaient de traits fluides, accentuant la force spirituelle intérieure plutôt que les détails insignifiants. La plupart des tableaux et des peintures murales de Wu Daozi étaient réalisés en une seule séance. On dit que pendant que Wu Daozi dessinait le halo autour de la tête de Bouddha, sur une fresque murale, il a tout de suite posé les dernières finitions à la brosse sans mesure préalable. L’empereur des Tang l’a envoyé observer le cours d’une rivière pour ensuite la représenter. Wu est revenu, a demandé un boulon de soie unie et, en un seul jour, il a représenté plus de 483 km de rivière sur la soie, sans esquisse préalable. Ce même travail aurait nécessité quelques mois pour les autres peintres de la cour.

    Une des histoires nous apprend, qu’une fois, il a dû préparer selon la coutume la dot pour le mariage de sa fille. Malgré sa renommée, il réalisait de nombreuses peintures  gracieusement et n’arrivait pas à fournir une riche dot pour sa fille. Donc, il exécuta assez rapidement, des peintures afin que ses œuvres puissent lui servir de dot.

    Le beau-fils était un homme avide et snob. Ne voyant pas d’or et de bijoux dans la dot, mais seulement quelques peintures qu’il ne savait pas apprécier, il a contenu sa rage. Un jour, tandis que la fille de Wu Daozi était de sortie, il a enlevé sans les regarder les peintures de la maison et a commencé à brûler tous les tableaux, un par un. La fille de Wu Daozi revint juste à temps pour sauver la dernière œuvre peinte, un dessin fait sur un boulon en soie. Après s’être querellée avec son époux, l’épouse a dormi seule dans un lit vide avec la peinture.

    Le lendemain matin, son mari se réveilla et vit sa femme recouverte d’une nouvelle couverture en soie. Lorsque sa femme déroula la couverture, elle révéla toute l’oeuvre. Étourdi par l’éclat de la peinture, le mari est resté sans voix en proie à un profond regret.

    Tous ces mythes légendaires reposent sur le haut niveau de réalisation artistique de Wu Daozi. Ses œuvres les plus célèbres furent des peintures bouddhistes où les vêtements et leurs caractéristiques sont représentés avec application. La focalisation sur les thèmes religieux a eu une énorme influence sur les générations futures. Dans l’histoire chinoise, aucun autre artiste ne fut en mesure de rivaliser avec Wu Daozi.

    Tiré de: http://www.epochtimes.fr/front/14/8/20/n3510162/wu-daozi-homme-sage-et-peintre-chinois.htm

  • Les origines du Kung Fu chinois

    kung fu,chine,culture traditionnelle,art martial,karaté,amélioration de soi,recherche intérieure

    Un excellent documentaire en anglais sur le kung-fu et son principe de recherche intérieure. Réalisé par la chaîne d'info YouTube China Uncensored.

    Les arts martiaux chinois sont originaires de l'ancienne culture chinoise traditionnelle, ils ont donc un contenu et un sens intérieur très riche. Ils sont initialement dérivés du taoïsme, lui même étroitement lié à la cultivation personnelle (amélioration de soi). Ses composants de base comprennent de cultiver la vertu, les techniques artistiques, de nourrir sa santé et sa longévité, d’améliorer sa condition physique, de se défendre et de renoncer à la violence. Ainsi, le premier caractère dans les arts martiaux est le mot «Wu» (), qui est formé par la combinaison des caractères « Arrêter » () et «la Guerre» (). En savoir plus sur les arts traditionnels chinois .

    Tiré de: https://www.youtube.com/watch?v=2gvGebn11sk&list=UUgFP46yVT-GG4o1TgXn-04Q

  • Une exposition d'artistes chinois à Bordeaux du 20 août au 1er septembre

    Chine, artistes, art, exposition, bordeaux, marché de Lerme, Zhen Shan Ren, persécution

    Du 20 août au 1er septembre, une exposition « L’art de Zhen-Shan-Ren » consacrée à un ensemble de peintres contemporains de la diaspora chinoise se tiendra au marché de Lerme à Bordeaux. Ces artistes se sont rassemblés il y a quelques années et, sous l’impulsion du peintre et sculpteur Zhang Kunlun très connu en Chine, mais exilé aux Etats-Unis, ont produit des œuvres qui ont été exposées dans 40 pays et 200 villes. En chinois, Zhen- Shan-Ren signifie Authenticité, Bienveillance et Tolérance. A travers des peintures à l’huile dans le style classique occidental, des pastels, des portraits chinois plus modernes, ils se veulent porteurs d’un message spirituel et d’un appel à un monde plus libre et plus tolérant

    L’exposition détaille à la fois la vie spirituelle intérieure de l'artiste et le courage manifesté face la tragédie qui les a touché en Chine. Des peintures à l’huile réalistes et des aquarelles chinoises réalisées par des artistes dont la plupart sont chinois donnent un aperçu unique de la discipline spirituelle du Falun Gong.

    Pour les amateurs d'art, venez découvrir cette incroyable exposition d'artistes chinois

    Du 20 août au 1er septembre

    À Bordeaux, Marché de Lerme.

    Entrée gratuite - Ouverture tous les jours de 10h à 19h

    Plus d'informations sur: http://fr.falunart.org/

  • Le caractère chinois pour Immortel: Xiān (仙)

    Chine, caractères chinois, signification, traduction, idéogramme, linguistiqueLe caractère chinois 仙 (xian) fait référence à un immortel, une fée, ou un être céleste ou surnaturel. Il est également utilisé pour désigner un génie ou un sage.

    仙 (Xian) a deux variantes: la forme la plus ancienne enregistrée 僊 (xian), et la forme rarement utilisée 仚 (xian). Ces trois caractères sont des composés-phono-sémantique constitués d'une composante sonore et d'une composante de sens. Dans les trois variantes, la composante de sens est 人 (rén) ou sa variante亻(rén), se référant à un être humain ou à l'humanité.

    Dans 仙 (xian) et 仚 (xian), la composante sonore est 山 (shan), ou la montagne. Dans 僊 (xian), la composante sonore est 䙴, une ancienne forme du caractère 遷 (qian), signifiant se déplacer ou changer. Le premier dictionnaire chinois "Shuo Wen Jie Zie (說文解字)," achevé en l'an 100 sous la dynastie des Han (206 avant JC-220 après JC), définit 僊 (xian) comme "vivre longtemps et s'éloigner," et 仚 (xiān) comme "un être humain sur une montagne."

    Ces définitions correspondent avec les caractéristiques communément associées aux immortels, comme la vie éternelle, la vie des ermites dans les montagnes, et l'ascension au ciel. Des exemples de combinaisons de caractère utilisant 仙 comprennent 仙人 (xiān rén), un immortel, une fée ou un sage; 仙女 (xiān nǚ) ou 仙姑 (xiān gu), une femme fée ou une jeune fille immortelle; 仙丹 (xiān dan), la pilule d'immortalité ou l'élixir de vie; 仙景 (xiān jǐng), un paysage enchanteur; 仙境 (xiān Jing), une féerie, le pays des merveilles ou le paradis; et 仙 國 (xiān guó), littéralement "pays des fées."

    成仙 (chéng xiān) signifie "devenir immortel", tandis que 神仙 (shén xian) est un autre terme pour divinité ou être céleste; 神 (shén) se réfère à ce qui est divin, spirituel, magique ou surnaturel.

    Li Bai (李白) est connu comme "le poète immortel" de la Chine ou 詩仙 (shi xian), où le caractère 詩 (shi) signifie poésie. La pêche est un symbole chinois d'immortalité, connu sous le nom de 仙桃 (xiantao). 水仙 (shuǐ xiān) est le beau narcisse ou la jonquille.

    Le cactus est appelé 仙人掌 (xiān rén zhǎng) en chinois, littéralement "paume de l'immortel", où 掌 (zhǎng) est le caractère pour palmier. Les feuilles de la plante exotique semblent être comme les mains d'un être surnaturel d'un autre monde.

    Lire la suite de l'article sur: http://fr.clearharmony.net/articles/a116200-Le-caractere-chinois-pour-Immortel-Xian-%E4%BB%99.html

  • La corruption au sein de CCTV dans la ligne de mire

    censure, propagande, Chine, CCTV,Parti communiste chinois, campagne anti-corruption, Xi Jinping

    À peu près au même moment où le Parti communiste chinois (PCC) annonçait officiellement l’ouverture de l’enquête sur Zhou Yongkang, ancien membre du comité permanent du Politburo, la campagne anti-corruption s’est intensifiée au sein de CCTV, la chaîne de télévision officielle du Parti communiste chinois (PCC).

    Le 11 juillet, Rui Chenggang, célèbre présentateur des informations sur CCTV, Li Yong, directeur adjoint des programmes économiques et un autre producteur d’émissions ont été placés en détention. Liu Wen, directeur de CCTV-9, la chaîne documentaire de CCTV, a été arrêté le 30 juillet.

    Selon les observateurs chinois, ces arrestations ont été planifiées par le dirigeant du Parti Xi Jinping, en préparation d’une attaque visant Liu Yunshan, directeur du département central de la propagande et membre du Comité permanent du Politburo. Liu Yunshan, à l’instar de Zhou Yongkang, est un des membres de la faction de l’ancien dirigeant chinois Jiang Zemin.

    Liu Wen

    Selon des sources citées dans le magazine économique en ligne Caixin, un audit habituel mené en décembre dernier par le Bureau national d’audit du PCC a révélé les problèmes financiers rencontrés par Liu Wen. Ce dernier aurait tenu une mauvaise gestion lors de l’achat de documentaires étrangers. Par ailleurs, il est «soupçonné d’avoir bénéficié de publicités intégrées dans les documentaires les plus populaires.»

    Zhu Xinxin, ancien rédacteur de Radio Renmin à Hebei, a expliqué à NTD: «Bien que CCTV se présente comme un média, la chaîne sert d’outil de propagande. Elle appartient au système dictatorial du PCC. Donc, elle présente aussi tous les problèmes qui émergent de la politique du PCC. Elle participe aux affaires du régime.»

    «Elle est aussi de toutes les conspirations et escroqueries du PCC. Par conséquent, de nombreux employés de CCTV sont devenus membres de groupes d’influence. Ils sont aussi impliqués dans des problèmes de corruption et toutes sortes de scandales.»

    Des centaines de personnes interrogées

    En décembre 2013, Li Dongsheng, ancien vice-président de CCTV, était arrêté. Depuis, les médias ont rapporté que la Commission centrale d’inspection de la discipline et le Bureau national d’audit ont formé cinq équipes pour enquêter sur CCTV. Des centaines d’employés de CCTV ont été interrogés et beaucoup ont été limogés et arrêtés.

    Lire la suite de l'article sur: http://www.epochtimes.fr/front/14/8/20/n3510159/la-corruption-au-sein-de-cctv-dans-la-ligne-de-mire.htm

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu