Avertir le modérateur

La santé de Gao Zhisheng minée par les mauvais traitements en prison

Chine, avocat, Gao Zhisheng, torture, prison, dissident, droits de l'homme

Surnommé la «conscience de la Chine», Gao Zhisheng s’exprimait autrefois haut et fort pour défendre les persécutés et les dépossédés. Aujourd’hui, après cinq ans de mauvais traitements, l’avocat est quasiment réduit au silence.

Depuis que le célèbre avocat défenseur des droits de l’homme a été libéré la semaine dernière, des informations sur son état de santé ont été diffusées au compte-gouttes par son épouse Geng He, qui vit en Californie aux États-Unis avec leurs deux enfants.

Geng He n’a pu échanger que quelques brèves conversations avec son mari, mais elle a très longuement parlé avec sa sœur qui se trouve avec Gao Zhisheng à Urumqi. Des représentants de la sécurité chinoise se sont installés avec eux dans la maison et les surveillent, tandis que d’autres sont stationnés à l’extérieur de la maison.

Geng He a décrit ses conversations avec Gao Zhisheng sur Twitter et lors de discussions avec Sherry Zhang, une amie de la famille. Geng He a refusé toute interview avec les médias, mais publie des mises à jour sur la situation de Gao Zhisheng sur Twitter.

Sur le compte Twitter de Geng He, un message daté du 12 août décrit les facultés diminuées de Gao Zhisheng: «Alors que je parlais avec Gao, le téléphone a été coupé. Alors je l’ai rappelé et j’ai demandé: ’De quoi parlions-nous?’ Gao a répondu: ’Je ne sais pas.’ Je lui ai demandé: ’Comment l’appel a-t-il été coupé?’ Gao a répondu: ’Je ne sais pas.’ J’ai alors demandé: ’Mais, comprends-tu ce que je dis ou pas? Tu ne peux pas entendre, ou tu ne peux pas comprendre?’

«À ce moment, la sœur de Geng He a repris le téléphone et a dit: ’Il a été enfermé dans une cellule sombre, seul, pendant cinq ans, avec un pain à la vapeur et un bol de chou chaque jour. Tu dois l’aider patiemment à réapprendre à parler’.»

Selon Sherry Zhang, Tianyu, le jeune fils de Gao Zhisheng, était déçu et confus après avoir essayé de parler avec son père au téléphone. Il avait pratiqué son chinois pour pouvoir lui parler, mais après avoir raccroché le téléphone, il a simplement dit: «Papa ne sait pas parler chinois!»

«Il sait à peine parler – et souvent avec de très courtes phrases – la plupart du temps, on ne comprend pas ce qu’il dit», a commenté Mme Zhang dans un courrier électronique qu’Epoch Times a pu lire. «Le fils de Gao était incroyablement excité de parler avec lui au téléphone et il a été complètement secoué d’être à peine compris par son père, sa voix était monotone et il répondait seulement par deux ou trois mots au questions et n’avait aucune initiative dans la conversation», poursuivait le message.

Lire la suite sur: http://www.epochtimes.fr/front/14/8/16/n3510139/la-sante-de-gao-zhisheng-minee-par-les-mauvais-traitements-en-prison.htm

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu