Avertir le modérateur

Xi Jinping décidé à poursuivre sa campagne d'épuration politique

Xi Jinping, Chine, corruption, Bo Xilai, Zhou YongkangMoins d’une semaine après que l’enquête longtemps attendue sur l’ancien directeur de la sécurité intérieure Zhou Yongkang soit annoncée, le dirigeant du Parti Xi Jinping annonçait lors d’une réunion interne que la lutte contre la corruption est pour lui une question de «vie et de mort».

«Lorsqu’il s’agit de lutte contre la corruption, la vie et la mort et la réputation ne veulent rien dire pour moi», aurait-il dit.

La remarque a été relayée par une équipe de travail itinérante jusqu’au secrétaire du Parti de la ville de Changbaishan et ensuite publié le 1er août dans le Quotidien de Changbaishan, un média officiel de la province du Jilin. L’article a rapidement été rendu inaccessible sur le site du journal.

Mais Xinhua, l’agence de presse officielle du Parti, et d’autres grands portails d’informations avaient déjà ouvert le feu des commentaires et des analyses de cet article. Pour les observateurs, les remarques prononcées par Xi Jinping devaient avertir du maintien de la sévérité dans la campagne de lutte anti-corruption et d’épurement politique au sein du Parti communiste.

Dans le contexte politique communiste chinois, les campagnes de lutte contre la corruption sont souvent un moyen de déguiser un autre objectif politique. Zhou Yongkang, le patron déchu de la sécurité chinoise, était un personnage clé de la faction qui s’est probablement opposée et a cherché à écarter Xi Jinping du pouvoir.

En 2012, selon des observateurs et des personnes placées à l’intérieur du Parti, Zhou Yongkang avait essayé de promouvoir Bo Xilai, secrétaire du Parti de Chongqing, à son poste de dirigeant de la sécurité. Avec le contrôle de l’immense appareil de la sécurité entre leurs mains, les deux hommes avaient planifié de faire monter Bo Xilai à la tête du régime à la place de Xi Jinping.

Bo Xilai et Zhou Yongkang étaient les protégés de l’ancien dirigeant Jiang Zemin et tous étaient politiquement unis par leurs rôles-clé dans la persécution de la pratique spirituelle du Falun Gong. Cette violente campagne est devenu le centre d’attention des dernières années de Jiang Zemin au pouvoir. Après sa retraite, Jiang Zemin a encore usé de toute son influence pour maintenir cette persécution pendant plus de dix ans.

Lire la suite sur: http://www.epochtimes.fr/front/14/8/12/n3510129/xi-jinping-decide-a-poursuivre-sa-campagne-depuration-politique.htm

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu