Avertir le modérateur

Sans attente, une satisfaction profonde

Culture chinoise, danse classique chinoise, spectacle chinois, Chine, sortir à Paris, spectacle à Paris

Après les grands mérites qui ont été attribués au spectacle à Montréal et ailleurs de par le monde, Québec a accueilli Shen Yun au Grand Théâtre. Chose accomplie en 2013 : le public a pu enfin savourer le travail de la renommée compagnie Shen Yun Performing Arts.

Guillaume Noël, ministère des Finances et de l'Économie, avait le goût d'être surpris. Et la meilleure manière d'y arriver est d'en savoir le moins possible sur ce qu'on va voir. 

Avec une grande humilité, M. Noël reconnaît qu'il connaissait peu ce qu'il allait découvrir ce soir. «Une collègue m’a vendu la Chine traditionnelle, dans son évolution à travers les nombreuses époques. J’ignorais complètement l’histoire de la Chine, j’ignorais également les danses traditionnelles chinoises, alors je voulais en découvrir davantage», déclare-t-il.

«Je me suis présenté ici, je n’avais pas trop d'idées [sur ce que je venais voir], je n'avais vraiment aucune attente. Je m’attendais à ce qu'il y ait de la danse, mais quel genre de danse? Des costumes? Comment ce serait relaté?... Je n’avais vraiment aucune attente. Au bout du compte, je suis présentement extrêmement satisfait», lance le rédacteur des discours du ministre.

«Les costumes sont merveilleux, beaucoup de couleurs et des mouvements qui sortent de l’ordinaire. Je suis tout à fait satisfait de la présentation qui nous est offerte aujourd’hui», poursuit M. Noël.

«Je savais qu’en Chine, il y avait des anciennes religions, le bouddhisme, le taoïsme, le confucianisme et que ça [Shen Yun] relevait beaucoup de la quête d’une tranquillité d’une paix d’esprit. La façon dont c’est relaté sur scène, les mouvements fluides, lents, la prière, le culte du ciel, des eaux; bref, des éléments de la vie, de la terre, ce sont des choses qui sont très présentes. Ça vient nous chercher au fond de nous et c’est très intéressant», complète le coordonnateur aux communications.

Le numéro qui a subjugué M. Noël est La bénédiction du moine des sables. «Comment ont-ils réussi dans le fond d’écran [arrière-plans numériques] à faire le mélange entre les danseurs sur la scène qui se projetaient dans l’écran et par la suite avoir une image visuelle d’une scène d’un poisson qui nage dans l’eau et d’une petite bataille, entre lui et un être, à coup de bâton? Le mélange des deux et la transition étaient vraiment très bien faits. Cette scène m’a vraiment beaucoup impressionné», raconte M. Noël.


La compagnie Shen Yun Performing Arts, basée à New York, a trois compagnies se produisant simultanément de par le monde. Shen Yun a déjà offert cinq représentations à Montréal du 3 au 6 janvier et une dans la ville de Québec le 8 janvier. La compagnie sera au Palais des Congrès de Paris, le 12 et 13 avril.

Pour plus d’informations, visitez: http://fr.shenyunperformingarts.org/

Tiré de: http://www.epochtimes.fr/front/13/1/9/n3507777.htm

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu