Avertir le modérateur

Conférence de presse au Bureau d'information européen de Paris: ce que le gouvernement chinois veut absolument cacher

parlement européen, Chine, prélèvement, organe, état, secret, Xi Jinping, éthique, occident, europe

 

CONFÉRENCE SUR LE SUJET

 Bureau d’information du Parlement Européen

Vendredi 11 avril 2014 de 14h00 à 17h00
288 boulevard Saint-Germain, 75007 Paris

 

Dans des opérations secrètes approuvées par l’État chinois, des dizaines de milliers de prisonniers de conscience innocents ont été prélevés de leurs organes.

Ces victimes sont décédées au cours d’opérations après la perte d’un organe : foie, pancréas, cœur, poumon, rein ou cornée. Des prélèvements de sang et d’urine sont systématiquement réalisés sur les individus qui ont été emprisonnés dans des camps de travaux forcés pour leurs convictions politiques ou religieuses. La base de données ainsi accumulée est utilisée pour déterminer leur compatibilité avec des patients chinois ou étrangers fortunés en attente d'une greffe. Au cours d’enregistrements de conversations téléphoniques, il a été admis par quatorze sources différentes, que les greffons chinois proviennent de prisonniers de conscience et sont disponibles en quelques jours ou semaines, tandis que dans le reste du monde, les temps d’attente se comptent en années.

Le commerce d’organes est extrêmement lucratif: un site Internet chinois propose des foies pour un prix de 90 000€ et des cœurs pour 120 000€.


Le Parlement Européen adopte une résolution contre les prélèvements forcés d’organes en Chine.

Après l’examen de douzaines de preuves circonstancielles, L’Union européenne appelle à l’action immédiate de ses Etats membres, adopte une résolution urgente condamnant l’atrocité des prélèvements forcés d'organes en Chine sur les prisonniers condamnés à mort et les prisonniers de conscience et fait appel aux Etats membres pour condamner publiquement cette pratique macabre et assurer que tous ceux qui y participent soient poursuivis en justice. La résolution est soutenue par 56 eurodéputés de 4 partis : Démocrates, Libéraux, Verts et Conservateurs.

En 2013, le Sénat australien et le Congrès américain présentent une résolution pour s’opposer aux pillages d’organes en Chine.

En fin 2013 le Parlement Européen adopte une résolution contre les prélèvements d’organes non éthiques en Chine et près de 1,5 million de personnes de plus de 50 pays signent la pétition DAFOH à l’attention du Haut commissionnaire des Droits Humains des Nations-Unies, appelant à mettre fin aux prélèvements forcés d’organes en Chine.

En 2014 le Sénat italien et l’Etat illinois adoptent des résolutions condamnant le pillage d’organes et le Comité économique et social Européen s'harmonise avec le Parlement de l'UE en déclarant que les pratiques chinoises d'approvisionnement en organes sont "scandaleuses" sont "une honte pour l'humanité" et "doivent cesser immédiatement."


Depuis sa prise de pouvoir, le Président Xi Jinping se charge de rectifier la corruption et les dossiers sensibles qui sont une gêne pour son image et ses relations internationales : camps de rééducation par le travail, peine de mort, abus des droits humains et abus des lois chinoises et internationales. Mais certains sujets comme la persécution du Falun Gong, et les Prélèvement forcés d’organes restent des sujets interdits et « indiscutables » avec le gouvernement chinois, en Chine continentale et dans le reste du monde.


CONFERENCE EN PRÉSENCE DE :

Docteur Harold KING,

Représentant DAFOH en France (Doctors Against Forced Organ Harvesting)

La réaction de la communauté médicale internationale aux prélèvements forcés d'organes en Chine.

 

Monsieur Ethan GUTMANN

Journaliste, enquêteur et écrivain, auteur de « Losing the New China » et prochainement « The Slaughter »,

Les machinations politiques derrière les événements en Chine dans la dernière décennie.


Monsieur Jianping ZHANG,

Responsable pour la Coalition Internationale sur la Persécution du Falun Gong

Explique la bataille des Factions au sein du gouvernement chinois impliqué dans les prélèvements d’organes.

 

Monsieur Zhe WANG,

Rescapé de trois années de tortures dans les camps de travaux forcés de Qingbowa, Tianjin, Chine

Son expérience et la situation actuelle des camps de travaux forcés en Chine

 

Informations pratiques

Bureau d’information du Parlement Européen

Vendredi 11 avril 2014 de 14h00 à 17h00

288 boulevard Saint-Germain, 75007 Paris

Metro « Assemblée Nationale » - ligne 12

 

Contact

Harold King : harold.king@dafoh.org - 06 86 37 24 71

Eléonore Cretegny : eleonore.cretegny@organesdeletat.com

parlement européen, Chine, prélèvement, organe, état, secret, Xi Jinping, éthique, occident, europe

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu